Yannick Moreau

Les Sables d’Olonne – La réaction du Maire Yannick Moreau au feuilleton estival des dernières élections

 

 


 

 

« La ville nouvelle des Sables d’Olonne se passerait bien de ce énième épisode du feuilleton tragi-comique écrit et joué par des personnes qui ont exercé ou aspirent à exercer des responsabilités publiques locales.

Joël Mercier, Brigitte Tesson, Claire Legrand, Didier Gallot, et leurs amis croient ils vraiment servir leur ville et leurs concitoyens en brandissant de nouvelles menaces de procès ?

Ces femmes et ces hommes, aveuglés par le ressentiment, cultivent les paradoxes.

Comment peut-on à la fois menacer de saisir la justice alors qu’après trois procès perdus et une cagnotte en ligne, ils ont eux-même renoncé à faire appel de la décision du tribunal administratif de Nantes et ainsi éteint les voies de recours ?

Comment prétendre de nouveau à l’honneur d’exercer des responsabilités municipales après avoir démontré qu’ils étaient capables de les abandonner à la première déconvenue?

Cet acharnement judiciaire et médiatique ne sert pas l’intérêt et l’image de la ville nouvelle des Sables d’Olonne.

Contrairement à la montre de Joël Mercier, Claire Legrand, Brigitte Tesson et Didier Gallot qui semble être bloquée sur le 2 janvier 2019, celle de la ville des Sables avance.

Mois après mois, la ville nouvelle se rôde, se construit, et devient plus protectrice, plus fraternelle et plus dynamique. C’est bien là l’essentiel. C’est le mouvement de fond enclenché depuis le début de l’année.

Et l’écume amère des vaguelettes médiatiques et judiciaires n’y changera rien. »


Yannick Moreau

Maire des Sables d’Olonne

__________________

A LIRE  Les Sables-d'Olonne POLICE Vendée. Interpellation pour évasion

Cliquez aussi plus bas sur: « A découvrir aussi »

Le Reporter sablais

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS: tableaux des statistiques au dimanche 24 mai 2020

    STATISTIQUES au dimanche 24 mai 2020             ETAT JOURNALIER VENDEE     © Santé publique ...