César va surveiller Les Sables d'Olonne durant l'été 2017

César surveillera tout l’été les axes majeurs des Sables d’Olonne

César surveillera tout l’été les axes majeurs des Sables d’Olonne

[emaillocker]

César n’est pas le nom d’un logiciel espion, mais un chien malinois âgé de 9 ans qui surveillera avec son maître-chien et deux autres agents privés de sécurité les axes majeurs que sont le Remblai, du Casino jusqu’à la Place de Strasbourg, le port jusqu’à la criée, le Quartier du Passage et bien sûr la plage.
Souvent, les chiens ont pour nom, Brutus. Allez savoir pourquoi? Là en l’occurence, il s’agira de « César », qui sera remplacé de temps en temps par un berger belge tervuren du nom d’Indien.

L’année dernière, en raison de problèmes soudains, l’équipe trouvée provenait de Cholet. Cette année, la mairie a lancé un appel d’offres et c’est la société la mieux disante qui a été choisie, la société Aradia, sise aux Sables d’Olonne, et qui a 14 ans l’existence.
La tranche horaire qui a été choisie est celle de minuit à 6h du matin, Michel Bauduin, l’adjoint au Maire chargé de la sécurité nous indiquant « que les problèmes surviennent souvent à partir de 4h du matin avec des individus fortement alcoolisés. »
L’équipe cynophile, en surveillant les secteurs mentionnés, réduit l’étendue des zones à surveiller par la Police municipale et permet à celle-ci de se concentrer sur les autres zones (autres quartiers + La Chaume). La Police municipale, dont l’effectif global est de 9 personnes, missionne 3 d’entre eux pour la surveillance de 18h à 3h du matin à partir du 1er juillet.
L’équipe cynophile privée est en activité pour les derniers week-ends de juin – correspondant aussi à la fin des épreuves du bac – puis à partir du 1er juillet jusqu’au 2 septembre 2017. Elle est composée de 3 agents dont un maître-chien. Elle est également chargée de passer dans les bars du port vers 1h45 afin d’aider les vigiles pour la fermeture des établissements et faire supprimer les bruits nocturnes à la sortie des bars de nuit.
L’ensemble de cette organisation relative à la sécurité est complétée par l’opération Sentinelle – qui relève de l’Etat et de la lutte antiterrorisme – et qui avait déjà été présente l’été dernier aux Sables d’Olonne.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Procédures judiciaires autour de la Villa "LA CHIMÈRE" ...

Une présence dissuasive
Michel Bauduin nous indique que la présence de l’équipe cynophile avait rapidement calmé les esprits et que la présence d’un chien est très dissuasive. L’équipe va au contact si nécessaire en plus des rondes habituelles. L’équipe n’est pas armée mais elle peut faire appel rapidement à des équipes de police, si nécessaire.
Quant à la Police municipale, elle agit dès l’après-midi pour des problèmes d’état d’ébriété, de bruits liés à des radios allumées à toute puissance, ou de drogue. Concernant ce dernier point, s’il est difficile d’y mettre fin, l’activité de la Police municipale comme les rondes des agents privés réduisent les trafics sur place en dérangeant les individus qui s’y livrent, mais sans doute peut-on penser que cela ne fait que déplacer le problème ailleurs. En cas d’interpellation pour drogue, les individus sont remis à la Police nationale.

Effectifs
Rappelons d’autre part que, depuis plusieurs années, il n’y a plus de CRS en poste, sauf pour les équipes de maîtres-nageurs sauveteurs.
Concernant la police nationale, l’été voit régulièrement un renfort de 8 personnes mais essentiellement destiné aux tâches administratives au sein du Commissariat.

Armement de la Police municipale
Depuis une dizaine de jours, l’Arrêté préfectoral autorisant l’acquisition d’armes a finalement été signé et est parvenu à la Mairie. Mais la Police municipale ne pourra être armée durant l’été car des formations – juridique et pratique pour le taser et le révolver – doivent être passées par les policiers municipaux.
Cliquez https://donorbox.org/le-reporter-sablais
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

[/emaillocker]

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse