Agnès Buzyn, ministre de la Santé © Photo: Wikipedia - Amélie Valren

France – Canicule de juin et juillet 2019: bilan dix fois inférieur au record de 2003 annonce la ministre de la Santé

 


 

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé que le bilan pour les canicules de juin et juillet 2019 s’élevait à moins de 1500 décès soit un niveau dix fois inférieur au record de décès dus à la canicule de 2013 (15.000 morts entre le 4 et le 18 août).
Selon un communiqué du Ministère de la Santé, le chiffre précis est de 1435 décès « en excès » c’est-à-dire dus à la chaleur dont 567 lors d’une première vague de chaleur puis 868 lors d’une deuxième.
La surmortalité entraînée est de +9,1%
De chiffres considérés comme satisfaisants alors que la France a battu un record historique de chaleur avec 46° le 28 juin 2019.
Agnès Buzyn a précisé qu’en 2003, la canicule avait duré 20 jours, cette année la durée fut de 18 jours en deux épisodes.

La mortalité a surtout touché des personnes âgées mais aussi une dizaine d’adultes, des travailleurs ayant exercé en pleine chaleur en extérieur.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

 

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. LES SCÈNES SABLAISES: la saison culturelle

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Longeville-sur-Mer Vendée. Un blessé héliporté après plusieurs tonneaux en voiture

      Début d’intervention (les données sont susceptibles d’évoluer ou d’être précisées au cours de l’intervention) Les Sapeurs-Pompiers ont été appelés ...