Manifestation à La Roche-sur-Yon contre Port Brétignolles - Au centre avec le porte-voix Jean-Baptiste Durand

Port Brétignolles Vendée – 1500 manifestants de tous âges à La Roche-sur-Yon pour balancer Port-Brétignolles


 

 

 

Après la manifestation sur la plage de la Normandelière à Brétignolles-sur-Mer, l’association La Vigie menée par Jean-Baptiste Durand a organisé une nouvelle démonstration dans la ville-Préfecture, Place Napoléon.
Objectif: montrer que les forces hostiles au projet de Port-Brétignolles étaient suffisamment nombreuses pour faire obstruction à ce qui est considéré comme une atteinte à l’environnement.
Et cela à quelques pas du siège de la Préfecture, lieu de résidence officielle du Préfet qui a signé l’arrêté d’utilité publique permettant de lancer Port-Brétignolles.
Comme un symbole.

Il y avait du monde en ce samedi 19 octobre 2019 sur la Place Napoléon. Pendant que certains trainaient à la terrasse du café de la Place, d’autres – surtout des enfants – ouvraient grand les yeux devant les dromadaires et autres animaux mécaniques constituant un étonnant bestiaire.
Moins intéressés par les mécaniques, convergeant de toutes parts avec d’étranges panneaux de bois à la main portant les slogans les plus divers pour la défense de la dune, des hommes et des femmes commençaient à se regrouper au centre de la place, au pied de la statue équestre de Napoléon. Un empereur impassible.

Jean-Baptiste Durand s’était installé sur l’un des rebords de la statue, encadrés par les représentants officiels de ses soutiens, de grandes organisations nationales luttant pour la défense de l’environnement.
Face à lui, une foule nombreuse. Difficile à compter pour nous, certains avançaient toutefois le chiffre de 1500 personnes.
Après la présentation des organisations, après les reprises en choeur de quelques chansons au texte détourné, après les cris de soutiens et autres vivats, Jean-Baptiste Durand a refait un court résumé de l’historique de l’opposition au port de Brétignolles, puis a rappelé la liste des procédures en cours, notamment auprès du Tribunal administratif de Nantes.
Le résultat d’un premier recours en référé devrait être connu dans une huitaine de jours. Le recours contre le SCoT semble être à ses yeux le plus important pour faire capoter l’affaire.

Manifestation contre Port-Brétignolles

Manifestation contre Port-Brétignolles

Manifestation contre Port-Brétignolles

Et, ensuite il s’adressa à l’Etat et à travers lui au Préfet de la Vendée.
C’est le Préfet qui lui paraît le maillon le plus important dans ce dossier à l’heure actuelle.
Et, comme s’il s’adressait à lui depuis la Place Napoléon avec un porte-voix pour s’assurer que depuis la Préfecture il l’entende bien, il lui demande de faire cesser les travaux préliminaires, au moins le temps que l’on puisse connaître le résultat des recours au fond.

A LIRE  Talmont-St-Hilaire La Guittière Vendée. La première tranche des travaux est réalisée

Puis il lève du bras gauche en la montrant à l’assistance, une lettre au Préfet qu’il va déposer dans quelques minutes dans la boîte aux lettres de la Préfecture:
« A Monsieur le Préfet,
Tout ce que nous avons dit, toutes les études que nous avons réalisées, les contre-expertises aux enquêtes, tous les témoignages des opposants qui vous ont écrit ou qui ont déposé lors des enquêtes publiques, VOUS NE LES AVEZ PAS REGARDES, PAS ENTENDUS. Aujourd’hui, nous crions que nous ne laisserons pas les choses dans cet état, vous devez nous entendre.

Nous vous demandons solennellement de mettre un terme définitif à cette…….je n’ai pas de mot pour le dire… cette saloperie.
Demain M. le Préfet, quoi qu’il arrive, nous vous tiendrons responsable des conséquences si vous persistez et vous obstinez (…).
A défaut d’un arrêt immédiat que vous n’êtes peut-être pas en mesure de prendre avant d’avoir consulter l’Exécutif, au moins que soient arrêtés les travaux jusqu’à ce que les juges de notre pays statuent sur le fond des réclamations et des recours (…).

Vidéo

Les différentes organisations prirent ensuite la parole, et les manifestants firent le tour, en défilé, de la Place Napoléon.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Justice: 3 mois avec sursis et 9500 € de dommages-intérêts pour le "déménageur"

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Bruno Retailleau Annick Billon et Didier Mandelli pour les sénatoriales en septembre

    Vendée Sénatoriales. Bruno Retailleau: Emmanuel Macron adorerait supprimer le Sénat… Le 27 septembre 2020, le Sénat* renouvellera la moitié des ...