Les Herbiers Vendée. Contrat de Relance: la Préfecture signe un contrat avec Les Herbiers

 

Signature du Contrat de relance et de transition écologique entre l’État et la communauté de communes du Pays des Herbiers

Anne Tagand, secrétaire générale de la Préfecture de la Vendée, et Véronique Besse, présidente de la communauté de communes du Pays des Herbiers, ont signé le mercredi 15 septembre 2021, un Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) liant l’État et l’intercommunalité.

Ce CRTE s’inscrit dans la volonté commune de l’État et des collectivités territoriales de contribuer ensemble à un développement respectueux de la transition écologique, permettant la relance économique et favorisant la cohésion territoriale.

À travers le déploiement de CRTE, l’État souhaite accompagner chaque territoire pour décliner, dans le cadre de ses compétences, un projet de relance et de transition écologique à court, moyen et long terme sur les domaines qui correspondent à ses besoins et aux objectifs des politiques territorialisées de l’État.


Associer les Territoires au Plan de relance

La contractualisation est aujourd’hui le mode de relation privilégié entre l’État et les collectivités territoriales. Les CRTE visent à associer les territoires au plan de relance et, dans la durée du mandat municipal 2020-2026, il doit permettre d’accompagner les collectivités dans leur projet de territoire, vers un nouveau modèle de développement résilient sur le plan écologique, productif et sanitaire.

Vingt CRTE vont ainsi être signés en Vendée et couvriront bientôt l’ensemble du département
Le CRTE a vocation à traiter l’ensemble des enjeux du territoire, dans une approche transversale et cohérente, notamment en matière de développement durable, d’éducation, de sport, de santé, de culture, de revitalisation urbaine, de mobilité, de développement économique, d’emploi, d’agriculture, d’aménagement numérique. Les projets portés dans le cadre de ces contrats doivent être économes en foncier et en ressources et améliorer l’état des milieux naturels, afin de s’inscrire dans les engagements nationaux.

Leur élaboration est le fruit d’un travail collaboratif de plusieurs mois entre les intercommunalités et les services de l’État. Les objectifs qu’ils développent ont ainsi été définis à l’appui de portraits soulignant les spécificités de chaque territoire puis de notes d’enjeux en déterminant les priorités stratégiques.

La communauté de communes a intégré à son CRTE une stratégie et des actions qui prennent en compte les particularités et les enjeux essentiels de son territoire. À terme, le CRTE a vocation à faire converger l’ensemble des financements portés par les services et par les opérateurs de l’État.


CRTE de la Communauté de communes du Pays des Herbiers

Dans ce CRTE, la Communauté de communes du Pays des Herbiers présente une stratégie déclinée en différentes actions qui contribuent à la réalisation des trois objectifs.
– parmi celles-ci, l’on peut notamment souligner le projet de maillage du territoire de pistes cyclables relient les communes et facilitant le recours aux modes actifs.
– de même, la collectivité prévoit de poursuivre son investissement en matière de rénovation énergétique et d’intégrer des énergies renouvelables dans les bâtiments publics.
– dans une logique de développement économique responsable, la Communauté de communes du Pays des Herbiers programme de requalifier d’anciennes zones économiques pour compléter l’offre de foncier.
– elle projette également de développer des filières de revalorisation des déchets industriels et d’accompagner les entreprises volontaires dans leur démarche de transition écologique.
– enfin, elle envisage de construire une nouvelle bibliothèque principale ainsi que de réaménager et d’agrandir le pôle santé Notre-Dame.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais
(avec Préfecture)

 




 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.