Voeux du Château d’Olonne – Bilan et argumentation par Joël Mercier

Voeux du Château d’Olonne – Bilan et argumentation par Joël Mercier




Joël Mercier veut laisser aux historiens l’analyse du passé et tiens à regarder devant, c’est-à-dire l’avenir. « Assurons le présent, construisons l’avenir. En effet, le défi passionnant et exigeant de la transition pour le lancement de la Commune nouvelle mobilise nos énergies et nos préoccupations » déclare-t-il devant Didier Gallot et Yannick Moreau, les maires des deux communes voisines, tous deux présents.
Et Joël Mercier d’ajouter: « C’est bien une autre révolution, locale et démocratique, que va vivre notre territoire dans un peu plus de 11 mois. »

Parmi les actes concrets mentionnés, on notera une fiscalité communale qui n’augmentera pas (et n’a pas augmenté depuis 2012). 10 millions d’€ sont programmés sur 2018 en dépenses d’investissements dont 6 millions de programmes nouveaux.
Sur cette dernière somme, 3 millions d’€ seront dédiés à la poursuite des chantiers de l’Abbaye St-Jean d’Orbestier et de la RD 2949.
Dans le domaine de l’éducation, le maire trouve regrettable la fin des TAPE mais la majorité des parents n’adhéraient pas aux nouveaux rythmes scolaires.
Concernant l’habitat, une dizaine de logement seront proposés aux Prés de la Clais, 39 maisons seront proposés au Petit Fief du Puits rochais, et la Ville a engagé une modification de son PLU afin de proposer logements en propriété ou social, maisons de ville et petits collectifs sur les 14 hectares des Bourrelières.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Attention canicule aujourd'hui. Découvrez les températures prévues

En matière d’équipements et infrastructures, la Ville cherche à améliorer la qualité de vie de ses habitants avec, notamment, un skatepark de grande qualité et une avenue de Talmont aménagée.
Monument majeur, l’Abbaye St-Jean d’Orbestier renaît peu à peu. A l’automne, elle retrouvera toute sa splendeur dès que les travaux de la nef seront achevés. Ensuite les abords seront aménagés et un éclairage la mettra en valeur. Un programme de manifestations à la hauteur de ce monument historique sera ensuite proposé.
Le centre ville rentrera en 2018 dans une nouvelle étape pour le rendre plus vivant. Après la réalisation du parvis de l’Hôtel-de-Ville, une vraie place piétonne sera créée entre l’école René-Millet et la rue de l’église. Le Pôle centre-ville sera aussi confroté par l’urbanisation prochaine de 95 logements en îlots entre la rue Séraphin-Buton et le boulevard des AFN.

Enfin, le littoral est l’objet d’un grand projet de renaturation entre le Puits d’enfer et Orbestier. « Il s’agit de valoriser et protéger ces espaces côtiers exceptionnels » précise Joël Mercier.
A ce sujet, le maire indique être certain que les habitants « ne se laisseront ni manipuler, ni abuser, et encore moins « enfumer » par la campagne de désinformation d’une poignée de détracteurs. » Il estime qu’ils ne sont pas animés par l’intérêt général et précise, au surplus, que le projet associe la Ville, le Conservatoire du littoral et la département afin de porter la vision d’un territoire attractif.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée - FRANCE POLITIQUE: 11 Secrétaires d'Etat viennent d'être nommés

Puis le maire cite certains événements qui ont eu lieu en 2017, comme la remise des Trophées sportifs, ou sur le plan culturel sur la Scène des Vallées.

Il en vient ensuite à la future Commune nouvelle
« Ma ligne de conduite en change pas: l’intérêt général, le respect de la parole tenue et la crédibilité d’un projet solide, positif et mobilisateur » dit-il. Il indique que depuis janvier 2017 il rencontre régulièrement ses homologues sablais et olonnais. Il informe que la future collectivité dispose désormais d’un organigramme cible et que les responsables travaillent à élaborer le fonctionnement des services.
Il en profite pour remercier Didier Gallot « pour avoir contribué à débloquer la situation en appuyant la démarche castelolonnaise quelques jours avant la consultation du 11 décembre 2016 » (sur la fusion).

Joël Mercier apporta ensuite quelques précisions sur l’Agglomération qui firent parfois sourire:
« Ne confondons pas entre les pouvoirs, les majorités ou encore les budgets de la Communauté d’Agglomération et ceux de la future ville des Sables d’Olonne. »
D’ailleurs, avec 85% de la population, la future ville des Sables d’Olonne ne disposera que de 20 des 40 sièges de l’Agglo.

Théo Robert qui prodigua les premiers soins à Shun Boyer, à côté du maire Joël Mercier

Puis de nombreux castelolonnais furent mis à l’honneur:
Dylan Eve, Marine Bonneau, Thomas Laurent, Kambon Dembelé, Guy Bricard, Jean-Noël Pubert et Théo Robert (photo ci-dessous).
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne POLICE Vendée. Violences conjugales: communiqué de la Police nationale de Vendée

    POLICE des Sables d’Olonne 31 juillet 2020 VIOLENCES CONJUGALES : ON NE LAISSERA RIEN PASSER !     COMMUNIQUÉ « Cette ...