Les Sables-d'Olonne Vendée - Commémoration de la tragédie de la SNSM

Les Sables-d’Olonne SNSM – Tragédie de la SNSM: une commémoration pour ne jamais oublier le sacrifice des sauveteurs




 

 

C’était le 7 juin 2019. Un temps exécrable. La tempête Miguel frappait les côtes vendéennes.
Le canot SNS 061 Patron Jack Morisseau de la SNSM, est parti au secours d’un pêcheur en détresse. Mais la mer était particulièrement déchaînée.
Le canot n’a pas résisté et trois des sept sauveteurs ont péri.

L’année dernière, le Président de la République, Emmanuel Macron leur avait rendu hommage: « Eux qui ont accepté de prendre tous les risques pour assurer la sécurité des autres, pour sauver l’un de leurs compatriotes, sont des héros de la Nation. »
« Cette tragédie rappelle les risques pris, l’engagement consenti par les 8000 sauveteurs en mer que compte notre pays. »
« Il rappelle aussi que derrière le quotidien des Français, derrière tous leurs déplacements, toutes leurs activités, leurs lois, il y a des femmes et des hommes qui sont là, acceptant de risquer leur vie pour la sécurité de tous. »

Cette année, en ce 7 juin 2020, personne n’a oublié Yann Chagnolleau, Alain Guibert et Dimitri Moulic, « leur engagement bénévole, leur générosité, cet instinct de sauver qui les animait, ce courage et cette grandeur qu’ils avaient de s’élancer au secours des autres au péril de leur propre vie. »

VIDEO de 15 minutes sur l’ensemble de la cérémonie

 

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Ça sent le gaz à la Mairie des Sables !

 

 

Les Sablais ne les ont pas oublié. La Ville des Sables d’Olonne et son maire Yannick Moreau, les sénateurs de Vendée Bruno Retailleau et Didier Mandelli, la sénatrice de Vendée Annick Billon, le président du Conseil départemental Yves Auvinet, le préfet de la Vendée Benoît Brocart, le député Stéphane Buchou, Nicolas Renaud, directeur du CROSS Etel, et bien d’autres personnalités étaient présentes pour témoigner de la reconnaissance de la Nation.

Des équipiers de la SNSM en mer sur des canots d’autres stations, des pêcheurs et aussi de simples plaisanciers sont venus apporter leur soutien aux familles comme l’a fait l’ensemble de la communauté maritime.
Alors que trois rescapés Christophe Monnereau, Emmanuel Hubé et David Bossard ont déposé une gerbe, à terre, devant la stèle qui vient d’être réalisée, le quatrième, Jérôme Monnereau, a déposé une gerbe en mer en étant à bord du canot SNSM sablais, le Jacques-Joly.

 

 

 

 

A la suite de la minute de silence, les cornes de brume des bateaux ont retenti en hommage aux sauveteurs, tandis que des fumigènes étaient dispersés. Il était un peu plus de 17h.
A midi, toute la population sablaise avait été amenée à témoigner elle aussi de sa reconnaissance en respectant une minute de silence.

A LIRE  Longeville-sur-Mer Vendée. Un blessé héliporté après plusieurs tonneaux en voiture

Toutes les personnalités et membres des familles ont longuement applaudi les disparus.
Un hélicoptère de la Marine nationale a clos cette cérémonie, sans discours et sans emphase, ponctuée uniquement de gestes et d’images fortes en guise de témoignage et de reconnaissance pour le sacrifice de ces trois sauveteurs.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Noirmoutier Barbâtre Vendée. Encore un drame dans le Passage du Gois

      Début d’intervention (les données sont susceptibles d’évoluer ou d’être précisées au cours de l’intervention) Les Sapeurs-Pompiers ont été appelés ...