Père Vincent Lautram a initié la venue de la Vierge noire de Rocamadour aux Sables d'Olonne

Vendée Globe : le curé des Sables d’Olonne et la vierge noire

Il s’appelle Vincent Lautram. Il est curé de la Paroisse Ste-Marie des Olonne comprenant l’Eglise Notre-Dame de Bon Port des Sables d’Olonne. Son plus gros pêché ? : Avoir fait croire qu’il voulait s’emparer de la vierge noire de Rocamadour !  A titre de repentance, nous avons obtenu qu’il se confesse…

Le Reporter sablais: Père, est-ce la vraie Vierge noire de Rocamadour ?
Père Vincent Lautram: La Vierge noire de Rocamadour est classée Monument historique et ne quitte pas son église. Celle-ci est une réplique officielle qui a la même force symbolique.

Vierge de Rocamadour

Vierge de Rocamadour

Le Reporter sablais: D’où vient l’idée de faire venir la Vierge noire de Rocamadour qui est la Sainte Patronne des aventuriers et des marins ?
Père Vincent Lautram: Je me trouvais à Rocamadour pendant les vacances d’été et j’étais très touché par le sanctuaire avec des ex-voto* de bateau et des représentations en rapport avec les marins (NDLR: Chaque année en septembre, un pèlerinage des gens de mer se déroule à Rocamadour.) Chemin faisant, je cherchais un souffle pour impliquer le monde religieux dans cette formidable fête populaire qu’est le Vendée Globe. Rencontrant le Père de Gouvello, curé à Rocamadour, et celui-ci me demandant ce que je faisais ici, je lui ai dit à brûle pourpoint : « Je suis venu vous piquer la vierge noire pour l’amener en Vendée pour le Vendée Globe! »
*ex-voto : offrande faite à Dieu ou objet symbolique suspendu dans une église.

Vierge de Rocamadour

Vierge de Rocamadour

Le Reporter sablais: Et c’est là qu’il vous a fourni une piste ?
Père Vincent Lautram: Oui, il m’a orienté vers le Rocamadour Yacht-Club (NDLR : créé en 2011, il comporte 80 membres de plusieurs continents) qui organise des processions avec une réplique officielle de la Vierge noire de Rocamadour. A partir de là, nous avons pu mettre en place en collaboration avec le RYC un événement digne d’intérêt et qui a reçu l’aval de Monseigneur Castet, évêque de Luçon.

Le Programme:
La Vierge noire sera accueillie en baie des Sables d’Olonne ; le Père Vincent Lautram sera sur l’un des bateaux. Le bateau Pilote et la vedette de la SNSM l’accueilleront ainsi qu’une flottille de bateaux dont ceux du Patrimoine. Le voilier sous grand pavois sur lequel sera la Vierge noire sera encadré par quatre chalutiers, montrant ici la pleine implication des marins-pêcheurs. Une fanfare embarquée sur le bateau « L’Embellie » jouera tout le long de la procession nautique.
La Vierge noire devrait arriver vers 16h au ponton des bateaux du Patrimoine où elle sera accueillie par l’évêque de Luçon, Monseigneur Castet, ainsi que par l’évêque de Cahors (ville proche de Rocamadour), Monseigneur Camiade, qui a été associé à l’événement.
Sur le ponton du patrimoine, il y aura une Fête maritime organisée par les Bois flottants, avec le groupe folklorique Le Nouch.
A 17h30, sera sonné le départ vers l’église Notre-Dame de Bon Port par le quai Guiné, puis la Place du Commerce et à travers le quartier du Passage par la rue de la Patrie. La procession s’accompagnera de chants avec une cornemuse et sera éclairée par des torches et des flambeaux. De très nombreuses personnalités seront présentes dont celles en lien avec le monde de la mer et de la pêche.

L’Eglise Notre-Dame de Bon-Port transformée en monde marin:
A l’intérieur même de l’église se trouveront deux bateaux prêtés par les Bois flottants et qui trôneront dès l’entrée de l’église « afin de bien montrer que nous associons pleinement le monde des marins et des pêcheurs à notre manifestation. Les bateaux sont dans l’église et non à l’extérieur » nous explique le Père Vincent Lautram. Pour exacerber ce sentiment, les piliers et les voûtes seront illuminées par des mouvements donnant l’illusion de vagues bleues.
Au premier rang de l’église sur le pilier gauche sera alors exposée la Vierge noire de Rocamadour, comme un point lumineux au fin fond de l’immensité de la mer, après avoir été accueillie dans l’église par un ensemble de cuivre dirigé par Marc Pinson du Conservatoire Marin Marais.

Le Reporter sablais: Père, y aura-t-il un événement particulier ?
Père Vincent Lautram: Lorsque la Vierge noire sera dans l’église, on procédera à une cérémonie du couronnement ; la vierge sera couronnée par une belle pièce en verre fabriquée par un maître verrier, Claude Tessier, et qui figurera les voiles des bateaux du Vendée Globe. Il y aura deux couronnements, celui de la vierge et celui de l’enfant Jésus.
Le Reporter sablais: Où sera la Vierge noire la veille de son arrivée le lundi 31 octobre 2016 ?
Père Vincent Lautram: La Vierge est actuellement à La Rochelle. Elle viendra en bateau et fera une escale à Port-Bourgenay, sans cérémonie, la veille au soir pour être à deux brassées de la baie des Sables d’Olonne.
Le Reporter sablais: Pourquoi la Vierge noire de Rocamadour est-elle la Sainte Patronne des marins depuis le XIIème siècle ?
Père Vincent Lautram: On lui attribue 126 miracles en lien avec les fleuves, la mer et les sauvetages dont l’un des miracles concernant Jacques Cartier. C’est pourquoi la fondation de Montréal est placée sous la protection de la Vierge noire de Rocamadour depuis le 16ème siècle.

 

Sportelle pour les skippers du Vendée Globe

Sportelle pour les skippers du Vendée Globe


Les « sportelles » de Rocamadour pour les skippers du Vendée Globe:

Le Rocamadour Yacht-Club offrira 29 sportelle* aux skippers, munis d’une étiquette avec les noms des skipper et bateau. Ces sportelles seront remises aux skippers qui seront présents lors de la messe des skippers présidée par Monseigneur Castet le mardi 1er novembre 2016 à 11h à Notre-Dame de Bon-Port. La remise sera faite sur le ponton pour les skippers qui n’auraient pas été présents lors de la messe.
Ces sportelles d’une taille de 8cm environ pèsent 9 gr chacune et ont été fabriquées en epoxy (résine), le même matériau que celui utilisé par les bateaux Imoca 60. Normalement, les sportelles sont en étain et pèsent 49 gr. Mais les skippers faisant la chasse au poids, des sportelles spécifiques fabriquées spécialement en epoxy ont permis donc de réduire le poids à 9 gr. C’est une première !  Des moules en composite ont été fabriqués préalablement pour recueillir la résine epoxy et le tissu en carbone. Une soixantaine ont été fabriquées.
* une sportelle est un insigne, une médaille du pèlerin de Rocamadour, généralement cousu sur son vêtement ou son chapeau (pour les pèlerins de St-Jacques de Compostelle, il s’agit d’un insigne en forme de coquille).

Programme d’évangélisation :
Parallèlement seront organisés un certain nombre d’événements: deux conférences, l’une par la journaliste et navigatrice Catherine Chabaud, le 28 octobre 2016, au cinéma Le Grand Palace et l’autre, le 31 octobre 2016, par Nathalie Bécart, religieuse et navigatrice.
Le 30 octobre 2016, ce sera le musicien Grégory Turpin, à 20h30 en l’Eglise Notre-dame de Bon Port. Et des rencontres, prières et témoignages seront prévus par Anuncio et Jeunesse lumière.

Le Reporter sablais: Père, vous paraissez très attaché au lien entre le monde marin et le monde religieux?
Père Vincent Lautram: Oui, d’ailleurs c’est pourquoi j’ai tenu à ce que des bateaux de marins-pêcheurs soient présents et accompagnent la Vierge noire dans la baie et le chenal. Dans notre église, se trouve une statue de Notre-Dame des Mariniers qui était la statue initiale présente dans l’église qui a précédé sur ce même lieu Notre-Dame de Bon Port. S’y trouve aussi la statue de Ste-Anne qui fait l’objet d’une grande dévotion avec de nombreux cierges allumés et qui est aussi protectrice des marins. A La Chaume, l’église porte le nom de St-Nicolas, également protecteur des marins. Et n’oublions pas non plus la chapelle de la rue de l’Amidonnerie. Il y a un lien fort entre les deux mondes, le monde marin et le monde religieux.
Le Reporter sablais: Y a-t-il dans le monde marin d’autres approches ?
Père Vincent Lautram: Le marin est parfois superstitieux. Il faut dire qu’il affronte un certain nombre de dangers qui le mènent à cela. Après la course au sponsoring et le passage obligé des partenariats mettant en avant les sommes importantes nécessaires à la grande course, le skipper se retrouve face à lui-même, il reste seul face à l’immensité de la création !  Les skippers savent bien qu’ils risquent leur vie, et il faut une certaine maturité pour affronter cela.
Le Reporter sablais: Sans rien révéler de personnel, avez-vous déjà eu des témoignages particuliers ?
Père Vincent Lautram: Je peux juste vous dire que certains skippers, pendant des naufrages, se sont tournés vers Dieu. Un certain nombre ont une représentation de la Vierge dans leur bateau, ou de St-Nicolas, et d’autres ont positionné – ou le feront – sous le mat de leur bateau quelques feuilles de bui béni. Oui, les marins sont superstitieux, d’ailleurs il y a des mots que l’on ne prononce jamais à bord…
Le Reporter sablais: Qu’est-ce qui est prévu le jour du départ ?
Père Vincent Lautram: Le jour du départ, le 6 novembre 2016, nous feront sonner les cloches des deux églises de Notre-Dame de Bon Port et de St-Nicolas de La Chaume, pendant tout le départ.
Le Reporter sablais: Pour finir cet entretien, quel est l’objectif de votre participation lors de ce Vendée Globe 2016 ?
Père Vincent Lautram: Montrer notre amitié envers les skippers et le monde marin, participer à l’accompagnement de l’événement et être fédérateur.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Notes: Les Vierges Noires sont l’objet d’une dévotion toute particulière. Elles intriguent et fascinent à la fois. De tout temps, on leur a prêté des pouvoirs miraculeux et l’origine de leur couleur reste toujours énigmatique. Elles sont par excellence le symbole de la fécondité, source de vie humaine et fertilité des terres. La France abrite sur son sol près de deux cents Vierges Noires.
Rocamadour se situe dans le département du Lot et la région Midi-Pyrénées, au coeur du parc national régional des Causses du Quercy. Niché en haut d’une falaise, ce village de 650 habitants surplombe le canyon de l’Alzou de 150 mètres. Sa construction dans la roche, datant de l’époque médiévale, est une véritable prouesse architecturale. La renommée de son pèlerinage, ainsi que l’église Saint-Sauveur et la crypte de Saint-Amadour classées au Patrimoine mondial de l’humanité, attirent chaque année plus de 1,5 millions de visiteurs.La provenance de la Vierge Noire reste inconnue. Cependant, plusieurs légendes expliquent sa présence dans la grotte. Parmi elles, l’une raconte « que ce serait Zachée, cet homme dont parle l’Evangile (St Luc 19,1-10) qui, avec Sainte Véronique, aurait traversé la Méditerranée … et il serait arrivé en ce lieu sauvage se retirant dans une grotte. » Une autre relate « que St-Luc aurait fabriqué l’image de Celle qu’il avait connu en Palestine : Marie, la mère de Jésus. » Enfin, ce serait Amadour lui-même, que certains disent être Zachée, qui aurait apporté la statue.
Sa cloche est qualifiée de miraculeuse depuis qu’elle a permis, par son tintement, de sauver des marins. Elle est ainsi vénérée par les marins partout dans le monde, particulièrement dans le Finistère et au Québec.

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée – Hommage à Clemenceau pour les 100 ans de l’Armistice

Vendée – Hommage à Clemenceau pour les 100 ans de l’Armistice . . . Booking.com Booking.com