Sophie Bourgoin et Laurent Boudelier, candidats sur le Canton de St-Hilaire de Riez

Canton de Saint-Hilaire-de-Riez Vendée. Elections départementales: Laurent Boudelier et Sophie Bourgoin candidats

 





Canton de St-Hilaire-de-Riez Vendée. Elections départementales: Laurent Boudelier et Sophie Bourgoin candidats


Titulaires

Le conseiller départemental actuel pour le canton de St-Hilaire de Riez, Laurent Boudelier, commerçant, se représente mais avec une nouvelle partenaire de binôme en la personne de Sophie Bourgoin.
“Notre force c’est notre équipe” indique Laurent Boudelier, 50 ans, car ses membres ont beaucoup d’expérience, et elle a l’avantage de la complémentarité et de la diversité. Et, ajoute-t-il, les quatre membres qui la composent “ont le sens de l’intérêt général” et ne sont encartés dans aucun parti politique tout en étant de sensibilité de la droite modérée.

Sophie Bourgoin, 51 ans, mariée, deux enfants, est une élue de Brétignolles depuis 2008: elle est adjointe à la Culture depuis 2014; elle est également membre de la commission événementielle du Pays de St-Gilles.
“J’aime travailler en équipe” dit-elle, ajoutant qu’elle souhaite porter son engagement au niveau cantonal. Elle se satisfait pleinement d’être en binôme avec Laurent Boudelier car “il est apprécié pour son activité de terrain, son travail de proximité”.
Sophie Bourgoin tient à préciser que son objectif, si elle est élue, est d’être équitable avec toutes les communes du canton en défendant tous leurs projets. Elle recommande aussi de développer la notion de réciprocité et de symbiose entre les communes, par exemple en matière de programmation ou de services culturels. Et elle apportera son soutien aux projets liés à la culture, un thème qui lui est cher.

Bruno Vincent (suppléant), Dominique Malary (suppléante), Sophie Bourgoin (titulaire), Laurant Boudelier (titulaire).

Suppléants
Dominique Malary, 68 ans, veuve, retraitée, 2 enfants. Elle était secrétaire administrative dans l’enseignement privé. Elle est toujours impliquée dans le social à La Chaize-Giraud en étantnadjointe chargée des Affaires sociales, et s’investit en tant que Vice-Présidente en charge de l’habitat et du logement du Pays de St-Gilles.
Elle est très attentive à la prise en compte du rétro-littoral: “je représente le retro-littoral dans l’une des plus petites communes du canton alors que St-Hilaire de Riez est l’une des plus grandes.” Une manière de montrer que l’équipe est diversifiée, en étant pour les uns installés dans des villes moyennes, pour d’autres dans de petites communes, permettant ainsi une approche et une expérience variées.
Dans le même objectif, il est souhaité la création d’un Centre de santé mais en rétro-littoral.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Le ZOO des Sables rejoint la coalition Unis pour la Biodiversité

Bruno Vincent, 61 ans, est directeur de la SEM Vie qui gère le port de plaisance de St-Gilles Croix de Vie ainsi que les activités nautiques (dont l’Ecole de voile).
Il vient de la Sarthe, mais il est vendéen d’adoption depuis 30 ans. Il se dit satisfait de faire équipe avec Laurent Boudelier qui “a su être très présent lors de son précédent mandat de Conseiller départemental, notamment en intervenant sur le centre de secours, sur le désenclavement routier, ou pour le maintien de la criée de St-Gilles en défendant ce dossier auprès de ses collègues du Conseil départemental.” Une réussite dit-il puisque désormais le port de St-Gilles-Croix de Vie est un atout pour la ville, celle-ci le mettant régulièrement en avant.

Après ces première présentations, Laurent Boudelier rappelle qu’il a eu en charge au Conseil départemental le dossier des Collèges.
Il rappelle combien son équipe a des compétences diversifiées en s’étant impliqué ou en s’impliquant encore sur des dossiers variés tels que l’habitat, le logement, la culture, le patrimoine, l’événementiel ainsi que des expertises  sur les activités maritimes et la pêche.

Sur le sujet du Tourisme et du développement durable, il précise qu’il faut continuer à accueillir les visiteurs et touristes mais en cherchant à étaler ces visites tout au long de l’année et en cherchant la qualité.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Secours aquatique: décès d'un baigneur

L’équipe a comme objectif principal de servir le territoire et de s’occuper des habitants. D’où son slogan: “Agir pour notre Territoire.”
Et ses membres déclarent combien leur candidature a sa raison d’être pour agir en ce sens car le département est omniprésent sur des sujets comme le social, le handicap, la lutte contre l’isolement etc…Beaucoup de gens ne le savent pas mais le département de la Vendée investit plus de 50% de son budget pour les affaires sociales. Un dossier important pour un département vieillissant où il faut faire attention à une population qui nécessite des aides à la personne.

Laurent Boudelier rappelle que sur son dernier mandat de Conseiller départemental, il était membre de la Commission infrastructures et aménagements dont les réalisations ont porté, notamment, sur les pistes cyclables, le désenclavement de la RD6. Il indique qu’il sera nécessaire d’agir dans le même sens pour la RD 32, avec un lien entre Coex et Brétignolles.

Le logement doit être aussi un dossier à suivre attentivement car la denrée de l’habitat devient rare, le locatif saisonnier très difficile, et ce sera sans doute encore plus tendu avec la crise sanitaire. Jusqu’ici on comptabilisait environ 600 habitants supplémentaires en plus tous les ans sur le Pays de St-Gilles (communauté de communes).
Il faudra donc agir au niveau départemental sur ce sujet.

Pour conclure, Laurent Boudelier indiqua que “ce sont les électeurs qui font notre mandat, et je fais confiance à la clairvoyande de ces électeurs” tandis que Sophie Bourgoin – en rappelant que Laurent Boudalier avait déjà effectué un mandat – soulignait combien la continuité avait son intérêt pour l’aboutissement des projets.

https://www.facebook.com/Agir-pour-notre-territoire-canton-de-St-Hilaire-de-Riez-100743995503428

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

lereportersablais@gmail.com




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse