Vendée Coronavirus. Le Préfet accorde 25 dérogations supplémentaires pour des marchés vendéens

 




 

 

Une dérogation supplémentaire pour 25 marchés

Le préfet de la Vendée accorde 25 dérogations supplémentaires à l’interdiction des marchés

Et cela pour répondre à des besoins essentiels d’approvisionnement de la population, dans le respect des impératifs de santé publique.
Afin de prévenir la propagation du virus COVID-19, le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, pris par le Premier ministre, interdit jusqu’au 15 avril 2020 la tenue des marchés alimentaires, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet.

Dérogations
Ce décret prévoit que, après avis du maire, le préfet de département peut accorder une autorisation d’ouverture de certains marchés alimentaires, notamment lorsque la tenue de ceux-ci répond à un besoin d’approvisionnement essentiel de la population.
Cette dérogation ne peut être délivrée que si les communes concernées ont démontré leur capacité à mettre en place une organisation et des contrôles de nature, d’une part, à garantir le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières », et, d’autre part, l’interdiction de rassemblement simultané de plus de 100 personnes.


La liste des 25 marchés
Après analyse approfondie de chacune de ces demandes et dans un esprit de responsabilité au regard des impératifs de santé publique, le préfet de la Vendée a décidé d’autoriser 25 communes supplémentaires à tenir leurs marchés.
Il s’agit des communes suivantes:
Talmont-Saint-Hilaire, Les Achards, Moutiers-les-Mauxfaits, l’Ile d’Yeu, La Garnache, Brétignolles-sur-Mer, La Tranche-sur-Mer, Brem-sur-Mer, Saint-Jean-de-Monts, Commequiers, Angles, Beauvoir-sur-Mer, Jard-sur-Mer, Pouzauges, Fontenay-le-Comte (marchés extérieur et intérieur), Sainte-Hermine, La Chataigneraie, Benet, Saint-Hilaire-des-Loges, l’Aiguillon-sur-Mer, Montaigu-Vendée, Mouchamps, Bellevigny, Saint-Philbert-de-Bouane et Tiffauges.

Le strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale fera l’objet de contrôles. Si ces règles ne sont pas respectées, les dérogations seront retirées.

Philippe Brossard-Lotz

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. FRANCE Coronavirus Covid: 38 nouveaux départements en alerte rouge et couvre-feu

Le Reporter sablais

 

 

Une dérogation prévue pour 16 marchés

Le préfet de la Vendée accorde 16 dérogations à l’interdiction des marchés pour répondre à des besoins essentiels d’approvisionnement de la population, dans le respect des impératifs de santé publique

Afin de prévenir la propagation du virus COVID-19, le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, pris par le Premier ministre, interdit jusqu’au 15 avril 2020 la tenue des marchés alimentaires, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet.

Ce décret prévoit que, après avis du maire, le préfet de département peut accorder une autorisation d’ouverture de certains marchés alimentaires, notamment lorsque la tenue de ceux-ci répond à un besoin d’approvisionnement essentiel de la population. Cette dérogation ne peut être délivrée que si les communes concernées ont démontré leur capacité à mettre en place une organisation et des contrôles de nature, d’une part, à garantir le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières », et, d’autre part, l’interdiction de rassemblement simultané de plus de 100 personnes.

Le département de la Vendée compte 109 marchés. 53 demandes de dérogation ont été transmises à la préfecture. Après analyse approfondie de chacune de ces demandes et dans un esprit de responsabilité au regard des impératifs de santé publique, le préfet de la Vendée a décidé d’autoriser 16 communes à tenir leurs marchés.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus Covid. Incidences du virus par commune vendéenne: parution du 25 octobre 2020

Il s’agit des communes suivantes: La Roche-sur-Yon (halles centrales), Bournezeau, La Chapelle-Palluau, Le Poiré-sur-Vie, Mortagne-sur-Sèvre, Sèvremont, Saint-Etienne-du-Bois, Challans, L’Ile d’Olonne, Les Sables d’Olonne (marchés des Halles, Arago et de La Chaume), Saint-Christophe du Ligneron, Saint-Gervais, Luçon, Saint-Mesmin, Saint-Michel-en-L’Herm et Sainte-Gemme la Plaine.

Le strict respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale fera l’objet de contrôles. Si ces règles ne sont pas respectées, les dérogations seront retirées.

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus Covid. ARS: derniers tableaux statistiques au 27 octobre 2020

    STATISTIQUES                            ETAT JOURNALIER VENDEE  27 octobre 2020 ...