Vendée Les Sables-d’Olonne. NACÉO: conter l’histoire des Gens de Mer

 

NACÉO: conter l’histoire des Gens de Mer – Partie 3

« Ce beau projet consiste à créer un espace culturel et mémoriel dédié à l’aventure des gens de mer, à l’incroyable histoire de ces femmes et de ces hommes qui ont forgé la réputation de notre ville » déclare le maire des Sables d’Olonne.

 

La particularité de Nacéo c’est qu’il sera axé sur les Gens de Mer, bien plus que sur les aspects techniques de la pêche ou les objets.
Ce sont les acteurs du monde maritime qui seront au coeur de ce projet, leur vie sera racontée.
D’ores et déjà, Hervé Retureau a commencé à filmer des témoins de cette aventure, a lancé un travail de collecte de la mémoire par le biais d’enregistrements vidéo. Et cet axe sera poursuivi intensément afin de récolter le maximum d’informations sur la vie de ceux qui ont fait et font Les Sables d’Olonne.

Bien sûr, il y aura aussi des documents et des objets. D’ailleurs des dons ont déjà été reçus – sabots, maquettes de bateau etc… – qui complètent les collections existantes.
« Mais, nous indique Jean-François Dejean, maire-adjoint chargé de la Culture, tout ne pourra être exposé mais il est prévu une salle d’exposition temporaire qui permettra de faire tourner les collections et de mettre en avant certains aspects de cette vie maritime. »

On sait que des collections recèlent des objets du néolithique qui ont été découvert sur les plages des sables d’Olonne.
« On possède beaucoup de pièces datant d’après 1900, que ce soit des documents, des cartes postales etc… mais par exemple pour la période médiévale, c’est beaucoup plus compliqué…. Pour les présentations, il sera alors nécessaire de reconstituer les choses »,
nous précise Hervé Retureau.

L’ambition de ce projet
Nacéo racontera l’histoire de la Ville, de son port et des Gens de Mer, qu’ils furent pêcheurs de morue, sardiniers, armateurs, capitaines au long-cours, mousses ou ouvrières d’usine.
De nos sjours en France, aucun musée maritime ne place les Gens de Mer sur le devant de la scène.
Cet espace sera réalisé avant tout pour conter leur histoire, leur aventure, la vie de ces gens qui ont été à l’origine du développement des Sables d’Olonne.


Nacéo comprendra trois espaces :

1- L’espace accueil-boutique sur la zone actuellement non exploitée de la Place Maraud. Il devra évoquer la physionomie de l’ancien abri du canot de sauvetage qui s’y trouvait en lieu et place afin de rendre hommage au courage et à la bravoure des sauveteurs en mer.
Une salle d’exposition temporaire, un espace de documentation et des bureaux administratifs compléteront l’ensemble.

2- L’espace muséographique dans les douves. Aménagé par le biais d’une scénographie dynamique.

3- L’espace muséographique dans la tour et le château
La tour fera partie de la scénographie et son ascension sera facilitée par la construction d’un ascenseur interne. Des démarches ont été engagées auprès des Phares et Balises pour que la Ville puisse disposer, sur la longue durée, du monument (par le biais d’un bail emphytéotique) tout en laissant aux Phares et Balises une servitude d’accès à la lanterne.
Le château Saint-Clair intégrera une salle pédagogique et une salle d’exposition consacrée au sauvetage en mer.

Calendrier prévisionnel :
– Février 2022 : Appel à projet et concours d’architecte Exposition et réunion publique
– 2022 – 2023 : Concours d’architecte Avant-Projet Sommaire puis Avant Projet Définitif
– 2024 – 2025 : Travaux
– Fin 2025 : Livraison du chantier.

Fréquentation prévisionnelle :
75 000 personnes/an (les coûts de fonctionnement et de personnel devront être couverts par les entrées).

Temps de visite : environ 1h30
Période d’ouverture : ouverture toute l’année en deux saisons (haute et basse) avec des horaires adaptés. Ouverture les week-ends et jours feriés.

.
.

Poursuivre la lecture des 4 articles sur Nacéo:

https://tinyurl.com/ya6mkf4w

https://tinyurl.com/bdef2bvb

https://tinyurl.com/2nn2w5et

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

Laisser un commentaire

X

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.