12.000 participantes à La Joséphine 2018

Vendée La Roche-sur-Yon – Les Joséphine ont parcouru une fois et demie le tour de la terre

Vendée La Roche-sur-Yon – Les Joséphine ont parcouru une fois et demi le tour de la terre




Elles étaient 11.738 coureuses et marcheuses pour cette édition 2018, la 4ème, de La Joséphine.
La 1ère édition eut lieu en 2015 et regroupa 3000 femmes coureuses et marcheuses. En 2016, afin d’éviter de faire des déçues parmi celles qui souhaitaient participer, le compteur monta à 5000 participantes et, à l’issue de la course on filma en direct le maire, Luc Bouard, annonçant sur le podium que l’édition suivante compterait 10.000 Joséphine.
Pour 2018, elles étaient ce matin 11.738 dont 4279 coureuses et 7459 marcheuses sur un parcours de 5km en centre-ville de La Roche-sur-Yon, la distance de 5km correspondant au pentagone de La Roche-sur-Yon.
L’éventail de l’âge des participantes était de 16 ans (minimum requis) à 91 ans.

La Joséphine 2018 – Sébastien Allain, élu chargé du sport, et Luc Bouard, maire de LRSY

Elles ont donc parcouru une fois et demie le tour de la Terre puisque 5km par 11.738 participantes correspond à 58.690 km, soit environ une fois et demie les 40.000 kms que fait le tour.
Il n’y a donc pas qu’aux Sables d’Olonne que l’on fait le tour du monde – mais aux Sables c’est plutôt à la voile à partir de la ville côtière -…..
Quittons les chiffres qui n’avaient pour objet que d’apporter un petit clin d’oeil à cette course exceptionnelle qu’est devenue La Joséphine, une vague rose qui déferle depuis quatre ans au mois de septembre sur La Roche-sur-Yon.
Sébastien Allain, élu en charge du sport, nous disait qu’au départ le but était de lancer une petite épreuve sportive féminine mais qu’au fil des années c’était devenu l’événement le plus considérable à La Roche. L’esprit est là précisa-t-il, il y a une osmose entre les participantes, une grande convivialité et, certaines pourtant malades, viennent participer soutenues par leur famille.
Une belle leçon de vie; c’est d’ailleurs sur cet aspect qu’insista le président Vendée de la Ligue contre le cancer, Jean-Charles Guilbaud, qui donna quelques statistiques et invita toutes les femmes présentes à combattre avec espoir, joie et solidarité, et à poursuivre leur vie quotidienne du mieux possible en prêtant garde à la prévention, notamment en pratiquant le sport et en faisant attention à leur alimentation.

La Joséphine 2018 – Christine Arron, marraine de l’épreuve

C’est aussi ce discours sur le sport et la prévention que diffusa Christine Arron, marraine de La Joséphine pour la 2ème année et qui a accepté l’invitation du maire Luc Bouard à l’être à nouveau l’année prochaine. Une belle décision au regard de la gentillesse et la disponibilité de Christine, toujours le sourire aux lèvres.
A la fin de la cérémonie finale, Luc Bouard remit un chèque de près de 60.000 € à la Ligue contre le Cancer (5€ versés à la Ligue sur les 10 € du prix de la participation à la course, prix comprenant un T-shirt).
L’assistance attendait de savoir comment allait évoluer la course l’année prochaine.
Luc Bouard ne s’est pas prononcé sur un chiffre. Par contre, il a indiqué que s’il y avait 15.000 candidates, la Ville – aidé par ses services qui font un travail exceptionnel pour cette course – ferait tout pour les accueillir.
Vu l’engouement pour la course, ce chiffre peut-être atteint sans problème, l’intérêt n’étant pas – rappelons-le – dans le nombre mais bien dans le montant récolté pour venir en aide à la lutte contre le cancer du sein.
16.000 ce serait parfait car cela ferait exactement deux fois le tour de la Terre.
Au-delà, cela compliquerait beaucoup, nous a-t-on dit, notamment pour la gestion des files de départ et d’arrivées, entre les coureuses et les marcheuses. Il faudrait des espaces plus larges que ceux disponibles dans le centre ville.
Or, tout le monde souhaite conserver cette course au coeur même de La Roche-sur-Yon, à partir de la Place Napoléon.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

A LIRE  St-Hilaire-de-Riez Sion-sur-l'Océan - Les préparatifs de Jacques Couturier pour le Grand feu d'artifice

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne: les conditions de l’accident se précisent

    Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne Un accident mortel s’est produit sur le chantier Ylium ...