Projet du cinéma Grand Palace aux Sables d'Olonne

Ouest – Toutes les statistiques du cinéma en Vendée

Ouest – Toutes les statistiques du cinéma en Vendée




Dans la droite ligne de notre enquête sur les fréquentations des Musées en Vendée, nous traitons ici du développement, de l’évolution et des fréquentations du cinéma en Vendée.
http://www.lereportersablais.com/vendee-focus-sur-les-frequentations-des-musees-vendeens/

Dossier réalisé par Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

La France est le 1er pays européen en nombre d’entrées avec 213 millions de places et en recettes avec près de 1,4 milliard d’€.
C’est également le 1er parc de salles en Europe avec 5842 écrans – soit 9,2 écrans pour 100.000 habitants – devant l’Allemagne à 4739 et le Royaume-Uni à 4046.
A 3,34 entrées par habitant et par an, l’indice de fréquentation reste en tête en Europe et c’est la sortie culturelle la plus répandue devant les musées / expositions.
Les 15/19 ans (7 entrées par an) et les 60 ans et + (6,4 entrées par an) sont les plus gros consommateurs de cinéma en 2016.
En 20 ans, de 1997 à 2016, le nombre de spectateurs de 6 ans et + a augmenté de 33,3% et la fréquentation a augmenté de 42,8%.
En 20 ans, le nombre d’écrans actifs a augmenté de 25,4% et le nombre de fauteuils de 12,8%.

C’est dans les petites commune de moins de 50.000 habitants que la progression des écrans est la plus forte (31%) contre +20% à Paris.
57,9% des cinémas sont classés « Art et Essai ».

Chiffres clés 2016 France  (PDL= Pays de la Loire)
– 213 millions d’entrées (PDL: 11,72 m)
– 6,51€ par entrée (PDL: 6,13€)
– 3,34 entrées par habitant et par an (PDL: 3,20)
– 2045 établissements dont 209 multiplexes (PDL: 127 dont 12multiplexes)
– 5843 écrans et 1.099.873 fauteuils
– part de marché France: 35,8% (PDL: 41,9%)
– part de marché Etats-Unis: 52,9%. (PDL: 48,1%)
– Hommes: 54,1% (PDL: 57,6%)
– Femmes: 45,9€ (PDL: 42,4%)
– 35/49 ans: 23,6% (PDL: 22,9%)
– 50 ans et +: 27,7% (PDL: 26,7%)

Evolutions
En 1938, le cinéma français déclarait 452 millions d’entrées en salles; en 1942, durant la guerre, 281 millions. A la Libération, le score remonte à plus de 400 millions. Le déclin commence en 1960 (354 millions) et tombe à 177 millions en 1971 !
La stabilisation dure dix ans jusqu’en 1980. A partir de 1986 c’est une nouvelle chute et 1992 ne compte plus de 116 millions d’entrées. A partir de 1993, c’est le redémarrage en raison de l’augmentation de l’offre par le biais des multiplexes. 170 millions en 1998. 201 millions en 2009. 213 millions en 2016.
Les 10 meilleurs filsm font 40 à 50% des entrées. Et le top 30 des films fait entre 90 et 99% des entrées !

 

VENDEE
Il y a 28 établissements pour une population de 655.506 habitants (2016)
– 54 écrans
– 10.840 fauteuils (taux d’occupation des fauteuils: 15,7%).
Et 60 habitants par fauteuil.
– Entrées: 1.636.331 (soit + 0,9% entre 2015 et 2016, et un indice de fréquentation de 2,5% entrées/habitants).
– Recettes: 10, 072 millions d’€ (soit -0,4% entre 2015 et 2016).
– La recette moyenne est de 6,16€ en 2015.
– Le nombre de séances est à la hausse: 52.480 soit +4%.
– Films – part de marché France: 35,8% (Vendée: 43,4%)
– Films – part de marché Etats-Unis: 52,9% (Vendée: 47,4%).

Ecole et cinéma: il s’agit d’un programme national, existant également donc en Vendée pour les scolaires. L’objectif est de « développer l’esprit critique des jeunes spectateurs, de former leur regard, de leur faire découvrir des films méconnus ou des œuvres du patrimoine en salle et de leur faire acquérir et pratiquer un langage artistique. » Ce dispositif s’adresse en priorité aux classes de Cycle II et Cycle III (deux films sont cependant proposés aux classes de cycle I). Chaque classe découvre en salle – le plus souvent au cinéma Concorde à La Roche-sur-Yon, pendant le temps scolaire, au minimum trois films parmi ceux programmés au cours de l’année scolaire. Les enseignants engagés dans le dispositif participent aux séances de pré-visionnement des films. La plateforme Nanouk dédiée aux enseignants leur offre de nombreuses pistes d’exploitation. Chaque enfant reçoit une carte postale par film. Les enseignants sont invités à participer aux journées de formation proposées. Le tarif est de 2 € 5O par élève, gratuit pour les accompagnateurs. Le transport est à la charge des établissements.

Cliquez sur la carte pour agrandir

Carte des cinémas de Vendée

Taux moyen d’occupation des fauteuils (TMOF) : rapport entre les entrées au cours de l’année et le produit entre le nombre de fauteuils et le nombre de séances. Il permet d’évaluer le « remplissage » des salles (généralement inférieur à 25% en raison des horaires et périodes creuses).
Multiplexe: selon la réglementation, il faut avoir 795 fauteuils pour pouvoir utiliser le terme de Cinéma multiplexe.

A)-semaine d’activité: 51 à 53 semaines

de 500.000 à 1 million d’entrées
Cinéville 1 (La Roche-sur-Yon) population de la commune: 52732 – population de l’unité urbaine: 52732
9 écrans 2014 fauteuils (salle de 102 à 510 places) 13.743 séances (531.700 entrées en 2016. Spectateurs par fauteuil: 264. Spectateurs par séance: 39 – TMOF: 17% environ). Nbr films programmés: 285
Propriétaire: Cinéville Programmateur: CinéDiffusion

Cinéville a ouvert en février 2001, créé par la Soredic (société gérant les Cinéville). Ce fut le 3ème Cinéville, avec un multiplexe de 9 salles.
Depuis 2014, à La Roche-sur-Yon, un projet de centre de loisirs est à l’étude sur la zone d’un ancien collège de jeunes-filles, désaffecté depuis 2011, mitoyen de la Place Napoléon: le projet de l’îlot Piobetta. Les acteurs ou entités concernées sont: la Ville et son maire Luc Bouard, le Cinéville et son directeur Rodolphe Merlet, le Concorde et son directeur Paolo Moretti, l’Etablissement public de coopération culturelle cinématographique – EPCCCY – (présidé par Luc Bouard, l’EPCCCY décide des orientations concernant le Concorde et la Festival intern. du film de LRSY).
Le projet Piobetta – promoteur Giboire – prévoit un bowling, un squash, de la remise en forme, un Spa et un cinéma avec 4 écrans. Problème: certains se posent la question de l’équilibre entre ce nouveau venu potentiel et les deux cinémas existants: le Cinéville (grand public) et le Concorde (art et essai/films d’auteurs). Pour Luc Bouard, la programmation devrait y être davantage grand public afin d’être complémentaire du Concorde et les élus considèrent – alors que certains opposants pensent qu’un cinéma au Piobetta risquerait de mettre à mal le Concorde voire même le Cinéville – que toutes les pistes doivent être explorées. La Ville rappelle aussi qu’elle continuera toujours à soutenir le Concorde, même si un partenariat public / privé pourrait être envisagé.
Le projet cinéma Piobetta semble s’être orienté pendant un moment avec 2 salles gérées par Cinéville et 2 salles art et essai gérées par le Concorde. Mais en mars 2017, alors que la Ville annonçait que Cinéville se retirait du projet de gestion, Rodolphe Merlet – toujours dubitatif sur l’intérêt de ce 3ème cinéma – indiquait qu’il n’avait jamais été partie prenante au dossier….!

 

Projet Piobetta

Parallèlement, un collectif de défense « Les Amis du Concorde » s’était constitué et avait recueilli 3000 signataires pour une pétition dont l’objectif est « le transfert de l’actuel Concorde, de la rue Gouvion vers le nouvel équipement de 4 salles afin de garantir l’équilibre et la diversité de l’offre cinématographique » et donc que l’exploitation de l’intégralité des salles du futur cinéma Piobetta soient confiées à l’EPCCCY.
Interrogé le 10 mars 2018, le directeur de cabinet du Luc Bouard, nous a indiqué que c’est le cinéma Concorde et son directeur général Paolo Moretti qui seraient en charge, au travers de l’EPCCCY, de l’exploitation des quatre futures salles du Piobetta. Paolo Moretti qui, outre ses fonctions de directeur du Concorde et du Festival international du Film de La Roche-sur-Yon, a été nommé début mars 2018 délégué général de la Quinzaine des réalisateurs (implication dans le choix des films de la Quinzaine et donc dans l’organisation et la direction artistique.)

 

de 150.000 à 200.000 entrées (chiffres 2016)
Le Grand Palace 1 (Les Sables d’Olonne) population de la commune:14253  – population de l’unité urbaine: 42145
5 écrans 798 fauteuils 6029 séances (220.000 entrées environ en 2017, contre 194.638 entrées en 2016 contre 135.000 en 2013.) –  (Pour 2016: Spectateurs par fauteuil: 244. Spectateurs par séance: 32 – TMOF: environ 20%). Nbr films programmés: 194


Marché et Innovation:
François Lesuisse est un touche à tout: sculpteur d’os pour bijoux de luxe (en os, or et pierre précieuses), tailleur de tikis géants dans des troncs en bois d’iroko (ils sont 5, représentant les trois caps traversés pour le Vendée Globe ainsi que les points de départ et d’arrivée, et sont posés pour le Vendée Globe 2008 à La Chaume/Les Sables d’Olonne, le long de la côte face à la mer), il a été champion du monde junior de wave-ski en 1999 (à Florianopolis – Brésil). Mais sa passion professionnelle, c’est le cinéma.
En 2017, le Grand Palace a reçu le 2ème prix de l’innovation par ses pairs du Centre national du Cinéma (CNC). Deux innovations ont été mises en lumière, relatives au cinéma scolaire (financement solidaire) et à l’action auprès des entreprises (en matière de communication « intégrée ») :
– En 2013, le cinéma aux Sables d’Olonne doit trouver un moyen d’améliorer l’habituel taux d’occupation de 14,5%, un taux dû aux heures et jours creux. A chaque séance et pour chaque écran, seuls 15% en moyenne des sièges sont occupés! Pour contrer cette logique, François Lesuisse, le propriétaire du Grand Palace table sur les entreprises et passe des accords avec elles: chaque entreprise a une exclusivité publicitaire – pour son domaine professionnel – sur les écrans du Grand Palace et cette entreprise privatise une fois par an l’un des écrans pour une soirée avec un film en avant-première suivi ou non d’un débat. De passive, l’entreprise devient active voire même ambassadrice du cinéma.
Autre point développé, mais utilisé par bon nombre de cinémas, les soirées à thèmes, avant-première ou événementielles, nuit de la glisse, projections en live de pièces de théâtres ou de concerts, permettant de faire monter les taux d’occupation.
– Le cinéma fait don des ventes d’affiches (1500€ en 2016 à 20€ l’affiche) à une association qui finance ainsi la prise en charge du transport en car pour les scolaires venant au cinéma (4200 scolaires ont été accueillis en 2017). 44€ de don permettent ainsi de payer le déplacement en car de deux classes et de remplir les salles de cinéma.
Souvent très apprécié, le Grand Palace organise des soirées où les réalisateurs et équipes du film projeté sont présents. Une belle opportunité d’échanger lors de mini-débat à l’issue du film.
Autre projet, la mise à disposition d’une villa de scénaristes – la villa Ker-Aimée de 1912 située rue des Jardins – à la disposition d’auteurs créatifs… l’environnement devant réussir à stimuler leur imagination. En fait, le souhait pour François Lesuisse de ne pas se limiter à la partie commerciale du cinéma mais de favoriser les aspects artistiques, littéraires et culturels. Un peu à l’image de la Villa Médicis pour les artistes. Et avec une obligation pédagogique vis-à-vis des scolaires à qui il faut faire découvrir l’univers du cinéma.

 

Projet du cinéma Grand Palace aux Sables d’Olonne


LE GRAND PROJET à 4,5 millions d’euros !
Un développement certain pour le Grand Palace qui est la suite du petit cinéma – Le Palace – géré par les parents de François Lesuisse dans les années 1960-70, dans la rue des Jardins, entre la rue Nationale et la Place de la Liberté. Parmi les projets, on notera l’agrandissement prochain du cinéma avec deux nouvelles salles sur le pourtour du bâtiment actuel. Le projet a été validé à l’unanimité des 7 présents en Comm. dép. d’aménagement commercial et d’aménagement cinématographique le 20 octobre 2016.
De 5 écrans et 798 fauteuils, le cinéma passera à 7 écrans et 1294 fauteuils soit 496 places de plus. Les deux nouvelles salles auront une capacité d’environ 250 et 300 places et disposera de technologies de pointe en matière de son. Et le parking, trop restreint, passera de 54 à 238 places. 5000 m2, dont une partie grignotant des terrains de tennis mitoyens seront mis à disposition par les collectivités locales qui ne peuvent voir que d’un bon oeil le développement de la salle de cinéma.
L’agrandissement permettra une programmation plus soutenue en films art et essai tandis qu’une des nouvelle salle se verra attribuer une scène plus grande pour organiser plus facilement certains événements d’envergure dont quelques concerts.
Avec deux salles de plus, le Grand Palace devrait réussir à tutoyer ou dépasser les 300.000 clients contre près de 220.000 en 2017.
Prévu au départ à 3 millions d’euros et des travaux en 2016, l’on devrait désormais atteindre 4,5 millions d’euros; d’autre part les travaux, d’abord repoussés après la fin du Vendée Globe – mars 2017 -, sont désormais prévus entre juin 2018 et avril 2019.


Ciné Marine 1
 Art et Essai (St-Hilaire-de-Riez) population de la commune: 7469  – population de l’unité urbaine: 25002
4 écrans 763 fauteuils 4209 séances Nbr films programmés: 201
Propriétaire: ACC CinéMarine Programmateur: CinéDiffusion

de 100.000 à 150.000 entrées

Espace 1 (Luçon) population de la commune: 9361 – population de l’unité urbaine: 9361
5 écrans 897 fauteuils 5392 séances Nbr films programmés: 216

de 75.000 à 100.000 entrées / an
Club 1 Art et essai (Challans) pop commune: 19501 – pop unité urbaine: 26567
2 écrans 516 fauteuils 2910 séances Nbr films programmés: 238
Propriétaire: Ciné Avenir Programmateur: VEO
Le Renaissance Art et essai (Fontenay-le-Comte) population de la commune: 13647 – population de l’unité urbaine: 16896
3 écrans 520 fauteuils 3768 séances (77.000 entrées en 2013) Nbr films programmés: 298

de 50.000 à 75.000 entrées
Grand Ecran (Les Herbiers) population de la commune: 15933 – population de l’unité urbaine: 15933
1 écran 376 fauteuils 1030 séances (59.345 entrées en 2017 – TMOF: environ 15,30%) Nbr films programmés: 192
Propriétaire: Ville des Herbiers Programmateur: Sud Ciné


Le Concorde 1 Art et Essai (La Roche-sur-Yon) population de la commune: 52732 – population de l’unité urbaine: 52732
2 écrans 294 fauteuils 3158 séances (72.000 entrées en 2016. Spectateurs par fauteuil: 245. Spectateurs par séance: 23). Nbr films programmés: 327
Propriétaire: Ville de La Roche-sur-Yon Programmateur: MicroMegas

de 40.000 à 50.000 entrées
Mimosa 1 Art et Essai (Noirmoutier-en-l’Ile) population de la commune: 4587 – population de l’unité urbaine: 4587
2 écrans 500 fauteuils 1408 séances Nbr films programmés: 134

de 30.000 à 40.000 entrées
Louis et Auguste Lumière Art et Essai (Montaigu) population de la commune: 5118 – population de l’unité urbaine: 13679
2 écrans 280 fauteuils 1451 séances Nbr films programmés: 230
Propriétaire: Communauté de Communes Terres de Montaigu Programmateur: CinéDiffusion
Agnès Varda 1 Art et Essai (La Tranche-sur-Mer) population de la commune: 2774 – population de l’unité urbaine: 2774
2 écrans 266 fauteuils 1718 séances (39.717 entrées en 2011). Nbr films programmés: 218
Propriétaire: Ville de La Tranche-sur-Mer Programmateur: Sud Ciné

de 20.000 à 30.000 entrées
Ciné Lumière Art et Essai (Chantonnay) population de la commune: 8271 – population de l’unité urbaine: 8271
1 écran 160 fauteuils 1012 séances (20.097 entrées en 2014 – TMOF: environ 12,40%). Nbr films programmés: 187
Ciné Ilais Art et Essai (Ile d’Yeu) population de la commune: 4636 – population de l’unité urbaine: 4636
1 écran 216 fauteuils 756 séances Nbr films programmés: 214
Propriétaire: Ville de l’Ile d’Yeu Programmateur: Micromegas
Histoire: La salle Paroissiale datait de 1928. C’est en 1932 que le Ciné Islais voit le jour à l’initiative de la Paroisse (comme beaucoup de cinéma de l’Ouest de la France) et du Curé Coutant.
Salle de théâtre, il deviendra devient Ciné Islais en 1947 avec l’instauration d’un balcon et d’une cabine de projection. Repris par des laïcs (l’Associations d’Education Populaire), il fonctionne jusque dans les années 80 (date à laquelle il est rénové) et atteint jusqu’à 25 000 entrées annuelles. En 1980, le balcon est supprimé et les fameux fauteuils orange sont installés.
Le Diocèse reprend la gestion, et souhaite se séparer du Ciné Ilais. Afin de sauver son seul cinéma, la mairie loue alors l’établissement au diocèse.
En 2004, la salle du Ciné Islais est rachetée par la mairie. En 2008, le cinéma de l’Ile d’Yeu est géré par la municipalité.
En 2009, le Ciné-Islais est équipé de projecteur numérique puis, grâce à 60 000 € d’investissement (dont 50 000 € du CNC), une nouvelle salle voit le jour en avril 2004 avec 212 nouveaux fauteuils.
Le Ciné Islais c’est aussi 3 employés, plus de 750 séances annuelles (1 à 2 par jours hors saison et 3 à 4 pendant l’été et les vacances scolaires), un ciné club, des représentations théâtrales et 26 196 spectateurs en 2013 (Note: le film « les vacances du petit Nicolas » a été tourné lors de l’été 2013.)
(Sources: « Gazette Annonces » et  http://histoiredecinema.canalblog.com/archives/2014/05/07/29824945.html).
L’Echiquier Art et Essai (Pouzauges) population de la commune: 5536  – population de l’unité urbaine: 5536
1 écran 154 fauteuils 1021 séances Nbr films programmés: 188
Propriétaire: Communauté de Communes du Pays de Pouzauges Programmateur: Sud Ciné

de 10.000 à 20.000 entrées
Salle des Ormeaux Art et Essai (Jard-sur-Mer) population de la commune: 2644  – population de l’unité urbaine: 3941
1 écran  191 fauteuils  916 séances Nbr films programmés: 182
Propriétaire: Ville de Jard-sur-Mer Programmateur: Sud Ciné

____________

B)-semaines d’activité: 46 à 49 semaines

de 20.000 à 30.000 entrées
Ciné Monts Art et Essai (St-Jean-de-Monts) population de la commune: 8349  – population de l’unité urbaine: 12525
1 écran 298 fauteuils 618 séances Nbr films programmés: 163
Propriétaire: AEP Cousins de Monts Programmateur: GPCI

de 5000 à 10.000 entrées
Le Tigre Art et Essai (Ste-Hermine) population de la commune: 2857 / Zone rurale
1 écran 162 fauteuils 261 séances Nbr films programmés: 104
Propriétaire: AEP Hermine Vendéenne Programmateur: VEO
Le Manoir Art et Essai (Talmont-St-Hilaire) population de la commune: 7263 – population de l’unité urbaine: 7263
1 écran 328 fauteuils 410 séances Nbr films programmés: 165
Propriétaire: Ville de Talmont-St-Hilaire Programmateur: Sud Ciné

C)-semaines d’activité: 38 à 42 semaines
de 10.000 à 20.000 entrées
La Chapelle-Achard (La Mothe-Achard) population de la commune: 1912  – population de l’unité urbaine: 4782
1 écran  cinéma itinérant 320 séances Nbr films programmés: 67 Programmateur: Sogeci

de 5 à 10.000 entrées
Roc Art et Essai (La Ferrière) population de la commune: 5002 – population de l’unité urbaine: 5002
1 écran 153 fauteuils 352 séances Nbr films programmés: 148
Propriétaire: Cinéma Le Roc Programmateur: GPCI
Le Carfour (Aizenay) population de la commune: 3483 – population de l’unité urbaine: 3483
1 écran 238 fauteuils 190 séances Nbr films programmés: 81
Propriétaire: Ass. Jeunesse, Loisirs et Avenir Programmateur: Sud Ciné
Le Fief (Bretignolles-sur-Mer) population de la commune: 4337 – population de l’unité urbaine: 6944
1 écran 290 fauteuils 376 séances Nbr films programmés: 107
Propriétaire: AEP Cinéma Le Fief Programmateur: Sud Ciné
Jeanne d’Arc Art et Essai (Aizenay) population de la commune: 8741 – population de l’unité urbaine: 8741
1 écran 169 fauteuils 309 séances Nbr films programmés: 121
Propriétaire: Ass. St-Benoît Programmateur: Sud Ciné

de 2000 à 5000 entrées
Goéland (L’Aiguillon-sur-Mer) population de la commune: 2166  – population de l’unité urbaine: 2869
1 écran 320 fauteuils 415 séances Nbr films programmés: 150
Propriétaire: Ville de l’Aiguillon-sur-Mer Programmateur: Sud Ciné

D)-semaines d’activités: 34 semaines
de 5000 à 10.000 entrées
Yoles (St-Jean-de-Monts) population de la commune: 1997  – population de l’unité urbaine: 12525
1 écran 400 fauteuils 322 séances Nbr films programmés: 110
Propriétaire: Ville de Notre-Dame de Monts Programmateur: Sud Ciné

 

E)-semaines d’activité: 9, 16 ou 22 semaines
de 2000 à 5000 entrées
Salle Belle Epine (22 semaines d’activité) (La Châtaigneraie) population de la commune: 2606  – population de l’unité urbaine: 3913
1 écran 160 fauteuils 105 séances Nbr films programmés: 58
La Gargamoëlle (16 semaines d’activité) (Château d’Olonne) population de la commune: 13593  – population de l’unité urbaine: 42145
1 écran 147 fauteuils 145 séances Nbr films programmés: 57
Propriétaire: Ville du Château d’Olonne Programmateur: Sud Ciné
Le Gois (Barbâtre) (9 semaines d’activité) population de la commune: 1792 / Zone rurale
1 écran 230 fauteuils 117 séances Nbr films programmés: 20

N’oubliez pas de faire un don au Reporter sablais – Merci

Note: Vous souhaitez faire un « don » au Reporter sablais à partir de 2€, CLIQUEZ ICI – Merci

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée Les Sables d’Olonne – Combien gagnera le prochain Maire des Sables d’Olonne ? Enquête.

Vendée Les Sables d’Olonne – Combien gagnera le prochain Maire des Sables d’Olonne ? Enquête. Booking.com   Le 2 janvier 2019, la ...