Annick Billon, sénatrice de la Vendée

Les Sables-d’Olonne Vendée. Enseignement agricole: la sénatrice Annick Billon désignée membre d’une Mission d’information




 

Enseignement agricole: la sénatrice Annick Billon désignée membre d’une Mission d’information

La sénatrice Annick Billon a été désignée parmi les membres de la mission d’information sur « L’enseignement agricole, outil indispensable au cœur des enjeux de nos filières agricoles et alimentaires ».

Cette désignation s’inscrit dans l’engagement de la sénatrice – Union centriste – « en faveur de l’enseignement agricole ».
« Cette mission résulte des débats que nous avons eus durant le dernier projet de loi de finances et vise donc à préparer celui pour 2022 » déclare la sénatrice.

Programme
Plusieurs auditions, tables-rondes, déplacements sur le terrain et dans un pays européen figurent au programme « ambitieux » de la mission.

La rapporteure de cette mission, Nathalie Delattre, précise le but de ce travail:
« L’idée est de partir des besoins des filières agricoles pour définir la nature d’un enseignement agricole idéal, susceptible de relever les défis auxquels elles sont confrontées au quotidien, avant d’examiner l’existant. Ensuite, le but est de rapprocher l’existant de l’idéal qui aura été défini, en tenant compte des contraintes économiques.
Et aussi d’évaluer l’impact de certaines réformes sur l’attractivité et l’efficacité de l’enseignement agricole ».

L’enseignement agricole en Vendée
Dans le cadre de cette mission, la sénatrice Annick Billon ira à la rencontre des acteurs de l’enseignement agricole de la Vendée:
« Notre département a la chance de bénéficier de structures et d’un enseignement de qualité, notamment au travers du réseau des MFR ou du lycée Nature de la Roche-sur-Yon » a-t-elle indiqué.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Elections départementales: l'état des lieux

En 2017, la délégation aux droits des femmes, que préside Annick Billon, avait publié un rapport, « Femmes et agriculture : pour l’égalité dans les territoires », qui abordait toutes les problématiques, depuis l’enseignement jusqu’à l’orientation.
Avait été aussi abordée la question de la formation parfois stéréotypée des jeunes filles dans l’enseignement agricole, les difficultés de trouver des stages, ou de pouvoir accéder au foncier.

Nous tiendrons prochainement nos lecteurs des démarches entreprises sur le territoire vendéen.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse