Le projet Ylium des Sables d'Olonne

Les Sables d’Olonne E. Leclerc – YLIUM: un vent nouveau pour une nouvelle empreinte

Les Sables d’Olonne – YLIUM: un vent nouveau pour une nouvelle empreinte

 


Photo de Une: en couleur bois, la partie Loisirs du futur Ylium.
Reportage: Philippe Brossard-Lotz / Le Reporter sablais

Première visite de chantier. Le futur YLIUM, qui comprendra l’ancien Leclerc du Pays des Olonnes et l’extension en cours de chantier, n’est pas encore finalisé.
De nombreux bouleversements émaillent actuellement la partie originelle: fermeture de la Cafétéria, transfert d’une partie du Centre culturel à côté de la Presse, déplacement du bar à côté de la nouvelle Poissonnerie…
L’objectif est de faciliter les travaux de jonction entre les deux bâtiments afin d’assurer une ouverture pour le mois de novembre 2019. Dix ans après les premières discussions sur le projet d’extension entre le PDG Miguel Jonchère et l’architecte nantais Michel Lameynardie.

La canopée d’Ylium – Les Sables d’Olonne

Le chantier est bien avancé mais ne sont encore visibles que les structures en métal ou en béton. Malgré cela, on peut déjà se rendre compte que les volumes, bien qu’impressionnants, ont été dictés par des logiques architecturales. Le champ visuel est large, les courbures sont privilégiées, le vitrage abondant, la lumière favorisée par de larges puits attirant les yeux vers un ciel d’un bleu immaculé. La végétation sera abondante.
Pas question de rentrer dans une conception réductrice.

Ylium Les Sables d’Olonne – La galerie des enseignes

80 commerces, 40 nouvelles enseignes
L’entrée impressionnante – une canopée avec son ciel de verre – donnera dès le début le ton. Tout doit conduire à l’agrément de la clientèle dans un environnement ne devant pas s’éloigner de l’esprit d’une cité balnéaire.
Bars et restaurants encadreront cette esplanade végétalisée qui mènera à la galerie des marques, un espace dédié aux enseignes « spécialisées de notoriété nationale et internationale » dont 17 ne sont à ce jour pas présentes en Vendée.
La surface des enseignes ira de 40 à 2000 m2 avec une taille moyenne de 250 m2.

Ylium Les Sables d’Olonne – Exemple de décoration d’un restaurant

La zone de chalandise qui a été dessinée est de 350.000 habitants et sont espérés 6,5 millions de visiteurs par an grâce aux évolutions, aux nouvelles enseignes et aussi à la zone de loisirs. Celle-ci prévoit un parcours « Ninja Warrior » , un mur d’escalade, un parc de trampolines, une vague de surf indoor et un bowling de 8 pistes. Ce sont 5000 m2 d’espaces de loisirs qui seront proposés.
L’ensemble proposera 21.000 m2 de surface de vente ! La vocation de cet espace commercial et de loisirs est de devenir un centre incontournable au niveau régional, visant « à contribuer à soutenir fortement l’activité économique et touristique de la Ville des Sables d’Olonne et de son bassin de vie. »

Sont également prévus:
– la mise en place d’un système de guidage dynamique des parkings qui permettra la diminution du temps de recherche des places et la réduction des émissions de CO2,
– d
e nouvelles bornes de recharge électrique dans le parking souterrain ainsi qu’une borne de recharge rapide (recharge en 30 minutes),
– ainsi que deux « stations-service » vélo aux entrées du centre avec points d’attache et recharges pour vélos à assistance électrique.

Miguel Jonchère – YLIUM Les Sables d’Olonne

Miguel Jonchère – YLIUM Les Sables d’Olonne

.
.
Les raisons du projet Ylium. Son PDG, Miguel Jonchère nous répond

« Le premier centre, le supermarché Leclerc, a été construit en 1989. Quant à la galerie commerciale, elle date de 2003. Au bout de 16 ans, il était nécessaire de redonner toute son attractivité à cette galerie « Les Olonnes » nous dit-il.

Une extension, une nouvelle identité.
Ylium doit incarner à la fois un vent de nouveauté mais aussi asseoir une proximité avec des enseignes nationales. L’ensemble prévu sera composé de 80 enseignes, dont 40 nouvelles auxquels s’ajouteront 5 ou 6 restaurants thématiques. Les nouveautés viendront apporter leur diversité autour de l’hypermarché E. Leclerc.
« Nous avons voulu faire d’YLIUM un centre « vert » avec une empreinte architecturale forte et des constructions respectueuses de l’environnement. Tels sont les axes centraux de la construction d’YLIUM. Le centre commercial associera qualité architecturale et qualité environnementale » ajoute Miguel Jonchère.

Il précise que tout le monde se rend bien compte de l’évolution de la Ville des Sables d’Olonne, de sa dynamique.
Et c’est pourquoi il souhaitait apporter un Centre commercial qui soit attractif avec de nouvelles enseignes, d’autant plus que la galerie actuelle – créée en 2003 – avait conservé pratiquement les mêmes enseignes depuis le début.

« L’ensemble de la côte vendéenne mérite un centre commercial à la hauteur qui puisse attirer les Vendéens vers Les Sables d’Olonne, ajoutant un attrait de plus à tous ceux qu’elle possède déjà » . Et cela sans être obligé d’aller sur Nantes.
Il faut aussi compter sur l’Agglo des Sables d’Olonne et sur les nouvelles façons de vivre puisqu’il est constaté que les propriétaires de résidences secondaires viennent de plus en plus aux Sables d’Olonne durant les vacances scolaires ou pour passer un week-end. Les dimanches ensoleillés sont bondés aux Sables d’Olonne y compris durant l’hiver.
Le potentiel estimé est important avec plus de 200.000 habitants à 20 ou 25mn des Sables d’Olonne (pour 700.000 habitants en Vendée).
Toute cette dynamique, ainsi que la présence de PME réputées à fort potentiel, ont certainement influé sur la décision de nombreuses nouvelles enseignes de s’installer à l’YLIUM puisque 90% des espaces sont déjà signés.
.

A LIRE  Vendée - Accident de la route entre un véhicule et une moto à La Roche-sur-Yon

 

Michel Lameynardie – Architecte d’YLIUM Les Sables d’Olonne

.
Conception et évolution architecturales

Lorsqu’on demande à l’architecte Michel Lameynardie – un spécialiste de la conception des centres commerciaux – ce qui a été le fil conducteur de la réalisation d’Ylium et ce qui a pu changer dans sa vision depuis 1989, il nous indique que d’abord sur le plan du foncier tout est différent. Une surface commerciale comme celle-ci, qui pouvait être considérée autrefois comme située à la périphérie de la ville, fait désormais partie intégrante de l’urbanisation.
Et donc, comme pour des grandes villes, le problème de la cherté du foncier doit être appréhendé différemment; on a tendance – par obligation – à aller vers deux étages en sous-sol au lieu d’un et à utiliser les hauteurs.
Sur le plan architectural et décoratif comme pour les espaces, la clientèle n’accepterait plus ce qui se faisait dans les années 70! Elle attend désormais un environnement aéré et paysager, des espaces accueillants, apaisants et lumineux.

De même, nous indique Michel Lameynardie, on doit s’inscrire dans une logique urbaine. C’est-à-dire que la clientèle, au lieu de rentrer dans un bâtiment unique doit pouvoir évoluer au sein d’un ensemble comprenant des rues-promenades, des allées, des espaces conviviaux.
« Et le projet doit rester à taille humaine, avec une longueur qui ne soit pas démesurée » nous précise un des responsable de la commercialisation auprès des enseignes.

Une évolution que connaît bien Michel Lameynardie car après son premier client qui lui a mis le pied à l’étrier, il a accompagné tout le groupe Leclerc dans l’intégration du concept des galeries, avec des magasins et diverses activités au sein d’un ensemble urbain.
« Il suffit de voir, nous dit-il, celui du Pays des Olonnes formé d’une ceinture avec les magasins de marques, le bricolage, le drive et tous les services qui vont au-delà du simple centre commercial. »

Dix ans depuis les premières discussions ?: « Oui, c’est un métier qui nécessite de la réflexion pour passer du concept à l’ouvrage. »
Un vent nouveau dans la conception des centres commerciaux pour une nouvelle empreinte dans l’esprit de la clientèle et au niveau du territoire !

Les travaux et financements
Les salariés sur le chantier sont actuellement entre 180 et 220. Au plus fort de la construction ils seront environ 500.
L’achat du foncier a coûté environ 10 millions d’€. Quant aux travaux et investissements leur coût avoisine les 55 millions €. Un projet qui atteint donc les 65 millions d’€.
Les banques participantes sont le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole, la BPI, et la banque Edel qui est l’organisme financier du groupe E. Leclerc.

Tourisme et ouverture du dimanche
« Durant l’année ce n’est pas la vocation de Leclerc d’ouvrir le dimanche à part la période estivale et les fêtes de fin d’année, nous dit Miguel Jonchère. Il y a des marchés comme Arago ou les Halles, pour lesquels le dimanche est important. Donc, pour notre hypermarché Leclerc et les galeries des enseignes, ce n’est pas prévu. Par contre, pour les espaces de loisirs et les restaurants à l’entrée de l’YLIUM, il est logique que ce soit ouvert le dimanche. »

La participation au développement de l’emploi
Actuellement il y a 450 salariés au Centre Leclerc. Il faut y ajouter environ 220 personnes sur les enseignes annexes: Cafétéria, Centre culturel, Manège à bijoux, Cadeaux-déco, Presse, Poissonnerie etc.. soit environ 670.
Avec les nouvelles enseignes, il est envisagé 200 salariés de plus au minimum.
Ce qui porterait l’emploi sur le site à environ 900 personnes.

Quelques chiffres et dates:
1989: ouverture du Centre Leclerc
2003: date d’ouverture de la galerie existante
début 2018: début des travaux d’extension
début juillet 2019: ouverture du parking principal (300 places de plus)
novembre 2019: ouverture de l’ensemble du parking (2600 places soit 1100 de plus)
novembre 2019: ouverture d’Ylium sauf espace loisirs et fitness
décembre 2019: ouverture complète d’Ylium
21.000 m2 de surface de vente
2600 places de parking (1500 actuellement)
5 ou 6 restaurants thématiques

Photos ci-dessous

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais


PHOTOS DES TRAVAUX – VISITE DE CHANTIER – 19 JUIN 2019

 

 

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

YLIUM Les Sables d’Olonne

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables d’Olonne Vendée – Soirée des Trophées du Sport: toutes les photos 5 sur 7

    Soirée des Trophées du Sport organisée par l’Office du Sport sablais Vendredi 22 novembre 2019 Partie photos Cliquez sur les ...