Les Sables d'Olonne - Vote pour la fusion au pays des Olonnes en une ville nouvelle

Fusion Les Sables d’Olonne – La 2ème des 3 délibérations a été votée à l’unanimité

Fusion Les Sables d’Olonne – La 2ème des 3 délibérations a été votée à l’unanimité





Pour que la fusion des trois villes du Pays des Olonnes soit concrétisée, une délibération doit être validée dans chacun des trois conseils municipaux. Cette obligation, qui nécessite un vote favorable, était inscrite à l’ordre du jour du Conseil municipal des Sables d’Olonne en ce mercredi 4 juillet 2018; il est prévu une même démarche lors du Conseil municipal du Château d’Olonne le 16 juillet 2018. Lundi dernier, la même délibération pour la ville nouvelle a été votée lors du Conseil municipal d’Olonne-sur-Mer par 30 voix POUR et 3 voix CONTRE.

Si lundi soir il y eut quelques débats à Olonne-sur-Mer en raison de la présence de trois opposants à la fusion, aux Sables d’Olonne ce premier point de l’ordre du jour pour la « Création de la commune nouvelle des Sables d’Olonne » fut bien plus consensuel.
Jean-Noël Landais (opposition de droite), absent, avait laissé un message indiquant que cette délibération était un événement marquant et qu’il éprouvait un sentiment d’émotion. Indiquant qu’il espérait qu’aucune décision administrative ne vienne perturber cette fusion au 1er janvier 2019, il rappela que le lancement de cette idée de fusion était dû à l’ancien maire Louis Guédon et à son adjoint Bernard Bonnet, mais qu’à l’époque les deux autres communes n’y étaient pas favorables (applaudissements dans la salle à l’endroit de Bernard Bonnet, présent).

Puis Didier Vasset (opposition de gauche) prit la parole; il indiqua que, comme les élus socialistes des deux autres communes, il voterait pour la fusion. Puis il tint à rappeler l’existence de divergences entre les maires et de situation conflictuelle entre les élus des trois communes; enfin, il visa dans son intervention le maire d’Olonne et sa gouvernance, reprenant – si ce dernier était élu – les craintes des autres maires sur les poursuites de leurs projets. L’équilibre – en nombre d’adjoints – du futur conseil municipal fut également évoqué par Didier Vasset.
Didier Gallot indiqua alors, à raison, à Didier Vasset qu’il regrettait que dans ce moment (unique) il affaiblisse le sentiment d’unanimité, souhaitant sans doute – alors que les caméras commandées par la ville filmaient – que rien ne vienne perturber ce moment historique.
Il souligna que quand il fit campagne le projet de fusion était alors inscrit à son programme, et il ajouta: « l’affaire se fait, c’est l’essentiel »
N’oubliant pas les batailles politiques à venir, il ajouta immédiatement: « Après, nous entrons dans un autre jeu, hélas. »

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS: TABLEAUX statistiques au 27 septembre 2020

Gérard Mercier (opposition de gauche) demanda au maire si des discussions avaient eu lieu à propos de la pérennité des projets en cours, et si donc des aménagements avaient été prévus pour la période suivant l’élection de janvier 2019. Didier Gallot répondit alors en ces termes: « ça se discute, mais il y a une volonté de réussir cette fusion. Sur le plan administratif, c’est fait. Après, le « politique » répond à d’autres manoeuvres, d’autres intérêts, d’autres raisons….je ne peux vous répondre maintenant. »

En lisant le contenu de la délibération en début de séance, Didier Gallot avait indiqué que la création d’une commune nouvelle répondait à une logique de territoire, à un besoin d’harmonisation des services publics, à une nécessité de rationalisation de l’action publique permettant de garantir aux habitants une action publique optimisée.

Vote: POUR à l’unanimité (33 voix, présents et procurations).
A l’issue du vote les élus ont applaudi pour saluer ce qu’ils considèrent comme un événement d’importance et une avancée positive.
Par ce vote positif, le Conseil municipal des Sables d’Olonne a validé le fait de créer une commune nouvelle regroupant les communes des Sables d’Olonne, d’Olonne-sur-Mer et du Château d’Olonne au 1er janvier 2019; de solliciter le Préfet afin qu’il prenne un arrêté de création de cette commune nouvelle; de donner le nom « Les Sables d’Olonne » à la commune nouvelle; de dire qu’elle sera administrée par les membres des trois conseils municipaux des anciennes communes jusqu’au renouvellement des Conseil municipaux (NDLR soit du 1er janvier 2019 à avril 2020); de fixer le siège de la future commune à la Mairie actuelle des Sables d’Olonne; de créer trois communes déléguées; de dire que la commune nouvelle créera un Centre communal d’action sociale; de dire que les budgets annexes suivants (liste fournie) seront repris et rattachés au budget principal de la commune nouvelle; de fixer le lieu de réunion du (NDLR: premier) Conseil municipal au Centre des Atlantes puis à la salle Audubon pour les réunions à suivre jusqu’au renouvellement des élus en 2020.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Le futur sportif de l'Agglo est en marche

Le dernier vote relatif à la délibération pour la Commune nouvelle suivra par un vote le 16 juillet 2018 durant le Conseil municipal au Château d’Olonne.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 





 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 29 septembre 2020

  STATISTIQUES         Le Reporter sablais A LIRE  La Roche-sur-Yon Vendée. Deux navettes gratuites pour rejoindre le marché des ...