SNS061 Jack Morisseau basé aux Sables d'Olonne

Drame au large des Sables d’Olonne : 1 mort et 3 rescapés

Le Lulujam, une vedette de plaisance de 6.15m et immatriculée aux Sables d’Olonne, a chaviré au large de la station balnéaire. Trois naufragés ont été récupérés par des navires de pêches : ils sont alors pris en charge par le CODIS 85, le SAMU 85 et le SCMM 64. Mais ces rescapés ont signalé qu’une personne était manquante. 

Le mardi 02 août 2016 vers 10H00, le navire de pêche Le Dénicheur, accompagné du Cork et de l’Hexagone (deux autres navires de pêches), informe le Centre Régional de Surveillance et de Sauvetage (CROSS – Etel) qu’ils récupérent des personnes tombées à l’eau suite au chavirement de leur embarcation à trois nautiques au sud-ouest des Sables d’Olonne.

Le CROSS engage immédiatement le canot tous temps SNS 061 Patron Jack Morisseau de la station SNSM des Sables d’Olonne avec des plongeurs à son bord. A 10H33, la vedette SNS 061 informe le CROSS – Etel avoir retrouvé le corps d’un homme à l’intérieur de l’embarcation, et que les secours tentent de réanimer.
Les rescapés, en état de choc, ont été pris en charge à Port-Olona par trois véhicules de secours et d’assistance aux victimes et conduits à l’hôpital des Sables d’Olonne. A 11H07, la vedette SNS 061 a accosté et la victime a été prise en charge par les services de secours. Elle n’a pu être réanimée. Selon nos informations, il s’agirait du patron de la vedette. Après sa mission, la vedette SNS 061 est retournée au large pour récupérer l’embarcation et la ramener au port.
La mer sur zone était peu agitée : vent force 4 (20 à 28 Km/h).
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

RAPPEL du respect des consignes de sécurité concernant les loisirs nautiques:

  •    vérifier la validité des équipements de sécurité et particulièrement des fusées de détresse rouges ;
  •    avant de partir, vérifier la météo, les coefficients de marées et la force des courants ;
  •    être apte soi-même ;
  •    avoir sur soi une VHF portable, un téléphone portable mis dans une pochette étanche et des feux à mains clignotants afin d’être repéré plus rapidement par les secours ;
  •    équiper tous les membres d’équipage ou les passagers, de gilets de sauvetage qui doivent être portés dès la montée à bord et durant toute la navigation ;
  •    prévenir quelqu’un à terre de l’heure de son départ et de son heure estimée de retour.

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

La Roche-sur-Yon Vendée – Géant ! Déjà près de 10.000 Joséphine inscrites pour la 5ème édition le 22 septembre 2019

      La Joséphine, 5ème édition de cette course et marche 100% féminine au profit de la Ligue contre le Cancer. ...