La sénatrice Annick Billon

Vendée Les Sables d’Olonne – Municipales 2020: Annick Billon ne se présente pas

 


 

Municipales 2020
Les grandes manoeuvres sont en cours sur l’ensemble du département de la Vendée.
Mais, les maires et les futurs candidats prennent du temps pour se déclarer. Cependant, depuis début octobre les annonces se multiplient.

Aux Sables d’Olonne, quatre candidatures ont été annoncées.
Si celle d’En Marche! a fait débat, tous les regards étaient cependant tournés vers la sénatrice Annick Billon.

Son parcours
Ancienne conseillère municipale au Château d’Olonne, adjoint à l’Urbanisme, elle avait été contrainte de laisser ses mandats d’adjointe à la commune – et de vice-présidente à l’Agglo – en raison de la loi contre les cumuls.
Lors de ses mandats au Château d’Olonne, elle avait oeuvré en faveur de la fusion aux Pays des Olonnes. Ce dossier, ajoutés à d’autres, a fini par créer une tension entre elle et celui qui était alors le maire de la Commune du Château d’Olonne, Joël Mercier.
Des tensions qui se poursuivirent par la suite lorsque la fusion établie les élus des trois communes votèrent pour le maire de la grande ville. Annick Billon ne donna aucune consigne de vote.
Mais Joël Mercier, candidat contre Yannick Moreau pour ce court mandat de 18 mois jusqu’à l’échéance de mars 2020, ne put réussir à entraîner derrière lui toute son ancienne majorité.
Les conflits relatifs à la fusion et le dossier controversé de la route littorale avaient fait leur oeuvre.

Le Sénat
Annick Billon, sénatrice de la Vendée élue le 28 septembre 2014, faisait partie de la liste aux sénatoriales de Bruno Retailleau. Ce dernier souhaitant présenter une liste commune Droite et Centre, avait proposé à Annick Billon, centriste, de l’inclure dans sa liste. Aujourd’hui présidente du groupe UDI de Vendée, Annick Billon est membre du groupe Centriste au Sénat. L’équilibre nécessaire de la parité lui permit d’être en position éligible, à la 2ème place.
Depuis, Annick Billon s’est fait remarquée au Sénat grâce à un travail assidu sur plusieurs dossiers dont ceux relatifs à sa fonction de Présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.
Elle fait également partie de commissions ou délégations à la culture, à l’éducation et à la communication, aux entreprises, sur les territoires ruraux, l’espace littoral et la mer et elle est aussi membre de la Mission commune d’information relative aux sauvetage en mer, mission chargée d’un rapport.

Municipales 2020 aux Sables d’Olonne?
Tous les regards étaient donc tournés vers Annick Billon.
Allait-elle se présenter aux Municipales 2020 aux Sables d’Olonne ? La question était d’autant plus intéressante que les sénatoriales auront lieu 6 mois après en septembre 2020.

A LIRE  Vendée - Le Puy du Fou vainqueur des marques françaises selon YouGov

On connaît désormais la réponse.
Annick Billon a décidé de ne pas se présenter aux Municipales 2020 aux Sables d’Olonne. Elle désire se consacrer pleinement à sa mission de sénatrice et se présenter aux prochaines sénatoriales.
« Le Centre souhaite s’investir activement dans les Municipales, nous avons beaucoup d’élus locaux à ce jour dans les communes. Nous souhaitons maintenir la présence du centre et des idées que véhicule le Centre dans les communes, dans les départements et dans les régions, comme au Sénat d’ailleurs » dit-elle.

Et concernant les élections municipales aux Sables d’Olonne?
« Me concernant, à propos de la possibilité d’être tête de liste aux Sables d’Olonne… La question m’est posée régulièrement depuis deux ans et demi, tous les jours sur place aux Sables d’Olonne, par mail, par sms etc…..
La question a été mûrement réfléchie, à l’échelle du département, à l’échelle de la Ville des Sables d’Olonne et à l’échelle du sénat et au niveau national. J’ai souhaité prendre la mesure de l’impact national, départemental et ville, et également de mes aspirations. 
J’aurais pu me dire, je vais me présenter aux élections municipales avec comme possibilité de me présenter au Sénat après avoir éventuellement gagner avant sur Les Sables d’Olonne. Non, je ne le ferai pas, je ne serai pas candidate tête de liste aux Sables d’Olonne car je souhaite poursuivre ma mission au Sénat. »
« J’ai eu de la chance en 2017 de prendre des responsabilités au Sénat avec la présidence de la délégation aux droits des femmes, un sujet qui en plus est arrivé sur le devant de la scène quelques mois après, donc je souhaite poursuivre cette mission au Sénat. Et en conséquence me présenter aux élections sénatoriales en septembre 2020.
Et je ne vois pas comment imaginer une candidature tête de liste aux Sables d’Olonne en respectant les électeurs (en raison de ma mission au Sénat). J’ai donc un objectif, un second mandat au Sénat pour avancer sur les sujets qui me tiennent à coeur, ceux concernant notamment la délégation aux droits des femmes et aussi les autres commissions dans lesquelles je siège comme celle de la Culture, de l’Education et la Communication.
Mais aussi pour porter la voix du Centre, au sein du département mais aussi à Paris.  »

Parallèlement, des référents UDI ont été désignés sur la Vendée. Gérard Hecht, adjoint aux Sports au Conseil municipal des Sables d’Olonne, a été désigné pour le secteur des Sables d’Olonne.

VIDEO LE REPORTER SABLAIS

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Abonnez-vous à la revue numérique Le Reporter sablais:
https://issuu.com/store/publishers/philibertbrossard-lotz/subscribe

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – Soirée des Trophées du Sport: toutes les photos 5 sur 7

    Soirée des Trophées du Sport organisée par l’Office du Sport sablais Vendredi 22 novembre 2019 Partie photos Cliquez sur les ...