TER Vendée

Transports – Le nouveau TER 2017 sur la Vendée développe le cadencement

A partir du 2 juillet 2017, les usagers du réseau TER bénéficieront de nouveaux horaires sur l’ensemble du réseau des Pays de la Loire.  Davantage de trains, des intervalles réguliers de circulation, des horaires plus cohérents et coordonnés afin de permettre de meilleures correspondances: voici ce que promettent la Région des Pays de Loire et la Sncf. Et cela grâce à une optimisation appelée « cadencement » se concrétisant par de nouveaux horaires, un nouveau rythme et de nouvelles dessertes. Avant de mettre en place ces nouvelles grilles horaires, des réunions de concertation avec les élus et les associations d’usagers des territoires concernés ont été effectuées, en liaison avec La Région des Pays de Loire dont Roch Brancour est le Vice-président délégué de la commission Transports.

Le cadencement, c’est la mise en place de « familles » de trains, circulant à intervalles réguliers avec des horaires coordonnés sur tout le réseau afin de faciliter les correspondances. Conséquence immédiate, des horaires plus lisibles et plus réguliers, avec une offre de transports optimisée.

Cliquez sur la carte pour agrandir

TER Vendée / Sncf

Le cadencement n’est pas nouveau en Vendée puisqu’il a été mis en place dès juillet 2015 sur l’axe Nantes / Clisson / La Roche-sur-Yon / Les Sables d’Olonne. Ce qui a conduit à étendre ce cadencement est la prochaine mise en service en Juillet 2017 de la LGV Bretagne/ Pays de la Loire.
Un moyen de répondre aux forts enjeux d’aménagement et de desserte des territoires, comme l’a précisé Bruno Retailleau :

« Le cadencement va permettre de mieux relier les petites villes, notamment des territoires ruraux, aux métropoles comme par exemple Varades, Ingrandes qui vont voir leur temps de parcours vers Nantes amélioré, ou encore les gares de la ligne La Roche-sur-Yon / Bressuire, qui auront plus d’arrêts quotidiens. Nous allons aussi apporter des solutions aux problèmes de surcharge constatés, comme entre Angers et Nantes par exemple. Cette optimisation du réseau TER permettra également des liaisons plus directes entre les grandes villes et la création de correspondances nouvelles, par exemple vers Paris depuis Les Sables d’Olonne. »
« La Région restera bien sûr vigilante quant à la qualité du service rendu par SNCF : c’est son rôle en tant qu’autorité organisatrice des transports, d’être actrice de la mobilité et facilitatrice des déplacements pour tous ses habitants » a ajouté Bruno Retailleau.

Concrètement, les gains sur le réseau régional portent soit sur des trains en plus, soit sur des temps de parcours améliorés, soit sur des correspondances créées. Ainsi, à partir de l’été 2017, 75% des voyageurs du réseau régional bénéficieront d’arrêts supplémentaires. Et tous les Ligériens pourront bénéficier d’une augmentation de 8,5% de l’offre TER.
Grâce à cette nouvelle offre de transport, la Région souhaite aussi convaincre une nouvelle clientèle de préférer le réseau ferroviaire ; on estime en effet à 10% le potentiel de clientèle supplémentaire.

LES CHANGEMENTS
– Des temps de parcours améliorés
sur certains axes/trains : certains trains auront désormais des politiques d’arrêt différenciées, donc ne seront plus omnibus comme sur la Ligne Nantes-Savenay-Saint-Nazaire ou Nantes-Ancenis-Angers. Autre exemple, les trains des axes Nantes – Saint-Gilles-Croix-de-Vie / Pornic seront pour la majorité sans système d’accroche entre deux rames à Sainte-Pazanne, donc sans besoin de décrochage, permettant un gain de temps significatif sur certains horaires et une meilleure fiabilité.
– La création de trains périurbains permettant de faire une répartition des voyageurs dans deux types de trains différents (omnibus / train non omnibus) va résoudre certaines surcharges, notamment sur l’axe Nantes-Angers. Par exemple, le nombre d’allers-retours de trains périurbains entre Nantes et Ancenis va passer de 8 à 11.
– Les fréquences seront également renforcées sur certains axes avec la création de trains supplémentaires. Sur la ligne Nantes – Rennes, on va par exemple passer de 7 trains à 10 dans le sens de Rennes à Nantes ; 3 trains en plus circuleront également sur l’axe Le Mans – Alençon…
– Les correspondances seront systématisées et optimisées dans toutes les gares du réseau. Ainsi, des rendez-vous de trains sont créés dans les noeuds de correspondances. Par exemple, des nouvelles relations ferroviaires entre Redon et Saint-Nazaire seront possibles grâce à un système de correspondances mis en place à Savenay. Les relations TER entre Le Mans et Rennes seront également accrues grâce à des correspondances créées en gare de Laval, permettant de proposer 2,5 allers-retours supplémentaires entre les deux villes. A noter aussi la création d’une correspondance TGV permettant d’arriver le matin dans les gares de l’axe depuis Paris, ce qui est impossible aujourd’hui (pas d’arrivée avant midi).

A LIRE  La Roche-sur-Yon Vendée. Château du Plessis: un nouvel écrin pour l'imagerie et le digital


La Région mettra en place un simulateur internet à disposition des usagers courant mars. Il leur permettra de connaître les horaires en renseignant simplement leurs gares de départ et d’arrivée, et d’organiser leurs futurs déplacements en amont de la mise en oeuvre effective du cadencement.

QUELS CHANGEMENTS POUR LA VENDÉE ?
La nouvelle grille horaires issue du « cadencement », permet une nette amélioration du service aux usagers, avec :
de meilleures correspondances de /vers Paris ou Lyon : sur les axes Nantes / La Roche-sur-Yon/Les Sables d’Olonne et Nantes / Sainte-Pazanne / Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
plus de dessertes : + 11 arrêts sur l’axe La Roche-sur-Yon / Bressuire avec un aller-retour en plus entre La Roche-sur-Yon, Chantonnay, Bressuire, Saumur et Tours, en direct !
plus de trains pour améliorer les temps de parcours : notamment sur l’axe Nantes / Sainte-Pazanne / Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

NANTES-LA ROCHE-SUR-YON-LES SABLES D’OLONNE
3ème ligne régionale avec 1 453 241 de voyageurs en 2015 (9,2% des voyageurs ligériens), la ligne Nantes / La Roche-sur-Yon / Les Sables d’Olonne a bénéficié d’un premier cadencement en juillet 2015, suite à la mise en place du terminus technique de Clisson et à la densification des dessertes du tram-train Nantes-Clisson. Avec le cadencement 2017, l’objectif est d’améliorer les correspondances de /vers Paris, en lien avec les nouveaux horaires de TGV, et de conforter l’attractivité de l’offre TER, notamment pour les usagers quotidiens.
Le TER au départ des Sables d’Olonne de 8h17 – avec des arrêts à Belleville, L’Herbergement, Montaigu et Clisson – arrivant à Nantes à 9h43 sera repositionné à 5h27 avec une arrivée à Nantes vers 6h53 permettant d’obtenir un TGV qui sera au départ à 7h09.
Ce qui est nouveau c’est que jusqu’à présent le TER du matin ne partait qu’à partir de La Roche-sur-Yon. Avec ces changements, le TER partira depuis Les Sables d’Olonne à 5h27.
Fusion de 2 trains en contre-pointe du soir « Les Sables d’Olonne > Nantes » (18h17 et 19h17) en un seul train avec un départ à 18h32 et une arrivée à Nantes vers 20h.
On notera l’absence de TER omnibus entre Nantes et La Roche-sur-Yon après 20h43 (21h36 à LRSY) du lundi au jeudi.
A noter aussi la suppression du train « Nantes (19h43) > La Roche sur Yon » du fait du repositionnement à 19h25 du train « Nantes > La Roche/Yon > La Rochelle » (au lieu de 19h05)

LA ROCHE-SUR-YON – BRESSUIRE
Parce qu’il s’accompagne de la réorganisation complète des trains sur cet axe, le cadencement permet :
la création d’un aller-retour – du lundi au vendredi hors été – entre La Roche-sur-Yon, Bressuire, Saumur et Tours. C’est une véritable allitération de service, puisqu’aujourd’hui, hormis en période de circulation du train des plages, il n’existe pas de desserte ferroviaire de bout en bout de la ligne.
Les départs des 2 nouveaux trains se feront :
– à 14h32 depuis La Roche-sur-Yon, il desservira toutes les gares de la ligne jusqu’à Tours (17h49)
– à 14h00 depuis Tours, il desservira Saumur, Bressuire, Pouzauges, Chantonnay, La Roche-sur-Yon (17h12).
une meilleure desserte des communes de l’axe Est de la Vendée, avec la création de 11 arrêts supplémentaires sur l’ensemble de la ligne. Les trains existants sur le parcours La Roche-sur-Yon – Chantonnay resteront dans leurs créneaux horaires actuels.

LA ROCHE-SUR-YON – LUCON – LA ROCHELLE
La desserte TER propose aujourd’hui un aller-retour du lundi au vendredi, entre Nantes, Luçon et La Rochelle hors été ; entre Nantes et Luçon en plein été. Elle est complétée par 3 allers-retours de trains Intercités tous les jours de la semaine réalisant la desserte Nantes – La Roche-sur-Yon – Luçon – La Rochelle – Bordeaux.
La mise en place du cadencement va faire évoluer les créneaux horaires des trains TER sur cet axe :
– 8h32 à l’arrivée à Nantes depuis Luçon (au lieu de 8h57 aujourd’hui).
– 19h25 au départ de Nantes vers Luçon (au lieu de 19h05 aujourd’hui).
Ces nouveaux créneaux seront plus favorables aux correspondances à Nantes vers Paris. Ainsi, les deux TER relèveront la correspondance du TGV partant à 9h06 vers Paris, et celle du TGV arrivant à 18h54 depuis Paris. Ces correspondances, avec une durée de battement de l’ordre de la demie-heure seront donc améliorées par rapport aux correspondances actuelles qui ont des temps d’attente de 50 minutes à 1h. Les horaires de la ligne autocar régionale La Roche-sur-Yon – Luçon – Fontenay-le-Comte, dont le rôle est notamment d’offrir aux Luçonnais des trajets complémentaires vers Nantes en correspondance à La Roche-sur-Yon, seront réaménagés en fonction des nouveaux horaires cadencés à La Roche-sur-Yon.

A LIRE  Pays-de-la-Loire Vendée. LR: Bruno Retailleau reconduit à la tête des Républicains. Les suffrages obtenus

NANTES – SAINTE-PAZANNE – SAINT-GILLES-CROIX-DE-VIE
Actuellement, sur les 17 trains de la ligne (avec environ un train chaque heure le matin vers Nantes et le soir depuis Nantes), 6 sont organisés avec une coupe ou une accroche à Sainte-Pazanne, avec un train de l’autre branche de/vers Pornic. Cette organisation ne leur permet donc pas d’avoir le temps de parcours optimal, qui est de 1h10 entre Nantes et Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
A partir de juillet 2017, la Région va mettre en place une grille rythmée avec des temps de parcours optimisés en fonction des croisements réels des trains entre eux et des correspondances TGV. Cette optimisation est mise en oeuvre grâce à l’augmentation du nombre de trains mis en place sur le tronc commun entre Nantes et Sainte-Pazanne (+4), poursuivant ensuite vers Saint-Gilles ou Pornic.
Un train supplémentaire va également être créé en milieu de journée de Nantes vers Saint-Gilles (à 11h15 au départ de Nantes) : il va permettre de combler un creux de desserte de 5h30 entre 7h00 et 12h30 au départ de Nantes actuellement. Ce nouveau train relèvera des correspondances depuis Paris et Lyon.
Hormis le premier train du matin au départ de Nantes, tous les trains offriront des correspondances de/vers Paris, soit 17 trains sur 18 (contre 5 trains sur 17 aujourd’hui).

TER Vendée

Fréquences – Correspondances
Entre Nantes et Clisson, les tram-trains sont actuellement omnibus. Les trains qui vont au-delà (vers Cholet ou vers La Roche-sur-Yon et Les Sables d’Olonne) sont directs entre Nantes et Clisson et omnibus entre Clisson et Cholet ou La Roche-sur-Yon. Avec le cadencement, un système de correspondances est organisé à Clisson pour permettre des déplacements (minoritaires) qui ne sont plus possibles en direct, du type St-Sébastien – Montaigu ou Cholet – Vertou.
En heure de pointe, un train circule chaque demi-heure entre Nantes et La Roche-sur-Yon, puisque s’intercalent un train par heure vers La Roche-sur-Yon et un train par heure vers Les Sables d’Olonne.

Quelques chiffres – Le réseau TER en Pays de la Loire, c’est…
131 gares et points d’arrêts ferroviaires – 1 355 km de lignes – 477 trains circulant chaque jour sur les lignes régionales – 17 416 391 voyages effectués à bord des trains et autocars régionaux en 2015En Vendée:  56 trains en Vendée chaque jour (de semaine) – 2 010 085 voyages en 2015 sur les lignes TER vendéennes – 5 770 voyages par jour en moyenne dans les gares de la Vendée.
Rappel: tous ces changements auront lieu à partir du 2 juillet 2017, date du lancement du LGV Bretagne / Pays de Loire.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse