Préfecture de Vendée

Vendée – Ressources en eau et limitations après les fortes chaleurs

Vendée – Ressources en eau et limitations après les fortes chaleurs

Les fortes chaleurs de ces derniers jours, combinées à la très faible pluviométrie du début du mois de juin accélèrent la baisse des débits des cours d’eau et du niveau des nappes
souterraines ; et aucune pluie significative n’est annoncée dans les prochains jours. L’état de la ressource en eau devient tendu, et la situation risque encore de s’aggraver dans les jours à venir.

Les premiers seuils de coupure ont été franchis, avec pour conséquence des interdictions totales de prélèvement sur certains bassins. Plusieurs nappes souterraines ont atteint le seuil d’alerte.

Le préfet de la Vendée a donc décidé de mettre en place les limitations suivantes, à compter du 19 juin 2017 à 12h :
Eaux superficielles :
· Boulogne, Vie Jaunay, Côtiers Vendéen, Lay superficiel, Vendée et Autize superficiel: interdiction totale de prélèvement ;
· Maines : restriction horaire avec interdiction de prélèvement, tous les jours, de 8h à 20h ;
· Marais Sèvre niortaise : placé en alerte, avec gestion collective via les protocoles de l’Établissement public du Marais Poitevin (EPMP) ;
· interdiction de manoeuvres de vannes sur les secteurs en limitation (ainsi que sur le secteur Lay réalimenté).

Eaux souterraines :
· secteurs Vendée Ouest, Vendée Centre, Vendée Est et Autizes : placés en alerte, avec gestion collective via les protocoles de l’EPMP.

A LIRE  Saint-Gilles-Croix-de-Vie Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: résultats du dépistage au Pays de St-Gilles

Le remplissage et la remise à niveau des mares des chasse, déjà interdit dans le marais breton (partie réalimentée) est étendu au marais poitevin. Des dérogations pourront être examinées pour les demandes s’inscrivant dans la gestion collective portée par la Fédération départementale des chasseurs de la Vendée.
En eau potable, la situation demeure satisfaisante, les barrages de stockage sont remplis à 89 %. Aucune restriction d’usage n’est imposée, mais il est rappelé toutefois que la ressource en eau n’est pas inépuisable, et que chaque usager se doit d’être vigilant et peut agir afin de limiter sa consommation.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(avec Préfecture)

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Le futur sportif de l’Agglo est en marche

  Une première présentation du projet de Complexe sportif de l’Agglo des Sables d’Olonne a eu lieu aujourd’hui par le cabinet Ferret. ...