Tennis Club sablais - Les Sables d'Olonne - © Photo: DR

Les cambrioleurs du Tennis-Club sablais s’emparent du butin

Les cambrioleurs du Tennis-Club sablais s’emparent du butin




Le ou les cambrioleurs du Tennis-Club Sablais, situé à La Rudelière, ne se sont pas déplacés avec le matériel habituel des tennismen. Point de raquette dans leurs mains mais un pied de biche ! C’est au matin du dimanche 29 avril 2018 que l’effraction a été constatée par le gardien qui couchait sur place.
Il a immédiatement prévenu la présidente du club qui a averti la police sablaise.
Les cambrioleurs sont passés par la fenêtre du petit bureau d’accueil /réception d’un club-house dont les murs sont parsemés de grandes baies vitrées. Une fois à l’intérieur, ils ont forcé au pied de biche la porte de la salle des moniteurs et celle du bureau de la présidence. Le club étant en pleine organisation d’un tournoi avec de nombreux passages, le méfait s’est forcément déroulé durant la nuit. Le club s’était muni depuis quelques mois d’un gardien qui se trouvait dans un petit appartement de fonction au RDC près du vestiaires dames. Mais il n’a rien entendu.

A la recherche d’argent 
Il semble qu’aucun objet particulier – télévision ou appareil informatique – n’ait été dérobé. Ce qui laisse à penser que les cambrioleurs s’intéressaient essentiellement à de l’argent. Ont-ils été attirés par la compétition en se disant que les frais d’inscription seraient conservés sur place ?
C’était d’ailleurs le cas: un coffre fort permettait de mettre à l’abri les cotisations du tournoi ainsi que le montant de locations de terrains de tennis. D’après différentes sources, le coffre fort contenait 1600€ en espèces et à peu près la même somme en chèques.
Les cambrioleurs ont réussi à forcer le coffre-fort! ce qui semble surprenant puisque sa fonction est d’être inviolable! A moins d’être vraiment de mauvaise qualité…
La caisse du bar a également été forcée.
Si le club avait connu quelques désagréments au fil des décennies – une télévision ou une tentative d’intrusion avec une fenêtre brisée – un tel cambriolage avec vol d’espèces et de chèques ne s’était jamais produit.

La police enquête
La police s’est déplacée et a commencé son enquête en prenant des empreintes et en cherchant toute trace possible.
Il se peut que ce soit l’ADN qui soit l’arbitre du nouveau match qui se déroule désormais entre la police et les cambrioleurs.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Zuydcoote – Recherche en mer d’un kitesurfer

      Samedi 20 juillet, à 22h45 La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue ...