Christophe – Avec le décès du chanteur Christophe disparaît le doux visage d’Aline

 




 

vendredi 17 avril 2020

Les générations des années 60 avaient été marquées par le fantastique morceau “Aline” sorti en 1965, un très grand tube (plus dde trois millions d’exemplaires) qui fut repris en 1979.
En pleine époque twist, Christophe avait réussi avec cette chanson un coup d’éclat; une chanson mélodieuse, envoûtante, sur laquelle des millions de Français ont dansé des slows langoureux.
A l’heure du confinement, et des plages et littoraux interdits d’accès, Christophe nous fait replonger dans le souvenir de ces plages sur lesquelles nous dessinions le visage de nos amoureuses.
On citera aussi, dans un autre genre, ses très belles chansons “Les Marionnettes” , “Les mots bleus” (1974), ou “Succès fou” (1983).

Christophe (né Daniel Bevilacqua) est décédé la nuit dernière à l’hôpital de Brest d’une maladie pulmonaire (emphysème). Il avait été intégré dans un hôpital à Paris le 26 mars 2020 puis transféré à Brest.
Il était âgé de 74 ans.
Il était né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge (Essonne). Sa famille était d’origine italienne.
C’est une vraie star des années 60, qui avait réussi à rebondir, marquer toutes les décennies et à traverser toutes les époques grâce à un talent musical indéniable, qui disparaît aujourd’hui.
Un vrai noctambule comme beaucoup d’artistes, un grand romantique, il était aussi passionné de cinéma. En 1973 et 2016, il avait collaboré avec Jean-Michel Jarre.

Nos pensées vont à sa fille Lucie et à ses proches.

 

vidéos ci-dessous

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
lereportersablais@gmail.com

 




Aline

 


Les Marionnettes

 


Les mots bleus

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés.