Marine Le Pen aux Sables d'Olonne

Les Sables d’Olonne – Public acquis à Marine Le Pen dans un quartier contrôlé par les forces de l’ordre




Les Sables d’Olonne – Public acquis à Marine Le Pen dans un quartier contrôlé par les forces de l’ordre

NEW – NEW: Vidéo Extraits du discours de Marine Le Pen 
(Pour Info)

 

Le Préfet, Jean-Benoît Albertini, avait bien fait les choses et le Maire des Sables d’Olonne, Didier Gallot, n’avait vraiment rien à craindre. Les forces de l’ordre, plus de 200 personnes selon nos informations, avaient bloqué tous les accès parallèles même pour les piétions, et un seul axe permettait d’accéder à la salle Audubon après un barrage très contrôlé par la police. Des barrières et même des grilles venaient renforcer l’ensemble.
Si des manifestants avaient prévu de se rejoindre sur le parking de l’Abbaye Ste-Croix vers 17h30, soit une demi-heure avant la réunion publique de Marine Le Pen, c’est surtout la sortie du meeting qui semblait être la plus crainte.

[emaillocker] La salle Audubon était pleine, sans doute 5 à 600 personnes, et les nombreuses personnes arrivées dès 17h durent patienter une heure dans une chaleur intense. C’est qu’il faisait très beau aux Sables d’Olonne, et le soleil avait chauffé une salle qui allait l’être encore davantage par l’atmosphère d’un public très militant, de tous âges, la plupart tenant un drapeau français.
L’essentiel du public est composé de personnes d’un milieu populaire; on est très loin de l’image véhiculé du militant baraqué, le crâne rasé et les muscles faisant exploser un tee-shirt noir. Ce sont des « petites gens » – ce que l’on peut appeler aussi des gens de condition modeste -, et qui pour la plupart en raison de cette condition viennent applaudir celle qui sera la seule à pouvoir – à leurs yeux – leur donner une chance de mieux vivre.

Deux expressions de Marine Le Pen qui suffisent pour comprendre ce qu’elle pense de ses adversaires

 

Et les arguments de Marine Le Pen, à la tribune, portent. Il est vrai que le public est déjà acquis. Les attaques portant sur François Fillon et sa mine de premier communiant, loin de la réalité dit-elle, sur Emmanuel Macron, le candidat au service du système et des banques. L’Europe bien sûr n’est pas oubliée avec l’euro qui étouffe les exportations françaises. Tout le monde en prend pour son grade. Le public est en extase et crie « Marine Présidente » lorsqu’elle promet d’augmenter les revenus des retraités, des petits salaires ou des aides aux handicapés, ou « On est chez nous » lorsqu’elle promet de mettre fin à l’immigration incontrôlée.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Toute la MÉTÉO en Vendée


Le référendum sur l’Europe, l’économie, les taxes à l’importation, le dumping des travailleurs détachés.. le passif des précédents présidents, la carence des autres candidats qui ont tous été ministres voire Premier ministre, la dette de la France accrue encore sous l’ère Fillon etc.. tous les sujets sont traités en 60 minutes environ. En partant, Marine est largement applaudie.
Le meeting s’est déroulé avec calme, sans excès et les nombreux membres du service d’ordre n’ont pas eu à intervenir.
La sortie se déroule sans encombres, quelques stands de ventes d’objets siglés du logo du Front national parsèment la sortie.
Les forces de l’ordre ont pris place sur toute la pelouse devant la salle Audubon, un autre groupe de la gendarmerie se tient beaucoup plus loin sur le boulevard Pasteur afin de maintenir un espace conséquent entre les antifascistes (c’est ainsi qu’ils se nomment) et le public qui sort du meeting. Malgré l’éloignement, les huées et les invectivent fusent.
Les premiers, rappelons-le, reprochent à Marine Le Pen d’avoir « repris tous les codes de son père, comme dans toute dynastie, mais en essayant de changer la forme (sans modifier le fond) » et considèrent que le Front national « a beau être en tête des sondages pour le premier tour des prochaines élections présidentielles (à 25%), il ne fera guère beaucoup plus au second tant le nombre d’indécis-e à voter pour lui est faible. C’est dans cette optique qu’il multiplie ses meetings en Vendée (le mois dernier au Poiré avec Briois, le 8 avril prochain à Olonne avec Phillipot) car notre département de par son histoire est une terre fertile aux idées d’extrême droite, identitaires, royalistes… »

Cliquez sur les photos pour agrandir

Groupe des antifacistes

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. FRANCE Violences sexuelles: un interdit clair et fort
A la sortie de salle, je rencontre le Préfet en train de surveiller les opérations des forces de l’ordre avec sa directrice de cabinet devant une dizaine de cars de forces de l’ordre . Nous échangeons brièvement sur le déroulement du meeting. Les antifascistes seraient environ une soixantaine. A ce moment-là, aucune échauffourée n’a eu lieu.
Mais cinq minutes plus tard, alors que nous remontons à l’arrière du boulevard Pasteur, de nombreux policiers semblent affairés devant la petite Poste à la fois à contrôler différents individus et à bloquer les accès au passage vers Audubon.
Sur le boulevard même, deux policiers plaquent deux manifestants, mains levées et ventre au mur, sur une porte de garage afin de les contrôler. Au moins deux d’entre deux et sans doute quatre, feront l’objet d’une interpellation officielle et seront embarqués dans un panier à salade (fourgon cellulaire).
Malgré cet incident, le dispositif imposant installé par le Préfet aura permis d’éviter les débordements prévisibles entre deux camps politiques s’opposant de façon de plus en plus vive, à 27 jours du premier tour de la Présidentielle.
Indiquons, enfin en conclusion, que Marine Le Pen fit l’éloge de la Vendée et des Vendéens, et rendit hommage à Philippe de Villiers, créateur du Vendée Globe et du Puy du Fou, qui avait toujours soutenu, comme elle, le souverainisme.
Photos ci-dessous
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Interpellation après le meeting de Marine Le Pen aux Sables d’Olonne

 

Interpellation à la sortie du meeting de Marine Le Pen aux Sables d’Olonne




[/emaillocker]

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse