Soutien à la baguette française pour le patrimoine immatériel de l'Unesco

France – La baguette de pain candidate au Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco

France – La baguette de pain candidate au Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco




Les Napolitains ont réussi à classer leur pizza au Patrimoine mondial immatériel de l’humanité, géré par l’Unesco. Alors pourquoi pas la baguette de pain française ?!
Le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF), Dominique Anract, s’escrime donc pour réussir à mettre en avant et à préserver l’un des symboles forts de la culture française et du savoir-faire artisanal, la baguette, qui se vend à 32 millions d’exemplaires quotidiennement. Il a le soutien des 33.000 boulangers en France.
La baguette a déjà obtenu une reconnaissance en tant qu’élément du patrimoine culturel immatériel national. Il s’agit maintenant d’obtenir l’inscription à l’Unesco.

Mais les candidatures doivent provenir d’un Gouvernement officiel. C’est donc le Ministère de la Culture qui sera en charge de le faire auprès de l’Unesco
Deux autres candidatures françaises sont en liste auprès du Conseil de Paris: le « Métier de Bouquiniste » et « Les Bistrots et Terrasses de Paris ».
On le voit, le classement à l’Unesco en fait rêver plus d’un…
En 2018, ce sont les savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse qui avaient obtenu le label pour la France. A ce jour, 508 inscriptions internationales ont été effectuées.
Dans un premier temps c’est le Ministère de la Culture, dont le ministre est Franck Riester, qui aura la lourde tâche de choisir – durant le premier trimestre 2019 – le dossier qui portera les couleurs de la France auprès de l’Unesco.

En attendant, la mobilisation pour la baguette se poursuit. Selon un sondage de l’institut CSA, 90% des Français seraient favorables à la candidature de la baguette.
Le mercredi 30 janvier 2019, Catherine Dumas, sénatrice de Paris, fondatrice du Club de la Table française et présidente du Comité de soutien pour la candidature de la baguette, a organisé une manifestation parlementaire afin de recueillir des soutiens.
Une exposition de photographies dédiées à la baguette de pain était proposée dans le cadre de cette manifestation.
La sénatrice Annick Billon participant à cette présentation au Sénat en présence du président Gérard Larcher, a déclaré: « Il s’agit d’une candidature emblématique pour la France ainsi qu’une formidable occasion de promouvoir nos savoir-faire français. Cette candidature trouve par ailleurs une résonance toute particulière à l’heure où le Sénat débat du projet de loi Pacte et Lutte pour le maintien des chambres départementales de métiers et de l’artisanat. »
Elle a salué également le savoir-faire artisanal dans le département dont elle est sénatrice, la Vendée.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme

Les Sables d’Olonne – Vie marine: des skippers de la GGR lancent un cri d’alarme   Tapio Lehtinen vient de rentrer de ...