M. Léopold-Léger, J. Colson, O. Musard, Patrice Languerand-Flohic, F. Audon

Le 16 juin 2017 quatre quartiers des Sables d’Olonne vont fêter leurs habitants




Le 16 juin 2017 quatre quartiers des Sables d’Olonne vont fêter leurs habitants

Parfois, on tombe dans la monotonie. On se lève et comme un zombie, nos pas empruntent les mêmes que ceux de la veille. On ne se souvient même plus des visages que l’on a croisé, ces visages d’être humains que l’on regarde avec une indifférence coutumière. Pourtant, ce sont les mêmes que l’on a approché, parfois frôlé, distraitement, hier, il y a six mois, il y a six ans…dans un escalier, un ascenseur, dans la rue.
Les événements ne manquent pas, les associations créant du lien, qu’elles soient sportives ou culturelles, jouent pleinement leur rôle. Il n’empêche, la vie moderne, l’éclatement des familles, le développement du célibat ont créé un nid pour le développement insidieux, sournois, d’une certaine indifférence.

Fête des habitants 2017 – Les Sables d’Olonne

C’est là que des intervenants comme les conseillers de quartiers peuvent jouer pleinement leur rôle. Ils essayent, au travers d’actions faisant suite à des échanges d’idées, de trouver des moyens pour améliorer la qualité de vie des habitants des Sables d’Olonne et cela avec les élus de la ville dont l’élu en charge de la Démocratie de proximité, Dominique Tenaud.
En 2015, le quartier de la gare avait lancé la Fête des habitants et au vu du succès cette fête a été généralisée pour se tenir désormais sur quatre quartiers: La Chaume, La Gare, Centre Ville, et les Bouts de ville.
Les conseillers de quartier expliquent que l’ambition est différente de celle de la Fête des voisins. On est là dans une organisation par quartier avec un soutien institutionnel: la Ville fournit du matériel – tables, chaises – et met à disposition un orchestre musical pour chacun des quartiers. La soirée a lieu de 19h à 23h, chaque habitant venant avec des victuailles et des boissons que les uns et les autres sont censés partager.
Le partage et la musique semblent être les ingrédients nécessaires pour faciliter les rencontres entre habitants d’un même quartier et créer ainsi le fameux lien social si important dans la vie quotidienne de chacun.
Dans le quartier de la Gare, place Napoléon III, nous aurons droit à un apéritif, à la présence de la Reine des Sables et de ses deux ambassadrices, à un lâcher de pigeons ainsi qu’au fameux orchestre d’accordéon de Xavier Beaurain.
La Chaume – salle des Fêtes – présentera l’orchestre « Les mains dans les poches » qui jouera des standarts français, du Madison ainsi que « La mer est belle. » Maquillages pour enfants, visites virtuelles explicatives sur l’histoire de La Chaume ainsi que le chaumois Jojo à l’harmonica, Thierry Bridonneau et Michèle Christophe sont prévus au programme.
Le Centre ville, au Jardin du Tribunal, accueillera l’orchestre « Jadis » avec 9 chanteurs pour des chansons anciennes. 200 personnes prévues pourront aussi assister à de la Zumba par l’ancienne Reine des Sables, Charlène.
Enfin, les Bouts de ville proposeront des activités musicales avec l’orchestre « Vary accord », un apéritif et là aussi la visite des Reines.

Afin que personne ne rate cet événement, 2500 tracts seront distribués sur chacun des quartiers. L’année dernière, ce sont plus de 800 personnes qui furent présentes et il est fort possible, au regard du succès rencontré, que le chiffre de 1000 soit explosé pour 2017.
Et si le lendemain, vous rencontrez l’un de ces habitants, ne manquez pas de vous saluer et de vous remémorer ensemble, ne serait-ce qu’un instant, les bons moments passés ensemble durant cette Fête des Habitants 2017, une fête qui aura alors pleinement joué son rôle.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais



Booking.com




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme   Tapio Lehtinen vient de rentrer de ...