Château d’Olonne – Le projet du littoral débattu lors du Conseil municipal

Château d’Olonne – Le projet du littoral débattu lors du Conseil municipal




22 points étaient à l’ordre du jour. Quelques points ont retenu l’attention ou fait l’objet de débats.

Le point 6 concernait le bilan de la politique foncière 2017. Jean-Pierre Chapalain, opposition de droite, a regretté que la constitution de réserves foncières – permettant à l’avenir la construction de logements – en 2017 ne se monte qu’à 130.000€, ce qu’il considère comme insuffisant. Si deux autres acquisitions ont été effectuées par préemption pour 127.000€ et 130.000€, elles le sont sur 2018 bien que la décision ait été prise en 2017.

Le point 8 concernait le projet de renaturation du Littoral communal. A cet effet une convention de partenariat a été passée entre Le Château d’Olonne et l’Université de Bretagne occidentale (UBO) afin de mettre en place un accompagnement scientifique pour compléter les connaissances scientifiques sur le site (milieux naturels, dunes perchées) et développer des protocoles de restauration des dunes perchées. Les données naturalistes récoltées permettront d’alimenter les bases de données nationales en cohérence avec l’orientation F de la Stratégie nationale pour la biodiversité.

Point 13: Il s’agit de l’attribution de subventions de fonctionnement aux associations et organismes pour 2018. Ont été votés les sommes suivantes:
– Ass. Culture et loisirs: 10.400€
– Ass. Vocation patriotique: 400€
– Ass. Solidarité: 4300€
– Ass. sportives: 71.000€
– Subventions exceptionnelles: 1000€
– CCAS, Ehpad, Cos: 275.073€

Michel Ferrand

Point 17: Election d’un nouveau conseiller communautaire (suite à décès)
Une opposition a vu le jour entre Jean-Pierre Chapalain et la Ville sur l’article concerné et valable juridiquement pour ce point. Malgré cette distorsion de vue, le vote mentionné à l’ordre du jour a été effectué. Deux candidats se présentaient, Françoise Rezeau et Gérard Mainguenaud. Résultats: Mme Rezeau: 17 voix, M. Mainguenaud: 7 voix, Blanc: 9.
Pour la même raison, un remplacement était prévu au point 18 dans trois commissions municipales (Michel Ferrand) ainsi que pour le CCAS.
Pour le poste au CCAS, deux candidats se sont présentés: Michel Ferrand: 23 voix, Mauricette Maurel: 7 voix, Blanc: 3.

A LIRE  Jard-sur-Mer Vendée. Secours aquatique pour un plaisancier

Un public assez important assistait à la séance (une trentaine de personnes). Notamment pour suivre les débats sur la question écrite déposée par Jean-Pierre Chapalain et Mauricette Maurel (Liste « Ensemble, Agir pour le changement ») et concernant le Projet d’aménagement du littoral.
Titre de la question: « Projet d’aménagement du littoral à différer et confier à la Ville nouvelle. »
– Une enquête publique est prévue en 2018, et des crédits ont été ouverts au budget 2018 pour la maîtrise d’oeuvre. Le projet est d’envergure mais clivant et onéreux puisqu’il prévoit plus de 5 millions d’€.
Les deux signataires considèrent qu’en plus il engagera la Ville nouvelle qui devra le réaliser et le financer. Au surplus, ils considèrent que ce projet, éligible à des subventions européennes, a une dimension qui dépasse le territoire de la commune. D’autre part, le projet est clivant en raison du choix fait de dévoiement de la route, projet contesté.
Pour toutes ces raisons, ils demandent de différer ce programme car il n’y a pas urgence et que les grands projets du territoire méritent une discussion et concertation à l’échelle de la Ville nouvelle qui naîtra au 1er janvier 2019.
Ils demandent que toutes les opérations prévues liées à l’aménagement du littoral soient donc suspendues et différées pour être confiées, dans 10 mois à la Ville nouvelle.

Le maire Joël Mercier répondit que lors des discussions passées avec les maires des deux autres communes, il a été convenu que l’ensemble des projets en cours serait poursuivi dans le cadre de la Commune nouvelle. L’opération Littoral III figure au chapitre de ces opérations structurantes, a ajouté le maire, comme la nouvelle mairie d’Olonne, l’aménagement du Parc de la Jarrie ou le projet de médiathèque des Sables d’Olonne. Il n’est pas question de remettre en cause ces engagements.
Si le projet sera présenté le moment venu aux deux autres maires, on ne peut affirmer qu’il est inconnu des élus des autres communes, étant inscrit au Scot et au Nouveau contrat régional piloté par l’Agglomération.
Le Maire considéra ensuite que le sursis demandé par Jean-Pierre Chapalain ressemblait à « la mort de ce projet ambitieux et structurant, un projet qui tient compte des enjeux de demain, en particulier ceux liés à la préservation de l’environnement. »
Il rappela enfin qu’une enquête publique aura lieu sur ce dossier, permettant ainsi à chacun de s’exprimer et d’avoir les pièces du dossier.
Il indiqua enfin que le projet était soutenu par le Conservatoire du littoral et le département de la Vendée.
Le débat se poursuivit ensuite avec Isabelle Doat, première adjointe, qui considéra qu’il serait irresponsable de mettre ce dossier en parenthèse ce qui pourrait entraîner un report d’un ou deux ans en raison des échéances électorales de la Ville nouvelle et mettrait en péril l’octroi de 2 millions d’€ de subventions dont celle du Feder (Europe). Jean-Pierre Chapalain se montra très sceptique sur la perte de ces subventions en raison d’un décalage de 10 mois vers la ville nouvelle.
Isabelle Doat rappela ausi à Jean-Pierre Chapalain que dans son document de campagne de 2014 il avait indiqué être favorable à « une accélération d’un vaste espace naturel sur le secteur du Puits d’Enfer. »
Jean-Pierre Chapalain ne renie pas cet engagement de renaturation mais conteste le dévoiement de la route littorale. De plus, il estime que rien ne se fera en 2018 (l’enquête publique étant prévue en juin 2018) et que donc cela justifie le transfert à la Ville nouvelle.
Mauricette Maurel tint ensuite à préciser qu’elle souhaitait que le projet soit développé en partenariat avec les autres communes et que le point sur ce projet soit inscrit à l’ordre du jour d’un prochain Conseil municipal.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 29 septembre 2020

  STATISTIQUES         Le Reporter sablais A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par ...