Les Sables d’Olonne – Le Parc de la Villa Tertrais-Chailley désormais ouvert au public

Les Sables d’Olonne – Le Parc de la Villa Tertrais-Chailley désormais ouvert au public




Il s’agissait d’une demande récurrente, et notamment des Chaumois: avoir à disposition un parc public. Et le jardin de l’ancienne sous-Préfecture – ex-Villa Chailley -, achetée récemment par la Ville des Sables d’Olonne au département de la Vendée, était le lieu idéal pour satisfaire les habitants.
La baisse du prix de l’immobilier – en raison des limitations du nouveau PLU -, et la compréhension du département de la Vendée et de son président Yves Auvinet ont facilité les choses.

Une bonne affaire pour la Ville
La transaction avait été faite pour un montant de 1,9 millions d’€ en prenant comme référence une estimation des Domaines. Afin de ne pas avoir besoin d’emprunter, la Ville des Sables d’Olonne a vendu quelques maisons, notamment dans le quartier du Passage, afin de pouvoir régler les 2/3 de l’achat, et les ventes se sont poursuivi courant 2017, l’intérêt de ce lieu prestigieux étant évident.
Lors de la signature contractuelle entre la Ville des Sables d’Olonne et le département, Didier Gallot avait remercié infiniment Yves Auvinet pour avoir travaillé sur ce dossier en bonne intelligence.
L’achat effectué – lire notre excellent article: http://www.lereportersablais.com/les-sables-dolonne-conclut-definitivement-lachat-de-la-villa-tertrais-chailley-a-la-chaume/
il fallut ensuite un peu de temps afin d’effectuer les travaux nécessaires.
Geoffroy de Baynast, élu chargé de l’urbanisme, expliqua lors de cette ouverture au public que des grilles de protection ont été installées ainsi qu’une balustrade le long de l’escalier d’entrée. L’entrée au public s’effectue par le rue du roi Albert 1er et non par le quai des Boucaniers, d’autant plus que des escaliers doivent encore être rénovés (après leur rénovation, un accès par les quais sera possible). Des grilles adaptées ont été installées pour l’accès par la rue et des plaques signalétiques ont été apposées. Le tout pour un montant de 29.000€.

Aucune destination pour l’instant
Le maire Didier Gallot a indiqué, lors de son intervention, qu’aucune décision n’avait été prise pour la destination de la Villa – ex-sous-Préfecture – comme du bâtiment administratif, et que ce serait la prochaine équipe municipale qui se chargera du choix à faire.
Rappelons que dans le cadre de la démocratie participative, un sondage avait été lancé sur internet avec une cinquantaine de réponses.
POUR LA VILLA, quatre tendances se dessinaient: un lieu pour les associations, un musée maritime, un lieu d’expositions, un restaurant d’un certain niveau voire gastronomique.
POUR LE BÂTIMENT ADMINISTRATIF, une grande partie des réponses suggéraient la destruction de ce bâtiment en verre fumé, pas très beau. Il faut cependant savoir que juridiquement, en cas de destruction, aucune autre construction ne pourra le remplacer.
De nombreuses suggestions proposent une Maison des associations. Pour le reste, les propositions sont très variées: incubateur de startup, Musée d’art contemporain, musée horticole, bibliothèque, médiathèque, salon de thé, service culturel, Musée de la Mer, de la pêche, du Vendée Globe, centre aéré, garderie pour chiens, salles de réceptions et de séminaires, ludothèque, pépinière d’entreprises, salles de lecture, locaux de formation aux techniques d’arts plastiques, lieu d’expositions thématiques, Hôtel-Restaurant, espace de travail, annexe de la bibliothèque de La Chaume.

A LIRE  Vendée Histoire des Sables d'Olonne - Du poisson pourri à la Poissonnerie ?

Cliquez sur les photos pour agrandir

Lors de la cérémonie d’ouverture du jeudi 3 mai 2018, Didier Gallot se félicita de la création de ce Parc et de son ouverture au public. Il rappela qu’il s’agissait d’une promesse de campagne et qu’elle était donc tenue.
Il faut savoir que dans les mandats précédents, si la Villa Chailley ne risquait pas de disparaître, son environnement proche aurait pu réduire à néant son intérêt. En effet, des projets immobiliers étaient bien avancés sur le foncier du parc lui-même, ce qui aurait dénaturer l’intérêt architectural et historique du lieu.

De nombreux élus étaient présents lors de cette petite cérémonie d’ouverture. Beaucoup s’émerveillèrent de la splendide vue sur la baie que l’on avait depuis le Parc.
D’autres, qui avaient connu le Parc dans les précédentes décennies, regrettèrent que les arbres aux essences les plus remarquables ne soient plus présents, emportés par les tempêtes successives. Il en reste cependant un certain nombre, et les bancs en pierre présents ont été repositionnés pour la meilleure harmonie possible.
Ouverture depuis le vendredi 4 mai 2018:
* Printemps 1er mars au 30 avril: 8h / 18h30
* Eté 1er mai au 31 août: 8h / 20h
* Automne 1er septembre / 31 octobre: 8h / 18h30
*Hiver 1er novembre / 28 février: 8h / 17h30
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – L’aérodrome René-Couzinet de La Roche-sur-Yon désormais ouvert au trafic international

  Photo de Une / Photo d’Archives: Inauguration de la nouvelle piste: Yves Auvinet, Bruno Retailleau, Luc Bouard, Alain Leboeuf (© Photo: ...