Contrat Vendée Territoires entre la Vendée et Les Sables d'Olonne Agglo

Les Sables d’Olonne Agglo – Un contrat sonnant et trébuchant!




Les Sables d’Olonne Agglo – Un contrat sonnant et trébuchant!

Nulle histoire de cloches qui résonnent ni de croc-en-jambes… Il y a encore un siècle, on vérifiait la bonne monnaie en la faisant tomber afin de vérifier si elle « sonnait » bien et ne cachait pas un mauvais alliage, et on utilisait le trébuchet, qui n’est ni plus ni moins qu’un type de balance, afin de contrôler son poids. Lorsqu’elle passait tous les contrôles et tintait comme il fallait, elle était alors considérée comme sonnante et trébuchante.
Le contrat qui vient soutenir les actions de Les Sables d’Olonne Agglo l’est tout autant, sonnant et trébuchant. De qualité, massif, et portant sur une longue période de quatre années.
Jugez-en!
L’aide du département de la Vendée est d’un montant de 3.701.100 € ! pour la période 2017 à 2020 « pour aller jusqu’aux prochaines élections municipales » nous dit Yves Auvinet, le président du Conseil départemental.
Elle s’inscrit dans un soutien global du département sur toute la Vendée – Contrat Vendée Territoires – dont la somme totale est de 56 millions d’€.
Le contrat signé avec Les Sables d’Olonne Agglo est le 8ème contrat du genre en Vendée après le lancement de trois contrats expérimentaux.

Yves Auvinet et Yannick Moreau – Vendée

 

Yves Auvinet explique les raisons de ces accords financiers « Vendée Territoires » :
« Lorsque je suis arrivé à la présidence du Conseil départemental, j’ai souhaité des partenariats de projet et non de guichet. » Une manière de dire qu’il souhaite des partenariats qui soient construits collectivement, avec des projets instruits et analysés afin de rentrer dans des objectifs définis, plutôt que des versements de subventions sans orientations.
Au sein du département, 5 pôles de direction ont été définis dont l’un est consacré aux Territoires et Collectivités et qui est donc en lien étroit avec les Communautés de Communes et d’Agglomération.
« Les axes privilégiés par le département, précise Yves Auvinet, sont l’aménagement du Territoire et les services à la personne. »
La démarche qui vise les communautés n’a pas pour autant pour objet de délaisser les communes les plus petites. Ainsi le contrat Vendée territoires sur Les Sables d’Olonne Agglo comprend 19 projets structurants ou d’intérêt local dont certains portés par les communes. Ainsi est pris en compte le souhait de tenir compte des besoins structurants des communes littorales mais aussi rétro-littorales.
Yannick Moreau, le président de l’Agglo indique que l’Agglo a souhaité se tourner vers les projets des communes et appliquer une solidarité vers les plus « petites » .
Ce contrat de 3,7 millions d’€ est d’un montant plus élevé que la somme des aides que touchaient auparavant les différentes communes formant l’Agglo.

Lundi 26 juin 2017 – Signature du contrat Vendée Territoires – Vendée et Les Sables d’Olonne Agglo

Une répartition égalitaire
Ainsi 75% de la dotation, soit 2,7 millions d’€, seront répartis de manière égalitaire entre les 7 communes de l’Agglo, sans réaliser de prorata en fonction de leur population. Une manière d’appliquer une forme d’équité au sein de l’Agglo et un principe de solidarité.
Le rest, 1 million d’€ est réservé aux projets de l’Agglomération.

19 actions ont d’ores et déjà été sélectionnées
* 13 projets structurants pour dynamiser l’Agglomération
1. Etude et construction, à la Vannerie, à Olonne-su-Mer, d’un équipement à vocation sportive et évènementielle d’agglomération (1 500 à 2 000 places): subventions départementales de 740.000€
2. Aménagement d’un parking multimodal d’agglomération de 1 000 à 1 500 places: subventions 250.000€
3. Création d’une scène dans le jardin du tribunal et aménagement pour renforcer la vocation culturelle du lieu et le dédier au spectacle vivant (Les Sables d’Olonne): subventions 190.000€
4. Rénovation de la base de mer dont la surface sera doublée (Les Sables d’Olonne): subventions 195.714€
5. Création d’une nouvelle voie reliant le boulevard du Vendée Globe à la rue des Genêts pour obtenir une meilleur desserte du lycée Sainte-Marie-du-Port (Olonne-sur-Mer): subventions 235.000€
6 et 7. Lancement de travaux dans les centre-bourg de l’Ile d’Olonne et du Château d’Olonne pour les rendre plus attractif et dynamique: subventions 436.314€
8. Rénovation de l’Espace Mandret où sont organisés des cours de musique (Ile d’OLonne): subventions 85.378€
9. Rénovation de la salle polyvalente Bernard Roy de Saint-Mathurin: subventions 245.500€
10. Poursuite de la modernisation de l’Espace du Pré Neuf (aménagement du parking + plantations) (Ile d’Olonne): subventions 149.736€
11. Réhabilitation d’un local industriel pour accueillir des activités associatives (Vairé): subventions 100.000€
12. Restauration de la grande Salorge pour en faire un nouvel atout touristique (Ile d’Olonne): subventions 100.000€
13. Lancement d’une étude en vue de la création d’une Maison de la randonnée et des activités de pleine nature – Tourisme vert (Vairé): subventions 11.102€

A LIRE  Luçon Vendée - Accident de la route: un conducteur gravement blessé transporté en Urgence absolue

* 6 projets d’intérêt local portés par les communes pour un montant de 962.356€
14. Création sur 2 hectares, d’un espace pédagogique et ludique de plein air (Vairé)
15. Agrandissement et rénovation de la mairie de Saint-Mathurin
16. Transfert de la Mairie d’OLonne-sur-Mer dans le parc de la Jarrie, ce qui va permettre de réaménager le centre-bourg
17. Construction d’une cantine scolaire à Sainte-Foy
18. Création d’une maison de la santé à Vairé (avec regroupement d’un médecin et de trois professionnels para médicaux)
19. Construction d’un Maison de services à Sainte-Foy avec regroupement de quatre professionnels para médicaux

Yannick Moreau a tenu à remercier Yves Auvinet, et s’est félicité de la souplesse du contrat passé avec le département (des clauses de revoyure sont prévues) au regard d’autres contrats passés avec l’Etat. Il s’est également satisfait de la durée du contrat, d’une durée de quatre ans, ce qui permet, a-t-il indiqué, une plus grande lisibilité.
Il en a profité pour mentionner les sommes qui avaient été reçues par l’Agglomération des Sables d’Olonne depuis sa création: 17 millions d’€, par la Région, par l’Etat, par l’Agence de l’Eau, par le département. Cette précision, sur le montant global de 17 millions d’€, avait surtout pour but, en filigrane, de montrer que l’Agglo avait désormais les moyens d’être au service de ses habitants, les moyens de lancer des projets d’envergure, dont certains manquent cruellement à l’Agglo, mais aussi de faciliter l’aménagement du Territoire.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

*Contrat Vendée Territoires
« 
Le 23 septembre 2016, Yves Auvinet, président du Conseil départemental, a présenté les Contrats « Vendée Territoires ». Une enveloppe de 56 millions d’euros est allouée à ces contrats de quatre ans qui permettront d’aider les projets structurants des collectivités. Explications. 
Face aux bouleversements institutionnels provoqués par la loi NOTRe et la baisse des dotations de l’Etat, le Département s’adapte et propose aux intercommunalités et communes vendéennes une nouvelle relation pour bâtir la Vendée de demain. D’une durée de quatre ans, les contrats « Vendée Territoires » seront signés entre le Département et chaque intercommunalité. « Nous passons d’une logique de guichet à une logique de projet« , insiste Yves Auvinet, président du Conseil départemental. 

Trois collectivités expérimentent le dispositif
Les enveloppes budgétaires seront réparties de façon objective entre les différentes collectivités au travers de cinq critères : la population, la superficie, le potentiel fiscal, le nombre de communes, le km de voirie. Actuellement, trois communautés de communes expérimentent le dispositif : Pays de Mortagne, Vendée Sèvre Autise, Pays de St Gilles-Croix-de-Vie. 

Trois priorités 
Ces contrats seront établis à partir d’un diagnostic partagé du territoire. Un Comité territorial de pilotage composé d’élus du Département et des collectivités concernées validera les projets qui rentreront dans le cadre du contrat. « Les projets soutenus devront rentrer dans l’une des trois priorités définies par le Département : développement équilibré et durable du territoire (espaces publics, logements, ports, pistes cyclables, réseaux d’assainissement…), solidarité et développement des services à la personne (multi-accueil, haltes garderies, maisons de santé…), amélioration du cadre de vie et de l’environnement (équipements sportifs et culturels, performance énergétique des bâtiments publics…) ». explique Cécile Barreau, vice-présidente du Conseil départemental en charge de ces Contrats. 

Trois collectivités expérimentent le dispositif
Les enveloppes budgétaires seront réparties de façon objective entre les différentes collectivités au travers de cinq critères : la population, la superficie, le potentiel fiscal, le nombre de communes, le km de voirie. Actuellement, trois communautés de communes expérimentent le dispositif : Pays de Mortagne, Vendée Sèvre Autise, Pays de St Gilles-Croix-de-Vie. Pour Anne-Marie Coulon, présidente de l’Association des Maires et Présidents de Communautés de Vendée : « Je me réjouis de ce nouveau dispositif car ces contrats vont donner de la visibilité aux élus locaux« .  Au total, le Département mobilise 56 millions d’euros pour aider les projets des collectivités vendéennes. Un effort important gage de cohérence et d’efficacité. »
__________



Booking.com




À propos Le Reporter sablais

Un commentaire

  1. Ce commentaire…un internaute , sans doute aigri par les résultats du premier tour des législatives dans la 3e circonscription de Vendée…..et la non sélection,au deuxième tour du candidat de SON choix (qui ne fut pas le choix des électeurs )
    Certains ne semblent pas encore réaliser que certains députés LREM ,inconnus, ont été élus sur leur seule  » appartenance à ce parti  »
    Des députés sortants,partout en France,qui se représentaient,qui avaient fait un travail de qualité à l’Assemblée Nationale et dans leurs circonscriptions respectives,qui étaient très présents…ont été  »balayés  »
    Cela n’est pas juste…et ce n’est certainement pas la faute de l’ancien député Y.Moreau
    Battez-vous ,battons nous pour que la Vendée continue son développement dans tous les domaines

Laisser une réponse

x

Check Also

St-Jean-de-Monts Vendée – Municipales 2020: Eric Brondy décide de ne pas se représenter

      St-Jean-de-Monts Eric Brondy décide de ne pas se représenter « Après une longue réflexion en famille, en homme libre et ...