TVEC 85 Football sous perfusion

Les Sables d’Olonne Football – Le TVEC 85 sous perfusion

 

 


 

Le club des Tigres Vendéens Etoile chaumoise (TVEC), club qui était co-présidé depuis 2014 par Jean-Christophe Meignant et David Bonnain, a vécu ces derniers temps un certain nombre de péripéties.
La baisse des subventions depuis plusieurs années – en raison de critères établis pour l’ensemble des clubs sportifs sablais – la démission d’un entraîneur, des mésententes etc…. ont fragilisé le club.
Alors que le club fête cette année – 2019 – ses 100 ans, tout n’est pas au beau fixe malgré un beau réservoir de 550 adhérents sont 325 jeunes.

Le club connaît d’importantes difficultés financières qui l’ont contraint à faire appel à la Ville des Sables d’Olonne afin de poursuivre ses activités sportives. C’est dire que la situation n’est pas bonne.
Le club avait perçu l’année dernière en subventions 51.000 € avec obligation de signature d’une convention d’objectifs (comme c’est le cas légalement pour tous les clubs percevant plus de 23.000 €).
Mais cet encadrement est plus sportif que financier. La situation est restée la même.

Mais la Ville des Sables d’Olonne  n’a pas souhaité aidé le TVEC 85 par l’octroi s’une subvention exceptionnelle mais a préféré plutôt responsabiliser le club.

Une aide sera donc consentie mais dans le cadre d’un plan de redressement avec une avance de trésorerie qui devra obligatoirement être remboursée par tranches annuelles.
Cette aide est de 60.000 € remboursable par tranche annuelle de 6000 € sur la période 2020 à 2029.

Cette aide est, de plus, liée à des obligations:
– d’abord le club devra impérativement maîtriser ses dépenses de personnels (salariés) avec un maximum de 125.000 € annuels;
– et il devra assurer un maintien de la qualité de l’offre de formation pour les jeunes.
Enfin, il sera nécessaire que les partenaires actuels du club poursuivent leur soutien financier (d’après nos sources ils se seraient engagés à le faire pour sauver le club).

De plus une convention entre la Ville et le club obligera ce dernier à mettre en place un plan de gestion, à la fois sportif et financier afin de conduire à un équilibre financier qui devient impératif.
Et devront aussi être transmis tous les ans à la Ville, le projet sportif actualisé, accompagné du compte de résultat, du bilan et du budget prévisionnel.

A LIRE  Talmont-St-Hilaire Vendée - Municipales 2020: Maxence de Rugy vient d'annoncer sa décision!

Lors du Conseil municipal du 8 juillet 2019, la Ville a déclaré soutenir le club car il s’agissait pour elle de l’intérêt général et qu’elle souhaitait permettre aux jeunes de poursuivre leur activité sportive.
L’élu chargé des Sports, Gérard Hecht, a présenté au Conseil municipal les différentes phases de cet accord.
A un élu qui s’étonnait de ces dérives financières, qui demandait un contrôle strict et qui s’étonnait que l’on puisse dans les clubs sportifs dépenser plus que ce que l’on avait, et qui au surplus demandait qu’un membre du conseil municipal soit intégré au conseil d’administration du club, Gérard Hecht répondit « qu’on ne pouvait pas s’ingérer dans la gestion du club mais que la Ville souhaitait surtout le sauver afin de permettre aux 325 jeunes de poursuivre leur activité. »

« Ils ont bien compris qu’il n’était plus possible de dépenser ainsi et on sera intransigeant là-dessus notamment avec la limite des 125.000 € en charges de personnels » a ajouté Gérard Hecht.
Il précisa qu’il pouvait y avoir parfois des partenaires sponsors prévus mais qui se désistaient pouvant ainsi entraîner des difficultés financières pour un club.
« C’est un beau club, dynamique, avec des bénévoles qui font du bon travail », a-t-il poursuivi. De plus, le président a indiqué qu’il acceptait de changer de cap et d’asseoir sa politique sur la formation des jeunes. »
Des promesses, donc, qui espérons-le seront tenues.

Un club donc qui va être sauvé l’année de ces 100 ans grâce à des perfusions, mais qui sera surveillé de près afin de revenir le plus vite possible à l’équilibre. L’important n’est pas de rester en R1 ont déclaré plusieurs élus municipaux, ce n’est pas grave de descendre dès lors que cette descente permet de revenir à un équilibre financier souhaité par tous.
Maintien ou descente, de toutes façons c’est la DNCG – instance de contrôle financier de la FF Football – qui en décidera le jour venu.

Vote pour l’aide au TVEC: unanimité moins 1 vote Contre et 1 abstention.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – Municipales 2020: 7 courants se réunissent pour faire obstacle à la droite

    Une alliance de 7 courants politiques Après de nombreuses réunions, ce sont finalement 7 courants politiques et/ou citoyens qui se ...