Assemblée nationale

Législatives 2017 – Cinq nouveaux visages pour la Vendée

Législatives 2017 – Cinq nouveaux visages pour la Vendée

Dans les 3ème et 4ème circonscriptions, la messe était déjà dite pour les deux députés en place, Yannick Moreau et Véronique Besse qui avaient fait le choix de ne pas se représenter en raison de la loi contre les cumuls. Ils choisissaient, l’un comme l’autre, de conserver leurs mandats locaux.

Au Premier Tour, dans la 2ème Circonscription, c’est la députée socialiste Sylviane Bulteau qui perdit son fauteuil sur un score sévère, ne parvenant pas à décrocher le droit de se défendre en finale.

Restaient donc en course pour le 2ème Tour, dans la 1ère et la 5ème Circonscriptions deux députés sortants: Alain Leboeuf (LR) dans la 1ère, et Hugues Fourage (PS) dans la 5ème. Malgré des scores plus serrés, ils n’ont pas résistés l’un comme l’autre à la vague En Marche!
Alain Leboeuf, très soutenu par les élus LR à la tête du département et de la Région, ces derniers considérant qu’il avait fait un gros travail durant son mandat, n’a pu vaincre Philippe Latombe. Idem pour le socialiste Hugues Fourage, qui aurait bien aimé obtenir l’investiture En Marche!, et qui se voit écarté par Pierre Henriet.

A LIRE  Vendée - Le Remblai des Sables d'Olonne bientôt transformé en Promenade des Anglaises

 

Philippe Latombe

Dans les 3ème, 2ème et 4ème Circ. les nouveaux députés sont: Stéphane Buchou, Patricia Gallerneau et Martine Leguille-Balloy.
Les scores sont presque partout les mêmes, avec un rapport d’environ 60% / 40%.
Dans la Vendée littorale, le candidat En Marche! a profité non seulement de l’élan national pour les candidats Macron, mais aussi d’une longue et inutile guerre entre deux camps des Républicains.
Dans la 2ème Circons. , après l’abandon de l’idée de se présenter du maire de La Roche-sur-Yon, Luc Bouard, là aussi à cause de la loi contre les cumuls, c’est Béatrice Bellamy qui s’était lancée. C’est toutefois la candidate En Marche! Patricia Gallerneau qui l’emporte.
Enfin, dans la 4ème, Wilfrid Montassier pouvait espérer l’emporter en raison du retrait de Véronique Besse, et de son positionnement UDI lié à la majorité LR.
Et ses responsabilités au sein du département, notamment à Vendée Tourisme, pouvait laisser penser que sa notoriété ferait la différence. Il n’en a rien été, la vague a tout emporté sur son passage sans s’encombrer de telles considérations.

Bruno Retailleau a déclaré que la droite n’était pas anéantie – au niveau national – mais force est de constater qu’elle a perdu trois représentants vendéens LR ou de droite (Véronique Besse était non-inscrite-sans étiquette / membre du parti villieriste) à l’Assemblée nationale.
Tandis que le PS a perdu ses deux députés vendéens.
C’est un carton plein que réalise En Marche! en Vendée avec cinq députés pour les cinq circonscriptions.
Dans un département où l’on votait traditionnellement et régulièrement – sans trahison – à droite, ce résultat représente un grand échec. Les projets, les réalisations, les programmes n’auront eu aucun effet sur les électeurs.

Dans les jours qui viennent, les mots recomposition, reconstruction vont fleurir…! dans tous les camps décomposés.
Cela ne suffira pas. Il faudra sans doute que des programmes tenant compte des aspirations des Français soient mis en place et que ceux-ci ressentent enfin que les décisions prises ne soient pas encore et toujours des décisions fiscales, ou qu’elles n’aient pour seul but que de leur compliquer la vie.
Avant les deux tours d’une élection, il y a souvent un tour préliminaire qui se déroule au Café du Commerce…
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne: les conditions de l’accident se précisent

    Accident mortel sur le chantier Ylium E. Leclerc des Sables d’Olonne Un accident mortel s’est produit sur le chantier Ylium ...