Serge Rondeau

Vendée Session – Au cours d’une déclaration tonitruante, le maire de Challans Serge Rondeau lance un cri d’alarme


Lors de la 1ère Journée de la Session du Conseil départemental de la Vendée, présidée par Yves Auvinet, différents conseillers départementaux sont intervenus.
Cette première journée de session avait lieu aux Sables d’Olonne, salle Calixte-Aimé Plissonneau.
(les interventions et les délibérations de la Session feront l’objet d’un article dans la prochaine revue numérique Le Reporter sablais: https://issuu.com/store/publishers/philibertbrossard-lotz/subscribe )

L’un des conseillers départementaux à intervenir fut Serge Rondeau qui lança un cri d’alarme au cours d’une déclaration tonitruante.
Il déclara vouloir dénoncer la contagion de la violence, aux femmes mais aussi aux représentants de l’Etat et de la République.
« A Marseille, à Nantes mais aussi en Vendée, dit-il, même si en Vendée nous sommes moins touchés.« Il ajouta que « de semaine en semaine, on ne sait pas où cela va s’arrêter, quand va s’arrêter cette escalade de la violence!« Serge Rondeau s’inquiète du développement du climat délétère qui s’installe un peu partout.
Et, pour appuyer son discours, il a cité des chiffres qui donnent le tournis…
Sur les Policiers et dépositaires de l’autorité publique, on compte 200 cas d’agression physique en France par jour!
A LIRE  Vendée Les Sables d'Olonne - Débridage: un cyclomoteur contrôlé à 134 km/h au lieu des 45 km/h autorisés

Les Sapeurs-Pompiers sont également agressés. En 2017, ce sont 2813 pompiers qui ont été agressés en France soit près de 8 par jour.
Et entre 2008 et 2017, la hausse des agressions à été de + 213%.

En 2018, ce sont également 361 maires qui ont été agressés.

Serge Rondeau fait état de la situation: « on s’attaque à un élu, à un engagé, à des hommes qui sont les piliers de notre démocratie. »
Il poursuit en ces termes: « L’individualisme est exacerbé, avec un développement de la contestation de toute forme d’autorité. »
Serge Rondeau revendique alors l’urgence d’aller au contraire vers davantage de communion.
Et alors de citer Gérard Collomb qui déclara un jour: « Les Français vivent côte à côte et le risque est qu’ils finissent par vivre face à face… »

En conclusion, en faisant référence aux Sapeurs-Pompiers, il posa la question suivante – qu’il n’est bien sûr pas le seul à se poser -: « Comment peut-on agresser des gens qui viennent vous secourir? »

Et juste avant d’être applaudi par l’assistance à la suite de cette déclaration, il lança, un peu dépité: « On paye le laxisme de plusieurs décennies. »

A LIRE  La Roche-sur-Yon Vendée - Demain matin dimanche 22 septembre 2019 les 12.000 Joséphine vont s'élancer: voir notre vidéo

Philippe Brossard
Le Reporter sablais

 

Serge Rondeau

  • Né le 30 octobre 1952 à Châteauneuf
  • Marié
  • Deux filles et quatre petits-enfants

Après un apprentissage et une maîtrise de mécanique, il s’installe définitivement à Challans en 1971.
En 1976, il crée son premier garage poids-lourds à Challans, puis en ouvre un second aux Sables d’Olonne. Après 42 années de vie professionnelle bien remplie, il fait valoir ses droits à la retraite en 2008.
Très impliqué dans la vie locale, il a présidé le Club des Cyclos Challandais et l’association Autrefois Challans (1 800 bénévoles).
En 1995, il s’engage dans la vie municipale auprès du Maire de l’époque, Louis Ducept en tant que conseiller. En 2001, il devient son adjoint chargé de la Vie économique.
Il est élu Maire de Challans en 2008, Conseiller départemental de la Vendée.
En 2014, il débute un second mandat de Maire et succède à Michel Deriez à la Présidence de la Communauté de communes du Pays de Challans

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Sauvetage – La SNSM et Couach viennent de signer un contrat d’équipement historique

    Vidéo Un plan d’équipement sur appel d’offres lancé en 2018 La Snsm avait lancé un projet d’équipement historique en avril ...