Tourisme Les Sables d'Olonne

Tendances de la saison 2016 aux Sables d’Olonne

L‘Office de Tourisme des Sables d’Olonne, représenté par son nouveau directeur François Riou, vient de rendre publique les « Tendances de la saison touristique 2016 des Sables d’Olonne » . Il ne s’agit pas des chiffres définitifs qui seront connus en janvier 2017, mais de premières estimations provenant des acteurs du tourisme. 68% d’entre eux jugent « la saison équivalente ou supérieure à celle de 2015. »

Ce chiffre de 68% est assez équivalent avec les séries des années précédentes, malgré une pré-saison (avril / juin) très maussade en raison de la météo à part le pont de l’Ascension qui a connu un afflux identique à une période d’août.

[visualizer id= »7592″]

Une saison encore plus étroite!
Jusqu’à présent, on estimait la saison forte à la période mi-juillet / 20 août, or en 2016 la pleine saison « a démarré encore plus tard, les hébergements marchands ayant connu un remplissage quasi-complet qu’entre la fin juillet et la mi-août. » 53% des acteurs du tourisme anticipent une arrière-saison identique ou supérieure à 2015. L’été a bénéficié de conditions climatiques très favorables qui semblent se poursuivre pour septembre.

Toujours l’attentisme!
La clientèle touristique, majoritairement française, est attentiste : elles scrute la météo avant de se décider et attend le dernier moment afin de bénéficier des « offres de dernière minute » . Ce fut particulièrement le cas pour les ponts des mois de juillet et août. Les effets de la crise et le climat anxiogène dû au terrorisme accentue ce phénomène. Les acteurs du tourisme espèrent prolonger la saison grâce à l’effet Vendée Globe dont le départ est programmé le 6 novembre 2016.
De plus, la durée des séjours tendraient à nouveau en 2016 à se resserrer aux sables d’Olonne comme sur la plupart des destinations.

Evolution de la fréquentation de la clientèle française
[visualizer id= »7595″]

Evolution de la fréquentation de la clientèle étrangère
[visualizer id= »7596″]

Répartition de la clientèle
La clientèle française a été très présente, sans doute car en période de risques le mieux est de rester près de chez soi et en tout cas en France. Et les coûts sont aussi moindres. La plupart des touristes étrangers provenaient de Grande-Bretagne, des Pays-bas, d’Allemagne et de Belgique. Les chiffres détaillés ne sont pas encore connus mais il est probable qu’il y ait eu une baisse des Anglais comme c’est le cas au niveau national.
Si dans l’hôtellerie de plein air (campings) la tendance étrangère est stable ou haussière, à l’inverse dans l’hôtellerie 60% des acteurs notent un tassement de la fréquentation étrangère. Pour les loueurs de meublés ou de locations vacances la clientèle est à 98% française.
En moyenne et au final, les touristes étrangers représentent près de 15% des visiteurs de la destination Les Sables d’Olonne.

Office de Tourisme (OT) des Sables d’Olonne
Les visiteurs à l’Office de Tourisme réclament essentiellement des informations sur les marchés, brocantes, vie nocturne et agenda des spectacles. Plus spécifiquement les demandes estivales portent sur des « plans », les « programmes d’animations » et les « randonnées à vélo » .
Les demandes sur la disponibilité des hébergements ne vient qu’en seconde position. Les conseillers de l’OT partent régulièrement au contact des visiteurs sur les quais de La Chaume et des Sables d’Olonne ainsi que sur le Remblai afin de leur montrer concrètement comment accéder aux renseignements et services de l’OT sur leur smartphone. Les accès à partir de smartphones pour se renseigner sur la destination Les Sables d’Olonne ont progressé de 33% (276.279 consultations au 31 août 2016). Ces rencontres hors murs ont permis aussi de se rendre compte que des jeunes n’étaient pas toujours au courant des programmations des concerts.
Pour François Riou, directeur de l’Office de Tourisme, « il faut accentuer les efforts sur les accès smartphones, ce sera le meilleur moyen de réaffirmer le rôle de l’Office de Tourisme » .
Concernant l’accueil à l’Office de Tourisme, les chiffres sont stables d’une année à l’autre : 131.313 personnes entre janvier et fin août 2016 et 77.144 en juillet/août 2016.

A LIRE  Les Sables d'Olonne SNSM - Le Rapport d'enquête sur le drame de la SNSM du 7 juin 2019 vient de paraître

Billets pour excursions et spectacles et Animations sportives
A l’Office de tourisme, ce sont 12.747 billets qui ont été vendus, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2015. Cela montre l’intérêt que portent les touristes aux programmations de spectacles. Parmi les satisfecit, notons aussi les animations sportives dont beaucoup ont lieu sur la plage avec des démonstrations (rugby, hand, saut à la perche…) et des tournois (Beach volley par exemple) . Ces animations et tournois organisés par les clubs locaux connaissent un succès mérité : « La plage est notre meilleur élément touristique » précise François Riou qui ajoute que « la saison touristique n’est pas achevée, il y a encore beaucoup de monde à l’Office de Tourisme » en cette période de début septembre.
(Note : les résultats présentés sont l’expression d’un point de vue de 94 professionnels du tourisme présents sur la destination Les Sables d’Olonne – enquête entre le 25 août et le 1er septembre 2016) .
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Brigitte Tesson, 1ère adjointe au Maire des Sables d'Olonne

Brigitte Tesson, 1ère adjointe au Maire des Sables d’Olonne

5 QUESTIONS A BRIGITTE TESSON, 1ère adjointe au Maire des Sables d’Olonne
Thème : Tourisme et Sécurité
Le Reporter sablais : Comment la Ville a-t-elle géré les problèmes liés à la sécurité ?
Brigitte Tesson : La Ville a effectué un énorme travail pour gérer cette problématique, d’abord avec l’Euro (10 juin / 10 juillet 2016) puis après l’attentat de Nice (14 juillet 2016). Un partenariat efficient a été noué entre les services de l’Etat et la Ville des Sables d’Olonne, et de nombreuses réunions ont eu lieu avec le Préfet sur ce sujet. De plus, après une agression vis-à-vis de Pompiers venus aider en début de nuit une blessée sur la plage. la BAC de La Roche-sur-Yon s’est déplacée et la Gendarmerie a fait acte de présence.
Le Reporter sablais : Quelle influence a eu cette sécurité sur le tourisme ?
Brigitte Tesson : Le Remblai a été classé en zone « Sentinelle » (NDLR : lancée en janvier 2015, l’opération intérieure Sentinelle mobilise environ 10.000 militaires. 12.000 sites sont surveillés dont 1.700 le sont par les militaires de l’opération Sentinelle) . L’objectif étant de dissuader par une présence bien visible de militaires. Cette mise en place de la sécurité a certainement permis d’assurer une bonne saison.
Le Reporter sablais : Plus précisément, quelles mesures a prises la Ville ?
Brigitte Tesson : Des fermetures du Remblai ont été mises en place avec des garde-barrières. Cela nécessite 11 personnes ! Tous les véhicules ont été interdits de parking la nuit sur le Remblai.
Des vigiles ont été embauchés pour assurer une surveillance sur le Remblai et la plage de minuit à 5h du matin pour un coût de 26.000€. Cela venait en complément de la présence des militaires. D’autre part, nous avons demandé et obtenu qu’une voiture de police soit stationnée en bas de la rue Travot. Cette présence est rassurante pour beaucoup de gens qui la réclamaient. Enfin une collaboration a été mise en place entre la police nationale et notre police municipale.
Toute cette gestion est difficile, surtout la nuit, pour des raisons de gestion horaires des personnels mais dans l’ensemble la collaboration a été positive entre tous les acteurs du terrain.
Le Reporter sablais : C’est en marge du tourisme mais influe malgré tout sur les vacanciers estivants: où en est-on de la petite guéguerre entre les tenants des animations et de la musique l’été sur le remblai et ceux qui se plaignent du bruit ?
Brigitte Tesson : Ceux qui se plaignent du bruit ne sont pas très nombreux. Mais nous allons mener une réflexion pour l’année prochaine en recensant tous les lieux, bars/ cafés etc.. qui diffusent de la musique l’été. Nous verrons alors ce qui doit se faire. Nous avons constater qu’aucune réglementation nationale n’encadrait cette problématique de bruit, décibels et horaires. Peut-être qu’un arrêté municipal réglementera cela l’été prochain.
Le Reporter sablais : Qu’en est-il de la sécurité pour le Vendée Globe ?
Brigitte Tesson : L’activité essentielle, même si on va mettre en place des parcours entre le Village et le Centre Ville, est déjà cantonnée sur le Village se situant sur l’esplanade du Vendée Globe. Ce qu’on souhaite c’est que les personnes soient en sécurité tout en maintenant une circulation aisée.
Le Reporter sablais : La Communauté d’Agglomération verra le jour le 1er janvier 2017. On sait que la « compétence Tourisme » va lui être transférée. Quelles conséquences sur les Offices de Tourisme et leur politique ?
Brigitte Tesson : Tous les Offices de Tourisme du Pays des Olonnes vont fusionner. C’est François Riou qui prendra la direction de cette Office de Tourisme élargi.

François Riou, Directeur de l'Office de Tourisme des Sables d'Olonne

François Riou, Directeur de l’Office de Tourisme des Sables d’Olonne

3 QUESTIONS A FRANÇOIS RIOU, Directeur de l’Office de Tourisme
Le Reporter sablais : Quels sont les projets au niveau de la future Communauté d’Agglomération puisque c’est celle-ci qui aura la compétence Tourisme ?
François Riou : Les Offices de Tourisme travaillent déjà ensemble, on va officialiser ce qui se fait déjà. Ce sera aussi l’occasion de rationnaliser les moyens dans le cadre du développement du territoire. L’architecture entre les OT sera la même que maintenant, en tout cas techniquement ce sera pareil pour les usagers, par contre en matière de stratégie des décisions seront prises dans les mois à venir, pour l’instant rien ne peut être avancé. Ce qui est sûr, c’est qu’avec ce regroupement nous serons plus forts collectivement notamment en présentant une offre générale.
Le Reporter sablais : Vous venez d’être nommé Directeur de l’Office de Tourisme. Quelle était votre poste précédent et vos activités ?
François Riou : Je travaillais à Vendée Expansion et j’étais chargé de l’Observation et Information économiques en matière de tourisme. Il s’agissait de traitement et d’analyses d’informations statistiques.
Le Reporter sablais : Quels sont les projets qui vont être lancés prochainement à l’OT des Sables d’Olonne ?
François Riou : Les stratégies vont être prochainement étudiées en collaboration avec la Communauté d’Agglomération. Pour la fin de l’année, nous travaillons sur la réédition des documents existants avec les mises à jour et, pour la période du Vendée Globe, nous allons mettre en place et assurer un suivi des logements, sans doute en l’élargissant – en collaboration avec d’autres services – à la grande couronne et à La Roche-sur-Yon.
____________

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Le Maire met fin aux fonctions de son Directeur de cabinet

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. OCEA livre un navire de recherche hydrographique à la Marine du Nigéria

      Le LANA a été inauguré le 24 septembre 2020 à l’issue d’un chantier démarré en 2018. Il s’agit d’un ...