L'Ecu d'Or au lendemain du braquage

Braquage : les commerçants des Sables d’Olonne ont peur !

Hier matin, 12 novembre 2015, la bijouterie L’Ecu d’Or située 31 rue Travot aux Sables d’Olonne, – en plein centre-ville à quelques pas de la Mairie – s’est fait braquée par trois individus masqués. Ils s’en sont pris aux vitrines, tentant de les défoncer à coup de masses. Mais celles-ci ont résisté : il faut savoir que désormais la plupart des vitrines à risques sont protégées par des « films sécurité » qui permettent, selon des spécialistes, de « renforcer de manière considérable la cohésion du vitrage ».

Ainsi, les masses ne suffisent plus et bien que fendue, brisée, enfoncée, la vitrine reste en place et n’éclate pas empêchant ainsi l’effraction !
Il semble que les trois individus ont été surpris par la résistance des vitrines ; pendant ce temps-là, aux dires des témoignages, une fumée a envahi le magasin et ses pourtours. Il s’agissait en fait des fumigènes de sécurité du magasin qui permettent d’empêcher les voleurs d’évoluer en cas d’infraction.

film_vitro

L’enquête permettra de démontrer combien ils étaient et s’ils ont tenté de s’en prendre aux employés du magasin. Par contre, d’après des services autorisés, deux policiers municipaux dans les parages se sont retrouvés face aux malfaiteurs qui les ont menacés mais heureusement ne les ont pas blessés.

Les brigands se sont enfuis, sans butin, à bord d’un véhicule de marque Mercedes qui a été retrouvée brûlée en nord Vendée. sans doute une voiture volée.

Au-delà du braquage lui-même et des débats qui en découlent sur l’armement dont doivent bénéficier les policiers municipaux, il apparaît selon plusieurs témoignages recueillis aujourd’hui même que les commerçants des Sables d’Olonne commencent à avoir peur ! Certes, ils ne sont pas tous logés à la même enseigne, les dangers n’étant pas les mêmes selon le commerce, mais les casinos, tabacs, bijouteries et autres commerces maniant des objets de valeur ou beaucoup d’espèces sont en première ligne des établissements potentiellement visés.
Ce récent braquage ne les rassurent donc pas du tout !

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

E. Leclerc Les Sables d’Olonne – Les premières façades d’YLIUM commencent à se dévoiler

        Nous vous avions présenté récemment le chantier du futur YLIUM, un projet d’extension élaboré entre le PDG Miguel ...