Marine, Yannick Moreau, Jérôme Réveillère et Florence Pineau

Sapeurs Pompiers : recrutement de volontaires aux Sables d’Olonne

En octobre 2015, le Ministère de l’Intérieur lançait une campagne de recrutement national afin de faire passer le nombre de Sapeurs-Pompiers volontaires de 193.000 à 200.000 sur l’ensemble du territoire national. Dans ce cadre, la campagne est déclinée sur les territoires ; c’est ainsi que le SDIS 85 Vendée et le Centre de secours des Sables d’Olonne ont mis en place un partenariat avec la ville d’Olonne-sur-Mer afin de lancer une campagne de communication à destination du grand public pour inciter à devenir Sapeur-Pompier volontaire. Cette campagne sera relayée par la Communauté de Communes du Pays des Olonnes.

Peu de gens l’imaginent, mais sur près de 234.590 sapeurs-pompiers en activité sur l’ensemble du territoire, 193.756 sont des volontaires ! C’est dire l’importance que revêt leur recrutement, par la promotion d’un engagement citoyen – afin d’obtenir les effectifs nécessaires pour assurer la nécessaire sécurité civile.
Les Sapeurs-Pompiers volontaires s’engagent au sein d’un centre de secours proche de chez eux ou de leur lieu de travail et effectuent des gardes et des astreintes en fonction de leurs disponibilités professionnelles et de leur vie de famille. L’objectif est de toucher des personnes déjà engagées dans la vie active et qui ont la volonté de donner de leur temps pour les autres mais qui n’auraient pas immédiatement pensé au volontariat chez les sapeurs-pompiers.
L’engagement pour les autres prend du temps mais c’est aussi une grande satisfaction d’apporter une aide et de travailler en équipe ; cette activité au service des autres comporte une forte dimension humaine : « Ce sont des expériences – belles ou pas belles selon le cas – mais toujours extraordinaires » déclare au Reporter sablais le chef du Centre de secours des Sables d’Olonne et Commandant de la Compagnie Ouest, le Commandant Jérôme Réveillère.

Recrutement en baisse au Pays des Olonnes
Ces campagnes de recrutement s’expliquent car beaucoup de jeunes-gens se sont impliqués mais à un moment donné ils deviennent étudiants et ont une disponibilité alors plus limitée, ou ils s’exilent soit en partant étudier dans une Université soit en quittant le bassin d’emploi des Olonnes pour une embauche. Autre problème, le logement ; une coopération a été lancée avec Vendée Habitat pour aider les sapeurs-Pompiers volontaires à se loger et être ainsi plus proches de leur caserne d’affectation. D’autre part, les modifications des styles de vie ont conduit à une réduction des temps d’engagement qui se réduisent. De plus, aux Sables d’Olonne, l’écart avec la moyenne nationale est relativement important puisque la durée d’engagement est de 8 ans environ contre plus de 10 ans à l’échelon national.
Le Commandant du Centre de secours souhaite faire passer le quota de SP volontaires de 45 à 55 au minimum « tout en gardant une sélection rigoureuse pour ne recruter que des personnels possédant les aptitudes nécessaires. »
La campagne d’affiches associera l’image de deux Sapeurs-Pompiers volontaires exerçant sur le Centre de secours des Sables d’Olonne, Marine (26 ans) et Sean (44 ans).

Cliquez sur les photos pour agrandir

Conditions de recrutement
Le recrutement vise les 18 – 45 ans pour une effectivité au 1er janvier 2017. Durant l’automne, une vérification de l’aptitude physique et médicale sera effectuée.

3 Questions au Maire d’Olonne-sur-Mer, Florence Pineau, et au Président de la Communauté de Communes des Olonnes, Yannick Moreau.
Le Reporter sablais : « Pourquoi vous associez-vous à cette campagne de recrutement ? »
Florence Pineau : « Dans le cadre d’une discussion avec le SDIS85 ; à Olonne-sur-Mer, nous sommes habitués à lancer des campagnes de communication importantes, notamment pour nos événements culturels, c’est pourquoi nous avons proposé de nous investir pour aider au recrutement de Sapeurs-Pompiers volontaires par la diffusion d’affiches, par le biais des réseaux sociaux ou sur notre Bulletin municipal. De plus, en tant que Maire, nous avons besoin quotidiennement des Sapeurs-Pompiers, ça nous a donc paru naturel de les aider en leur apportant nos outils de communication. »
Yannick Moreau : « La Communauté de communes va s’associer à la campagne et la compléter avec ses propres moyens de communication ; le but est de faire passer le message des Sapeurs-Pompiers et, bien sûr, pas de chercher à mettre en avant la collectivité. Il s’agit d’une mission de service public et il s’agit de soutenir l’esprit d’entraide des Sapeurs-Pompiers. En cas de changement de majorité à la prochaine présidentielle, il est probable que sera relancé un service avec engagement citoyen qui permettra de servir en tant que Sapeur-Pompier volontaire. »
Le Reporter sablais : « Quel type de campagne sera déployé? »
Florence Pineau : « La ville d’Olonne-sur-Mer va prendre à sa charge la conception, la réalisation des affiches et la mise à disposition gratuite de ses planimètres (durant les semaines 38/39/40) . La campagne sera poursuivie dans le temps ».
Yannick Moreau : « La Communauté de communes des Olonnes mettra à disposition gratuite des abris-bus et la campagne sera relancée selon les disponibilités des réseaux publicitaires. Elle sera aussi déclinée sur les sites web et réseaux sociaux des collectivités. »
Le Reporter sablais : « Comment cela se passe-t-il juridiquement quand ces Sapeurs-Pompiers volontaires sont salariés? »
Yannick Moreau : « Les Collectivités sont volontaires pour favoriser le choix de ces Sapeurs-Pompiers volontaires en les autorisant à se libérer durant les heures de travail pour leurs missions. Différents cas existent, il peut y avoir décalage des heures avec récupération, des plafonds d’heures disponibles avant d’exiger une récupération. Pour les entreprises, il y a soit une compréhension et un soutien à la cause citoyenne soit de possibles récupération avec des indemnités mais qui restent symboliques.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée - Découvrez Ylium avant l'ouverture officielle du 27 novembre 2019

4 Questions au Chef du Centre de Secours des Sables d’Olonne, Jérôme Réveillère.
Le Reporter sablais : « Combien de Pompiers exercent au Centre de Secours des Sables d’Olonne ? »
Cdt Jérôme Réveillère : « Le Centre de secours des Sables d’Olonne comprend 42 Sapeurs-Pompiers professionnels et 45 Sapeurs-Pompiers volontaires. »
Le Reporter sablais: « Et combien de Centres de secours sur le département ? »
Cdt Jérôme Réveillère : « Le département de la Vendée comporte 75 centres de secours de Sapeurs-Pompiers et l’essentiel fonctionne avec des SP volontaires. Aux Sables d’Olonne, l’activité est telle qu’il est nécessaire d’avoir des Sapeurs-Pompiers professionnels. »
Le Reporter sablais : « Comment gérez-vous les disponibilités des Sapeurs-Pompiers volontaires ? »
Cdt Jérôme Réveillère : « Tout est géré désormais par smartphone par le biais d’une application sur laquelle le SP volontaire mentionne ses disponibilités. En fonction de celles-ci en cas de besoin le SP volontaire est « bipé » .
Le Reporter sablais : « Qu’entraîne comme perturbation dans le service le manque de volontaires ? »
Cdt Jérôme Réveillère : « Le problème essentiel est que, par manque d’effectifs, on ne peut pas faire partir tous les véhicules, notamment entre 18h et 20h période durant laquelle l’activité est soutenue. Cette carence provient du fait que les temps d’engagement sont désormais plus courts. »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Rens. Recrutement Les Sables d’Olonne : Tél. 02 51 95 90 06

Le saviez-vous ?
La France compte 193 756 sapeurs-pompiers volontaires et 40 834 sapeurs-pompiers professionnels répartis sur 7015 centres d’incendie et de secoursLes sapeurs-pompiers ont réalisé plus de 4 millions d’interventions en 2014, soit 11 765 interventions par jour ou une intervention toutes les 7,3 secondes !

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée – Parking Indigo-ex-Vinci: on vous donne tous les chiffres…

    Le contrat des parkings Indigo a toujours été considérée comme un véritable boulet financier pour la Ville des Sables d’Olonne. ...