Les Sables d’Olonne – La Galerie blanche inaugurée en présence d’un parterre d’artistes et d’élus

Les Sables d’Olonne – La Galerie blanche inaugurée en présence d’un parterre d’artistes et d’élus




Quelle transformation ! D’une galerie semi-abandonnée et composée de commerces peu attrayants, Dominique Beaulieu a réussi à faire une galerie d’artistes avec des peintres, des encadreurs, des photographes artistes. Mais le point essentiel, c’est qu’il ne s’agit pas d’une galerie purement marchande. Les artistes sont là et produisent sur place ce qui permet aux visiteurs de suivre leur travail artistique et de s’en imprégner. Et aussi d’inciter des jeunes à se lancer dans l’aventure de la création artistique.
En attendant, le lieu est (re)devenu un endroit de promenade et de découverte, une galerie culturelle qui apporte un plus au Remblai des Sables d’Olonne.
On doit cette transformation aussi à François Dehergne, passionné d’art, qui s’est dévoué corps et âme afin d’inciter des artistes à présenter leurs oeuvres dans les différents espaces de la galerie; une tâche pas si facile. Il reste maintenant à faire venir des artistes encore plus renommés et à organiser des événements qui permettront de faire connaître la galerie au plus grand nombre.

Hier soir, pour la soirée d’inauguration, étaient présents le maire Didier Gallot, la sénatrice Annick Billon, Gérard Faugeron conseiller départemental, Claire Legrand chargée de la Culture et le président de l’Agglo Yannick Moreau. Le discours de Gérard Faugeron, plein d’humour, fut le plus réussi. Les artistes étaient bien sûr présents ainsi que de nombreux invités attachés à la culture et à l’art. En tout, près de 400 personnes! Après les discours faisant référence à l’évolution de la galerie, à l’art et à la culture, et au lieu autrefois cimetière central des Sables d’Olonne, les invités ont pu bénéficier d’un superbe cocktail.
Il ne fait aucun doute qu’avec les beaux jours et l’augmentation des balades sur le Remblai, la galerie va prendre un envol mérité.
Note: rappelons que la galerie a pris le nom de Galerie blanche en référence à la villa qui la jouxte, la « Villa blanche. »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

3 générations de la famille Beaulieu




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

France – FLASH – La Cour d’Appel ordonne de reprendre les traitements de Vincent Lambert

France – FLASH – La Cour d’Appel ordonne de reprendre les traitements de Vincent Lambert Me Jean Paillot, avocat des parents, avait ...