Marchés publics au Pays des Olonnes - Dispositif Sesam

Pays des Olonnes – La CCO veut aider les entreprises à se positionner sur les marchés publics locaux

Aide à la création et à la reprise d’entreprises (réseau Initiative Vendée Centre Océan), partenariat avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Vendée, aide à l’accès aux marchés publics… La Communauté de Communes des Olonnes (CCO) ne ménage pas sa peine afin de dynamiser l’emploi et l’activité économique. Yannick Moreau, président de la CCO, Alain Blanchard chargé du développement et Daniel Drouhin, directeur de Les Sables d’Olonne Développement présentaient hier, le 15 novembre 2016, des actions à effet immédiat rentrant dans la logique d’une dynamisation économique.

Pour ne citer que 2016, ce sont 3,6 millions d’€ qui ont fait l’objet d’un appel d’offres par la CCO portant sur les réseaux d’assainissement / eaux usées, la voirie, des bâtiments / piscines / crèches ou Numérimer, sans parler de diverses études. C’est donc un enjeu financier important pour de nombreuses petites et moyennes entreprises qui habituellement estimaient que la complexité des appels s’offres les mettaient à l’écart du dispositif.
Il a donc été décidé  d’analyser en profondeur le processus et de le modifier en simplifiant autant que faire se peut le dispositif existant.
Parmi les mesures, on notera par exemple, l’identification du savoir-faire des entreprises et l’évaluation de leur compétences pour faciliter la réponse au marché proposé ainsi que la transmission rapide aux chambres consulaires et fédérations du bâtiment des listes des marchés à venir.
Sachant que les seuils des marchés répondent à des critères précis de publicité (jusqu’à 25.000 €: annonce dans la presse ; 90.000 €: annonce légale nationale obligatoire ; 207.000 € / services et fournitures: publicité au niveau européen obligatoire ; 5,5 millions € HT / travaux : publicité au niveau européen obligatoire), la CCO continuera à publier des annonces dans la presse locale, les journaux spécialisés et sur la plate-forme www.marches-securisés.fr.
Parmi les mesures adoptées, et pas des moindres, celle consistant à faciliter la préparation des dossiers de candidatures qui s’apparentent parfois à un véritable parcours du combattant pour les artisans et chefs de petites entreprises. Ainsi, le nouveau pacte Sesam (Soutien aux Entreprises pour la Simplification de l’Accès aux Marchés publics) ne s’appuiera pas sur la déclamation d’une phrase secrète… mais sur des mesures visant à réduire tous les freins éventuels :
– inciter à renoncer au système de double enveloppe, délais de réponse suffisants, désignation d’un référent technique, rédaction de dossiers de consultation plus simples, développement du dispositif MPS de marché public simplifié, incitation à la dématérialisation, réclamation des documents nécessaires uniquement pour l’entreprise ayant obtenu le marché.
De plus, la CCO scindera systématiquement les marchés en plusieurs lots afin de satisfaire les entreprises spécialisées ne pouvant assurer un chantier global et autorise aussi désormais les groupements d’entreprises.
Autre obligation désormais supprimée, celle qui obligeait les candidats à avoir un chiffre d’affaires deux fois supérieur au montant total du marché.
Afin d’éviter les concurrences déloyales, seront vérifiées les offres anormalement basses et une vigilance accrue sera assurée concernant les travailleurs détachés.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Elise élue Reine des Sables d'Olonne 2021: découvrez en vidéo le moment fatidique

Les statistiques établies ont permis de déterminer qu’environ 75% des marchés de la CCO sont remportés par des entreprises vendéennes, 12% à des entreprises nantaises et 4% à celles du Grand Ouest. Ces marchés font l’objet d’un décision prise en Commission des Appels d’Offres de la CCO dont ne fait pas partie le président de la CCO. Le prix n’est pas le seul critère de désignation : 60% le prix, 40% les aspects techniques, ainsi que d’autres critères comme les moyens humains. Autant dire que celui qui remporte le marché n’est pas forcément le mieux disant (= celui qui est le moins cher).
La nouvelle SEM Les Sables d’Olonne développement – créée le 24 octobre 2016 au sein de la CCO et qui s’élargira à l’Agglomération au 1er janvier 2017 -, présidée par Daniel Drouhin, jouera tout son rôle dans les démarches d’aides auprès des entreprises avec notamment la mise en place d’un guichet unique et d’une véritable stratégie économique sur l’Agglomération : un vrai Sesam pour les entreprises!
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse