Les Sables-d’Olonne Vendée. Le Festival Simenon 2022 aura pour thème Le crime dans la littérature

 




AG 2021 Association ASPC – Festrival Simenon

 

L’Assemblée générale 2021 de l’ASPC dont l’événement phare est le Festival Simenon s’est déroulée le 15 novembre 2021.

Etait présent le représentant chargé de la Culture au Conseil municipal, Nicolas Le Floch.

Elections
Le président en exercice, François Périlleux, n’ayant pas souhaité renouveler son mandat, c’est Didier Gallot – ancien maire des Sables d’Olonne et à l’origine de la création du Festival Simenon – qui s’est présenté pour présider à l’avenir de l’association ASPC.
Il a été élu à l’unanimité.
Il apparaît à gauche de la photo ci-dessus, en présence de nombreuses têtes connues, son épouse Isabelle Gallot (au centre en rouge), Mme Brûlard (3ème à partir de la gauche) et son époux Christian Brûlard (dernier à droite), et bien d’autres.

Programme
L’Association entend continuer à organiser un évènement annuel.
Les 13 et 14 mai 2022, des animations seront proposées sur le thème :
« Le crime dans la littérature, de Stendhal à Simenon ».

Un sujet qui risque de donner des insomnies… à des lecteurs qui ne voudront pas lâcher le livre qu’ils ont commencé à lire au début de la soirée….

Le programme, qui reste à affiner, est le suivant :
– Vendredi 13 mai 2022 : lectures, dédicaces et soirée Guinguette
– Samedi 14 mai 2022 : les célèbres « Causeries du Palais » seront étendues à l’ensemble de la journée en présence d’invités prestigieux.

L’ASPC lance un appel aux bonnes volontés. Toute personne motivée pour aider à la conception ou à l’organisation peut contacter le secrétariat : aspcvendee@gmail.com ou Tél. 06 59 30 55 61


Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 



Article précédent
7 novembre 2019

Festival Simenon – Les Sables d’Olonne
D’une manière générale, les assemblées générales ne sont pas toujours passionnantes.
Lundi dernier, celle de l’association du Festival Simenon fut particulièrement intéressante.
Car, après les habituels Rapport d’activité et rapport financier, les membres du Bureau menés par le Président François Périlleux se sont emparés du dossier le plus délicat: l’avenir et la programmation du Festival 2020.

AG du Festival Simenon – Nov. 2019

Auparavant, un bilan fut établi sur le dernier festival, et tous les présents – plus d’une vingtaine de personnes s’étaient déplacées – ont considéré que l’édition 2019 avait été « un bon cru » avec des intervenants de qualité.
Furent citées, notamment, les lectures avec des comédiens professionnels, celle de Bruno Solo ayant été jugée comme remarquable malgré l’accoustique délicate du Prieuré St-Nicolas.
La prestation au piano du juge Renaud Van Ruymbeke a été considérée comme exceptionnelle. La salle était pleine et l’assistance fut subjuguée.
Pour certains, le point d’orgue  fut l’intervention, lors des Causeries du Palais, du journaliste Pierre Assouline.
A noter aussi la belle exposition qui eut lieu chez Caroline Pottier, de l’illustrateur et bédéiste Jacques de Loustal.
Bien entendu, la présence de John Simenon, fut particulièrement appréciée.

John Simenon
© Photo: Samira Buchi

Le thème de l’édition 2019 avait la caractéristique de ne pas porter sur un sujet cher à Simenon mais sur lui-même. Cette tonalité devrait être maintenue pour les prochaines éditions.
Le président François Périlleux considéra, non sans humour, que les quelques petits problèmes apparus permettaient de garder une marge de progression…

Cette réussite « a donné envie de poursuivre l’aventure » selon les propos des membres du Bureau.
On peut imaginer que cette unanimité a fait plaisir à Didier Gallot, fondateur du Festival, et qui se trouvait dans la salle.

Revenons à l’avenir et à la programmation. Tout n’est pas ficelé, nous ne sommes qu’en novembre.
Mais certaines décisions ont été prises: d’abord resserrer le Festival sur 3 jours.
Ensuite, le thème 2020 a été choisi. La prochaine affiche portera donc le titre de « Simenon et les Colonies ».

Le Coup de Lune par Simenon – Edition originale parue en 1933
© Photo: DR

Pourquoi donc ce thème?
Tout simplement parce que Simenon a été, ce que tout ne monde ne sait pas forcément, un grand voyageur.
D’autre part, dans plusieurs de ses romans, et notamment Le Coup de Lune, il porte un regard sans ménagement, sans indulgence, sur ce système.

C’est donc là l’occasion très intéressante de porter un regard historique et sociologique sur les colonies, tout en découvrant ou redécouvrant un pan particulier de l’oeuvre de Simenon.
A cette occasion, seront étudiés les liens éventuels entre Le Coup de Lune et le film de Bertrand Tavernier, Coup de Torchon. Un film dans lequel jouaient Isabelle Huppert et Eddy Mitchell.
A travers la vision de Simenon en tant que voyageur, pourront être étudiés les enjeux liés aux Colonies.
Il est à noter que l’année dernière, lors du Printemps du Livre de Montaigu, une admirable exposition sur Simenon Voyageur fut proposée au public.

Dernière info, d’importance, le Festival aura lieu du jeudi 14 au dimanche 17 mai 2020.
L’exposition devancera le festival avec des dates allant du 7 au 16 mai 2020.

Note: lorsqu’un événement comprend la présence d’un certain nombre d’invités de marque (une quinzaine), il est d’usage de leur faciliter les transports.
Une marque de voiture parraine l’opération. Mais, les organisateurs sont à la recherche de convoyeurs afin de faciliter les déplacements. Si cette tâche vous intéresse, merci de les contactez.

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.