Tour de France 2018

Tour de France 2018 – Une caravane bien trop pressée…

Tour de France 2018 – Une caravane bien trop pressée…





Lors de cette première étape, Noirmoutier / Fontenay-le-Comte, les spectateurs ont vu passer les coureurs cyclistes, vite, très vite. Aux Sables d’Olonne, à un peu plus de 13h, se trouvaient en tête trois coureurs échappés: Kevin Ledanois (Fortuneo – Samsic), Yoann Offredo (Wanty – Groupe Gobert) et Jérôme Cousin (Direct-Energie). Un mouvement de tête à gauche puis à droite et, hop, ils avaient disparu, passant à vitesse supersonique…
En compensation pour l’oeil… une minute environ plus tard, arrivait un peloton étendu et fluide, composé d’équipes regroupées et reconnaissables à leurs couleurs spécifiques. Un véritable patchwork, agréable à l’oeil.
Les spectateurs furent ravis d’avoir pu admirer, ne serait-ce que quelques secondes, le Tour de France, cette course mythique. Leur sentiment sur le Tour de France restera cependant mitigé.

En effet, préalablement à la course proprement dite, était prévu le passage de la fameuse Caravane du Tour – créée en 1930 alors que le 1er Tour a eu lieu en 1903 – , cette suite de camions publicitaires dont on dit qu’elle est la 2ème raison de l’intérêt des spectateurs pour le Tour. Mais la caravane, notamment au Rond-Point de la rue de Verdun et de l’avenue Alcide-Gabaret aux Sables d’Olonne est passée bien trop vite. A peine était-il possible de distinguer les marques et les éléments de décorations sur chacun des « chars » . Autant dire que de cadeaux (goodies/ bobs, casquettes, porte-clés, gâteaux etc…) il n’y en eut pas beaucoup, au regret de nombreux enfants. Pourtant, nous n’étions pas en rase campagne (la vitesse fut très rapide aussi route de l’Aubraie à La Chaume), la foule était présente, et nous étions positionnés à un rond-point à 90° afin de pouvoir bénéficier d’un ralentissement… qu’on ne vit jamais.

Au vu de la durée des étapes et de la foule présente, on imagine bien qu’il est impossible de donner un cadeau à chacun. Et pourtant, on ne lésine pas sur le Tour puisque ce sont 16 millions de goodies qui seront distribués en 2018 ! La durée elle-même de la Caravane est satisfaisante: un passage de 15 minutes, et avec les espaces environ une demi-heure avec 160 véhicules publicitaires. Rien à dire là non plus.
Non, le vrai problème réside dans le fait que ces 160 véhicules publicitaires sont passés beaucoup trop vite. Par intermittence, des motards de la gendarmerie et de la police passaient sur le circuit et on pouvait se demander, à la vitesse de la caravane, si elle était poursuivie par les motards…
Ce fut une véritable unanimité, parmi les spectateurs ou auprès de confrères se trouvant sur le site; la caravane n’avait pas joué son rôle festif et aucune communion avec les fans n’avaient été ressentie (voir la vidéo ci-dessous). L’écart entre le passage de la Caravane et les coureurs se situe entre 1h30 et 2h; ce n’est donc pas a priori un problème de temps d’autant plus que tous les horaires sont préparés à l’avance avec des vitesses moyennes pré-programmées.
Une caravane publicitaire donc bien trop pressée, dont il faudra réviser les objectifs pour qu’elle puisse garder son image magique, notamment auprès des enfants.
(vidéo ci-dessous)
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Les 31 partenaires par ordre de passage
LCL, Gendarmerie nationale, Le Journal de Mickey, Pressade, Škoda, Haribo, Le Gaulois, Carrefour, Krys, X’Tra, Biscuits St-Michel, Century 21, La Nouvelle vie ouvrière, Bic, Cochonou, Département du Béarn, Pneus Continental, Cofidis, Bostik, Mc Cain, Force ouvrière, Domitys, Les pompiers, FDJ, Fédération française de pêche, Sécurité routière, Hôtel Transylvanie 3, Senseo, Mécénat chirurgie cardiaque, Team Direct Energie, Vittel.

 





 

 

À propos Le Reporter sablais

Un commentaire

  1. jacqueline JOULIN

    rapido , rapido , dommage pas sympa

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée La Roche-sur-Yon – Rencontre vélocipédique avec le ministre de l’Economie Bruno Le Maire

Vendée La Roche-sur-Yon – Rencontre vélocipédique avec le ministre de l’Economie Bruno Le Maire Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno ...