Anth. Marchand / Ovimpex-Secours populaire © Christ. Favreau

Solo Maître Coq – Les Bretons à l’honneur !

Après les victoires en 1ère Journée des anglais Alan Roberts (sur Vasco de Gama) et Nick Cherry (sur Redshift), ce sont les Bretons qui se sont distingués durant la 2ème Journée puisque ce sont Anthony Marchand (sur Ovimpex – Secours populaire) et Damien Cloarec (sur Saferail) qui ont remporté les courses 3 et 4.
Rappelons que la Solo Maître Coq 2016 a été lancée lundi 18 avril 2016 par la triple championne du monde junior de RS:X, Hélène Noesmoen en baie des Sables d’Olonne.

Crédits Photos : ©Christophe Favreau

1ère Journée

Alan Roberts sur Vaco de Gama © Christophe Favreau

Alan Roberts sur Vasco de Gama
© Christophe Favreau

Lors de la 1ère Journée, le premier parcours de 17,5 milles nautiques a été gagné – par petit vent – par le britannique Alan Roberts (sur Vasco de Gama) devant Damien Cloarec (sur Saferail) et Corentin Douguet (sur Sofinther – Un maillot pour la vie). Et pourtant Damien Cloarec avait mené la course depuis le départ mais n’a pas réussi à finaliser la victoire ! Corentin Douguet finit 3ème de la manche, derrières les deux anglais.
Alan Roberts: « J’ai bien commencé la Solo Maître CoQ avec un bon départ sur la première course. J’ai réussi à bien jouer et à remporter cette première manche. Sur la seconde course, je savais que tout allait se passer à la droite du plan d’eau. J’ai essayé de conserver ce côté mais, à un moment, je me suis tenu à gauche. Il ne fallait pas et j’ai perdu du terrain. Pour autant j’ai réussi à revenir sur la fin. C’était une bonne journée. Par contre il y a avait beaucoup de méduses en baie, j’en ai pris une dans la quille et j’ai été obligé de manœuvrer pour la dégager.  J’espère que demain le terrain de jeux sera propre ! »

 

Nick Cherry sur Redshift © Christophe Favreau

Nick Cherry sur Redshift © Christophe Favreau

La deuxième course, initialement longue de 18,8 milles nautiques, a été réduite de 4,4 milles par manque de vent. Là encore la victoire revient à un britannique, Nick Cherry (sur Redshift), qui s’est imposé devant son compatriote Will Harris (sur Artemis 77) et la suissesse Justine Mettraux (sur Teamwork).
Nick Cherry: « La journée a été excellente. Sur la première course le match a été très intense. J’ai fait une faute sur la fin avec un mauvais empannage et Alan Roberts en a profité. Mais je suis très content de ma quatrième place. Sur la deuxième course, ça s’est super bien passé. J’ai contourné la première bouée de dégagement en tête et ensuite j’ai contrôlé la flotte. Juste Mary Rook m’a fait un peu peur. Je suis très heureux de prendre la première place au classement général bien que tout reste à faire. »

2ème Journée
Lors de cette deuxième journée, aux conditions plus venteuses – environ 15 noeuds – , les Bretons furent à l’honneur avec Anthony Marchand, de Lorient, (sur Ovimpex – Secours populaire) en tant que vainqueur de la première manche et Damien Cloarec, de Carentec, (sur Saferail) pour la seconde manche du jour.

Anthony Marchand: « C’était une très bonne journée même si j’ai fait quelques erreurs sur la deuxième manche. Alors que je passe en tête à la bouée de dégagement je décide d’empanner sur le bord de portant alors qu’il ne le fallait pas ; j’ai bêtement perdu des places, surtout que j’ai fait deux fois la même erreur sur le même parcours. Ca m’a un peu agacé. Pour autant c’est une bonne journée avec une victoire sur la première manche. Vitesse et manœuvres, tout s’est bien passé, ça tire un peu dans les bras et la journée de repos de demain va faire du bien. »

Damien Cloarec: « Deuxième et premier, c’est parfait ! Faut pas s’emballer mais il est vrai que ça a plutôt bien marché pour moi aujourd’hui. Je vais vite, plutôt au bon endroit, je suis lucide et pourtant il y avait de l’air donc c’était pas mal physique. Mais au final j’ai eu la pèche jusqu’au bout et c’est top. En venant sur la Solo Maître CoQ,  mon objectif était de faire dans les dix, donc faire des manches comme ça, c’est complètement dingue ! Hier, j’ai fait deuxième à la manche n°1 et me suis raté sur le deuxième parcours. »

Collision
A noter, l’abandon de Théophile Moussion (sur #théoenfigaro) suite à une collision avec Cécile Laguette (sur Cécile chercher sponsors). Ce dernier va profiter de la journée de réserve de demain afin de réparer son Figaro Beneteau.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – David Gendron des P’tits ciseaux: un passionné d’Ironman

Les Sables d’Olonne – David Gendron des P’tits ciseaux: un passionné d’Ironman     David Gendron. Il est coiffeur depuis 30 ans ...