Vendée Globe © Logo: dép. Vendée

Les Sables d’Olonne – Le Vendée Globe victime de son succès !

Les Sables d’Olonne – Le Vendée Globe victime de son succès !

 



Une quarantaine d’inscriptions!

Nous avons demandé à Yves Auvinet, président du Conseil départemental de Vendée (ce dernier étant propriétaire majoritaire de la SEM Vendée Globe) où en étaient les inscriptions pour la course du Vendée Globe 2020-21.
« Une quarantaine d’inscriptions ont été recueillies dont 38 ont les capacités pour réaliser ce Tour du Monde » nous a indiqué Yves Auvinet. Sauf que…. l’Avis de Course (règlement) limite à 30 le nombre de partants!
Le Vendée Globe est donc victime de son succès et ce sont au moins 8 skippers qui devraient se retrouver malheureusement bloqués à quai sans pouvoir prendre le départ le dimanche 8 novembre 2020 à…. 13h02!
Et la date limite d’inscription n’est pas close! Elle a été fixée au 1er novembre 2019. On pourrait donc voir ce chiffre encore évoluer à la hausse.
En 2016, 29 skippers avaient pris le départ de la course.

« A certaines époques, on se demandait s’il y aurait 10 bateaux au départ….. là nous sommes dans la situation où sur les 35 ou 40 qui se préparent aujourd’hui, certains ne pourront pas partir » a précisé Yves Auvinet, ajoutant « C’est aussi le symbole du Vendée Globe, une course hors du commun, un tour du monde en solitaire sans assistance et sans escale que beaucoup de skippers souhaitent réaliser. »  (NDLR: les retombées économiques pour le Vendée Globe 2016 ont été de 36 millions d’€).

Mais ne peut-on en ajouter quelque-uns, lui ai-je demandé faussement naïf, malgré la présence désormais des foils… ??
« L‘Avis de Course, aujourd’hui, c’est 30 bateaux. Il y a aussi le problème des places de pontons à gérer, les équipements techniques nécessaires… J’ai trop de respect pour les gestionnaires des ports pour ne pas prendre en compte les contraintes. »
Et d’ajouter « Je sais qu’il y a des rumeurs qui courent… mais l’Avis de Course, c’est 30! »

Ponton du Vendée Globe
Cependant, des travaux d’agrandissement du ponton du Vendée Globe sont prévus. Alors, on peut peut-être prévoir une petite augmentation des participants… Mais rien n’est moins sûr… et rien n’est décidé.
On sait seulement que des discussions sont en cours entre les dirigeants de l’association de la Classe Imoca et la Saem Vendée Globe à propos de cet agrandissement nécessaire du ponton (sa taille actuelle bloque irrémédiablement le nombre à 30).
La place des bateaux sur le ponton sera désormais tirée au sort et non plus fonction de l’ordre des inscriptions.

Avis de Course
L’Avis de Course, publié le 28 avril 2018, est le document officiel de 30 pages qui fixe les règles fondamentales de la course et qui précise le processus de qualification pour les skippers.
Y est précisé le concept originel du Vendée Globe : un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, par les trois caps : Bonne Espérance, Leeuwin et Horn à laisser à bâbord, le continent antarctique à tribord.

Un Avis de Course qui, non seulement a été rendu plus précis et plus explicite, et qui aussi selon l’opinion de tous, durcit les règles.
Malgré des règles bien établies lors des éditions précédentes, certains observateurs avaient estimé qu’en raison de la difficulté de cette course autour du monde (« l’Everest des Mers ») les réalisations de courses qualificatives devaient être plus strictes.
Les skippers doivent participer à des épreuves préliminaires obligatoires ce qui nécessite des délais importants et une vision à long terme. Compétence en navigation, sécurité, expérience etc.. sont des éléments absolument incontournables pour participer au Tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. L’Avis de course est rédigé par les organisateurs ainsi que par la direction de course qui joue un rôle très important dans cette rédaction car elle est la plus à-même d’imaginer les répercussions pouvant être engendrées pour les skippers.
Yves Auvinet avait alors déclaré: « La parution de l’Avis de Course est un jalon important dans notre organisation. Les grands principes du Vendée Globe restent bien sûr inchangés. En 8 éditions, le Vendée Globe n’a rien perdu de sa magie grâce à un concept simple : un homme, un bateau, un tour du monde. L’événement rencontre un engouement toujours fort, parmi les marins, mais aussi parmi le public ».

Le règlement exige donc désormais la réalisation au préalable et sans abandon d’une des cinq courses suivantes: Vendée Globe 2016, Route du Rhum 2018, Transat Jacques Vabre 2019, The Transat 2020, New York-Les Sables 2020 (ou une des courses éventuellement intégrée à ce calendrier du Championnat Imoca* Globe Series comme course qualificative).
*Imoca: organisatrice des monocoques Open 60 pieds.

 

Priorités
Les skippers ayant participé sans abandon au Vendée Globe 2016, et ceux qui navigueront sur un bateau de nouvelle génération (construit et lancé depuis le 1er janvier 2017) seront prioritaires.

Mais des obligations complémentaires sont indispensables:
– les skippers du Vendée Globe 2016, prioritaires, qui n’ont pas finalisé une des autres courses, devront réaliser un parcours de 2000 milles**;
– ceux qui ont navigué en double (Monaco Globe Series et Transat Jacques Vabre 2019) , devront aussi réaliser un parcours de 2000 milles**;
– et il en est de même pour ceux qui navigueront pour le Vendée Globe 2020 sur un bateau différent de celui utilisé précédemment dans les courses qualificatives: 2000 milles** à parcourir sur le nouveau bateau.
** en solitaire sur un parcours décidé par la direction de course  (NDLR: 2000 milles, en général nécessite une semaine de navigation).

PETIT LEXIQUE DES PRECISIONS DU NOUVEL AVIS DE COURSE:
A – Avarie: en cas d’avarie après le départ et de retour au port des Sables d’Olonne (seule escale technique autorisée), la team du skipper pourra monter à bord du bateau dans les 3 milles avant la bouée Nouch Sud.
I – Frais d’Inscription: ils sont établis pour l’édition Vendée Globe 2020-21 à 10.000 € (plus une caution de 20.000 € remboursable à l’issue de la course).
N – Non-Assistance: la notion de non-assistance a été précisée et détaillée. Il est à noter, notamment, qu’il est interdit depuis la terre – donc a priori par les équipes techniques et la team – de prendre la main sur l’ordinateur de bord du skipper.
P – Prix reversés: Le montant des prix reversés (prize money) aux skippers atteint désormais 800.000 € contre 600.000 € lors de l’édition précédente. Le vainqueur touchera 200.000 €. (2e : 140 000 € – 3e : 100 000 € – 4e : 80 000 € – 5e : 50 000 €  – 6e : 40 000 € – 7e : 30 000 € – 8e : 25 000 € – 9e : 20 000 €, -10e : 15 000 €).
R – Remplacement: En cas d’incapacité du skipper, la règle de remplacement a été assouplie pour une possibilité, sous certaines conditions, après le départ de la course.
T – Temps limite maximum: le temps limite pour effectuer la course a été fixé à 163 jours, ce qui correspond au temps réalisé par Jean-François Coste, le dernier concurrent de la première édition (Armel Le Cleac’h a remporté le Vendée Globe 2016 en 74 jours et 3 heures).
Z – Zone d’exclusion: le principe des 72 points de la Zone d’exclusion Antarctique a été entérinée.

Avis de Course
Article 9.1 Qualification
Pour être qualifié, chaque Skipper devra avoir fini, au moins une des courses suivantes :
• le Vendée Globe 2016-2017,
• la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018,
• la Transat Jacques Vabre 2019, en double,
• the Transat 2020,
• New York – Vendée les Sables d’Olonne 2020,
• Ou toute autre course océanique en solitaire ou en double du Championnat Globe Series intégrée par avenant au présent AC.

Un parcours de qualification complémentaire de 2000 milles nautiques en solitaire et sur son bateau 2020-2021, sera obligatoire selon l’AC 9.2 pour les cas suivants :
• Skipper qualifié sur une course en double,
• Skipper qualifié sur le Vendée Globe 2016-2017,
• Skipper qualifié sur une course en solitaire mais sur un bateau autre que celui du Vendée Globe 2020-2021.

 

A LIRE  Vendée - Les Feux d'artifice de Noël et du Nouvel An

9.4.2 Cas d’exception
Seront sélectionnés d’office :
– les Skippers ayant terminé le Vendée Globe 2016-2017,
– les Skippers se présentant avec un bateau neuf (cf définition dans le préambule du présent AC).
– les 4 Skippers que l’AO se réserve le droit d’inviter parmi les Skippers en phase de sélection.

 Cliquez sur les deux liens ci-dessous pour télécharger l’avis de course:

Avis de Course Vendée Globe 2020
Avenant Avis de Course Vendée Globe 2020

PROGRAMME IMOCA 
A ce jour, quel est le programme 2018-21 des Imoca Globe Series ? Sont mentionnées les Courses qualificatives pour le Vendée Globe 2020, les autres permettant d’additionner des milles pour la sélection.
– Monaco Globe Series (1er– 8juin 2018) : double, coefficient 2
– Route du Rhum-Destination Guadeloupe (départ 4 novembre 2018) : solitaire, coefficient 4  (QUALIFICATIVE)
– Bermudes 1000 race (départ 9 mai 2019) : solitaire, coefficient 2 (par avenant)
Rolex Fastnet Race (3 août 2019 à Cowes): double (par avenant)
– Transat Jacques-Vabre (départ 27 octobre 2019) : double, coefficient 4  (QUALIFICATIVE)
– The Transat (départ 10 mai 2020) : solitaire, coefficient 4  (QUALIFICATIVE)
– New York-Vendée (départ juin 2020) : solitaire, coefficient 4 (QUALIFICATIVE)
– Vendée Globe (départ 8 novembre 2020) : solitaire, coefficient 10

Sont à ce jour qualifiés (mentionnés ci-dessous par ordre alphabétique):
Amedeo Fabrice
Attanasio Romain
Boissières Arnaud
Roura Alan
car ils ont finalisé le Vendée Globe 2016 ainsi que la Route du Rhum 2018.
Une nouvelle série de qualifiés devrait apparaître à l’issue de la Jacques Vabre (27 octobre 2019) à condition qu’ils n’aient pas changer de bateau et qu’ils effectuent les 2000 milles complémentaires.
Pré-sélectionnés mais non-encore qualifiés: Louis Burton, Jean Le Cam, Sébastien Destremau.

Skippers pré-qualifiés en raison d’un bateau de nouvelle génération (mentionnés ci-dessous par ordre alphabétique):
Règle 9.4.2 – 
Beyou Jérémie
Dalin Charlie
Simon Sébastien
Shiraishi Kojiro
Ruyant Thomas
Thomson Alex
Tripon Armel
Troussel Nicolas

Qualifications derrière les prioritaires
Derrière les prioritaires du VG 2016 et bateaux nouvelle génération, la sélection sera opérée sur la base du plus grand nombre de milles parcourus par les skippers sur les épreuves des Imoca Globe Series.

Chaque skipper comptabilise le nombre de milles de la course; pour les courses en double, on divise les milles par deux. En cas d’abandon, on compte les milles effectués.
– Monaco Globe Series (1er– 8 juin 2018) : 1300 milles Double –> 650 milles
– Route du Rhum-Destination Guadeloupe (départ 4 novembre 2018) : 3542 milles
– Bermudes 1000 race (départ 9 mai 2019) : 2000 milles
– Rolex Fastnet: 608 milles Double –>304 milles
– Transat Jacques-Vabre (départ 27 octobre 2019) : 5395 milles Double —> 2697,50 milles
– The Transat (départ 10 mai 2020) : 3500 milles
– New York-Vendée (départ juin 2020) : 3100 milles
Un potentiel de 15.793 milles.

LES 4 PREMIERS EN NOMBRE DE MILLE sont ceux ayant bouclé la Monaco Globe Series, la Route du Rhum, et la Bermudes Race avec un total de 6192 milles.
Barrier Alexa: 6192 milles
Cousin Manuel: 6192 milles
Herrmann Boris: 6192 milles
Le Diraison Stéphane: 6192 milles

Suivent ceux qui n’ont pas fait Monaco avec 5542 milles:
Huusela Ari: 5542 milles
Seguin Damien: 5542 milles

Et derrière Paul Meilhat qui n’a pas fait la Bermudes Race:
Meilhat Paul: 4192 milles.

C’est cependant désormais après la Transat en double Jacques Vabre d’octobre-novembre 2019, et ses 2697 milles attribués que l’on en saura plus sur la tête de liste des mieux positionnés pour la sélection.

Des postulants
Kevein Escoffier, Samantha Davies, Isabelle Joske, Yannick Bestaven, Clarisse Cremer, Clément Giraud, E. Van Weynbergh, Jack Bouttell, Pip Hare, Maxime Sorel, Giancarlo Pedote et Mirando Merron.

Edmond de Rothschild: test de retournement

 

Skippers orphelins
C’est un cas particulier mais courant dans le monde de la voile. Des skippers peuvent être qualifiés en raison de leurs résultats précédents – avec éventuellement une course de 2000 milles à compléter – mais ils sont orphelins de bateau, c’est à dire qu’ils n’ont pas de sponsor, pas de bateau attribué et en général un financement insuffisant (Un Imoca d’occasion coûte entre 300 et 800.000 €). Mais, selon leur renom un sponsoring tardif est toujours possible. Ils viendraient alors compléter la longue liste des skippers impatients de participer.

Un cas spécifique de qualification
Pour le Vendée Globe, pas question comme dans le milieu médical de faire sauter le numerus clausus….Notamment pour des raisons d’organisation pratique – pontons – mais aussi de sécurité: suivis, éventuelle assistance, direction de course etc…
Cependant, le règlement prévoit la possibilité pour l’organisation du Vendée Globe d’accorder quatre invitations  (« wild cards »). Nous avions indiqué dans un de nos précédents articles qu’il fallait user avec modération de ce système (très utilisé dans certains sports comme le tennis) car il entraînait des jalousies. Il ne devrait être utilisé que pour un skipper dont la compétence est reconnue et qui, pour des raisons très particulières notamment médicales, n’a pu respecter les règles impératives de qualification.

Le PC Course aux Sables d’Olonne
Un Vendée Globe dont le départ sera donné dans 17 mois, le 8 novembre 2020 à 13h02, une course qui est à la fois un bien public et la propriété des Vendéens.
Il y a quelques jours, Yves Auvinet a précisé qu’il a été décidé de laisser le PC Course aux Sables d’Olonne pendant toute la durée de la course. « On a longtemps hésité (entre Paris et Les Sables d’Olonne) » a-t-il précisé.

Nouvelle Place du Vendée Globe et son encorbeillement
© Architecte: Sophie Blanchet

 

Place du Vendée Globe – Projet d’encorbeillement-promenade en bois © Photo: Architecte Sophie Blanchet

Il sera installé sur la Place du Vendée Globe qui va être totalement rénovée après l’achèvement récent du Bd de l’Ile Vertime qui jouxte la place. La surface traitée sera de 3,5 hectares.
Un encorbellement avec Promenade en bois sera créé le long de la Place, au-dessus des enrochements donnant sur Port Olona et le Ponton du Vendée Globe.
Quelques modifications seront justement apportées à la Place du Vendée Globe afin de prendre en compte cette présence permanente du PC Course qui côtoiera l’habituelle exposition et le Village du Vendée Globe.
Le PC Course comprendra aussi l’espace « vacations » (des moments d’échanges audio avec les skippers en course).
Donc un PC Course qui sera sur place aux Sables d’Olonne car aussi, précise Yves Auvinet, l’image d’un PC Course à Paris, autrefois absolument indispensable, « ne l’est plus aujourd’hui avec les moyens modernes de communication grâce auxquels on peut toucher tout le monde. »
Yves Auvinet ne le dit pas, mais on peut penser que cela réduira aussi les frais entraînés par la présence d’un village sur les quais au pied de la Tour Eiffel ainsi que les coûts d’une installation sur Paris.
Cela dit, le président du département a indiqué qu’en cas de nécessité les responsables élus du département et chargés de l’organisation du Vendée Globe, ou le directeur de course, monteront si nécessaire à Paris pour diffuser à partir d’un studio de communication ou pour tout autre impératif.

Village
– Village départ : du 17 octobre 2020 au jour du départ ;
– Village arrivées : 7 jours maximum avant l’arrivée du premier concurrent jusqu’à l’arrivée du dernier.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

lereportersablais@gmail.com


 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Talmont St-Hilaire Golf de Bourgenay: le projet de Bail emphythéotique repoussé de 9 mois

      Le Golf de Bourgenay et son futur statut d’exploitation En juin 2019, nous avions publié un article indiquant que ...