Les Sables-d’Olonne POLICE Vendée. L’incendie au Camping des Fosses rouges enfin élucidé

 




 

POLICE des Sables d’Olonne

 

Dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020, un violent incendie se déclarait dans un mobile-home au camping des Fosses Rouges aux Sables d’Olonne.

Les Sapeurs-Pompiers avaient été appelés le samedi 11 janvier 2020 sur la Commune des Sables d’Olonne. Il était 3h32 du matin lorsque les secours furent diligentés pour un « Feu en hôtellerie de plein air / camping ».
Le lieu concerné se situait « rue des Fosses rouges. »
3 véhicules des Sapeurs-Pompiers avaient été diligentés depuis les Centres de Secours de Talmont-St-Hilaire et Les Sables d’Olonne.
Il s’agissait d’un feu de mobil-home situé au Camping Les Fosses rouges avec risque de propagation. Le feu avait pu être stoppé par les Pompiers évitant ainsi toute propagation. Il n’y avait aucune victime le camping étant vide à cette période.

Le mobil-homme était totalement détruit et les circonstances de l’incendie demeuraient floues.
Des constatations minutieuses et une expertise judiciaire avaient été réalisées et la thèse de l’acte volontaire semblait alors se dessiner.

Enquête Brigade Sureté Urbaine
Après cinq mois d’enquête, les enquêteurs du groupe « Atteintes aux Biens » de la Brigade de Sûreté Urbaine sont parvenus à cibler deux très jeunes individus âgés de 13 et 14 ans (l’un demeurant aux Sables et l’autre à Talmont) au moment des faits.
Placés en garde à vue le 3 juin 2020 au matin, ils ont reconnu les faits, déclarant avoir effectivement actionné un réchaud et ouvert une bouteille de gaz, le tout provoquant l’incendie.

Leur geste inconscient aurait pu gravement porter atteinte à leur intégrité physique !

Selon les services de Police, ils furent “confus dans leurs motivations, et ont reconnus dans leur périple délictueux, avoir également dérobé une planche de surf (retrouvée en perquisition), tenter de dérober un véhicule mini-benne appartenant au camping ainsi qu’une voiture et enfin avoir dégradé des véhicules dans les rues adjacentes (rayures et bris de vitres).

Ils ont été convoqués devant le Juge pour Enfants du Tribunal Judiciaire de La Roche sur Yon en vue de leur mise en examen.

Les enquêteurs se sont déclarés satisfaits d’avoir élucidé ces faits qui ont toujours (hélas) un impact traumatisant pour les victimes.

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.