Annick Billon, sénatrice de Vendée

Conférence sur le Handicap – Annick Billon fermement opposée à l’assistance sexuelle

 





Communiqué

Conférence nationale sur le handicap : non aux assistants de vie sexuelle

La présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat Annick Billon (UC-Vendée) « s’oppose fermement à la proposition visant à légaliser l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. Cela reviendrait à adopter une conception marchande du corps et constitue à ce titre une véritable régression ».

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel a déclaré souhaiter rouvrir le débat autour de cette question et a saisi le Comité national d’éthique. Sans nier la légitime aspiration des personnes handicapées à vivre leur sexualité de manière digne, cette proposition reviendrait à considérer que le corps est monnayable et disponible pour combler le manque affectif et sexuel de personnes en situation de handicap.

Rappelant que la loi de 2015 visant à lutter contre le système prostitutionnel avait été obtenue avec difficulté, Annick Billon estime que « c’est un mauvais message envoyé par le Gouvernement. La loi pénalise aujourd’hui l‘achat d’actes sexuels ». Selon elle, « l’assistance sexuelle n’est ni plus ni moins que de la prostitution. »

Pour la Présidente Annick Billon, l’enjeu est avant tout de permettre la véritable inclusion des personnes en situation de handicap dans la société.

A LIRE  Vendée Coronavirus - Ouvertures de marchés: le Mouvement de la Ruralité s'interroge sur les décisions préfectorales

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 6 avril 2020

  STATISTIQUES  685 hospitalisations (contre 667 hier) dont 182 en réanimation (contre 181 hier, y compris 52 transférés) 456 retours à domicile ...