Les Sables-d’Olonne Vendée. VIOLENCES et guérilla urbaine: une motion au Conseil municipal

 




 

(Sources: Conseil municipal de ce jour et Conférence de Presse en présence du Maire Yannick Moreau)

Les violences répétées aux Sables d’Olonne ont encore fait l’objet de débats, notamment en ce lundi 5 juillet 2021, au début du Conseil municipal.
Rappelons qu’un policier municipal a été blessé par un projectile.

Le maire des Sables d’Olonne, Yannick Moreau, a considéré que c’était criminel car ce geste présentait le risque de tuer quelqu’un. Il a estimé que c’était inacceptable et que ecla dépassait largement les limites de la mauvaise humeur.
« On ne peut pas laisser faire ces agresseurs. Ils ne sont pas les bienvenus aux Sables d’Olonne a-t-il indiqué, et ils nous trouverons toujours face à eux. »
« On est dans une vraie guérilla urbaine a ajouté le maire, avec du mobilier urbain saccagé, des poubelles incendiées, des agressions, et même durant la journée des médiateurs sont agressés verbalement etc… »
« Après la fête, et l’alcool aidant, certains cherchent à dégrader et surtout à s’attaquer à la police. Ils veulent s’attaquer à l’autorité de la Police, à les défier. On a dépassé les incivilités. »

Des besoins policiers dans la nuit aux heures les plus chaudes…
Le maire s’était félicité de la réponse du ministre de l’Intérieur avec l’envoi de CRS – sur une demande appuyée par le sous-Préfet et des parlementaires vendéens -. Mais il se rend compte qu’au regard des problématiques, il est nécessaire d’avoir une présence des CRS durant la nuit, durant les heures les plus chaudes, et non pas seulement en soirée.
Le Maire estime que la ville seule avec son contingent de policiers – 6 municipaux et 8 nationaux au maximum – ne peut faire face seule. Lors de la dernière agression, les policiers se sont trouvés à une dizaine contre 50 à 100 jeunes regroupés, qui cherchaient à aller au contact, à agresser.

Une réponse sévère de la Justice
Il s’est cependant félicité de la réponse de la justice qui a réagi immédiatement et fermement avec une condamnation de 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt* (*envoi immédiat en prison).
Le maire est revenu ensuite sur l’insuffisance de la présence policière car les taux de fréquentation de la Ville sont déjà très élevés, les campings presque pleins, ce qui peut correspondre en ce début du mois de juillet à une présence de plus de 100.000 habitants.
Il a aussi indiqué que les Sablais sont exaspérés et que la ligne rouge était dépassée du fait de la volonté des agresseurs de vouloir s’en prendre aux gens et les blesser ! (un jeune a été trouvé avec une clef à mollette dans la poche).

Une motion votée à l’unanimité par le Conseil municipal
Face à toutes ces problématiques, le maire a proposé au Préfet de prendre un arrêté interdisant la consommation d’alcool en dehors des lieux publics que sont les bars, restaurants etc…, et a décidé de proposer au Conseil municipal de voter une motion à destination du Préfet de la Vendée, du ministère de l’Intérieur et des Parlementaires vendéens.
Face à un mouvement qui risque d’être irréversible, le Conseil demande des renforts nocturnes – et non seulement en soirée – et tous les jours (pas seulement les week-ends).
VOTE: la motion est votée à l’unanimité.

En complément, la discussion est venue sur les boîtes de nuit aux Sables d’Olonne.
Le Malibu ouvrira du 9 juillet au 31 août et il en sera de même pour le Paradise.
Le Casino des Pins, ouvrira sa salle en bar de nuit mais sans la partie danse.
Ces deux ouvertures sont cependant considérées comme insuffisantes pour accueillir tous les jeunes qui souhaitent sortir durant l’été.
Le projet de discothèque intergénérationnlle, qui avait été ralenti en raison de la pandémie, pourrait se révéler utile face aux besoins, indique le maire, car on a besoin de lieux cadrés pour accueillir tous les noctambules.

Motion

Motion du 5 juillet 2021 – Les Sables-d’Olonne Vendée

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais




 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.