© Photo: Puy du Fou

Puy du Fou Vendée Coronavirus. LE PUY du FOU: les nécessités économiques gagnent du terrain




 

Ce qui importait beaucoup à Nicolas de Villiers, le Président du Puy du Fou, c’était d’avoir une date précise d’ouverture après ce confinement d’environ 2 mois et après un certain nombre de tergiversations.
Des tergiversations compréhensibles dès lors que l’on ne peut connaître l’évolution de la pandémie et que des risques de rebond étaient avancés par de nombreux épidémiologistes.

Un date précise car Le Puy du Fou est une énorme machine et qu’il lui faut pas moins de 3 semaines pour pouvoir ouvrir en raison des nombreux préparatifs et de la mise en place de toute l’organisation.
Un départ analogue à un porte-avions: la mise en route est longue mais lorsqu’il est parti, il vogue à belle allure.

Philippe de Villiers et Nicolas s’inquiétaient des reports réguliers qui étaient décidés en l’absence de réponse du Gouvernement.
Pressions médiatiques, pétitions soutenues par Véronique Besse, petites phrases incisives furent de mise: la vie du Puy du Fou était en jeu, selon Philippe de Villiers.

Il y a quelques jours, nouvelle déception pour Nicolas de Villiers; les parcs zoologiques pouvaient ouvrir au 18 mai 2020, une semaine après les premières autorisations d’ouvertures des plages en mode dynamique.
Mais toujours rien pour les Parcs d’attractions, la plupart affiliés au syndicat patronal, le Snelac (Note de la Revue: le Directeur Général du Puy du Fou, Laurent Albert, est administrateur du Snelac).

Entre temps, Philippe de Villiers avait lancé quelques pics envers le Premier ministre Edouard Philippe qui semblait l’empêcheur de tourner en rond et d’ouvrir les Parcs.

Alors qu’en ce jeudi matin 21 mai 2020, le Puy du Fou a communiqué en indiquant que le Président de la République avait décidé la réouverture des sites de loisirs en zone verte (et donc du Puy du Fou) pour le 2 juin, certains ont commencé à s’étonner de cette nouvelle alors que l’ensemble des décisions devaient être prises le 25 mai 2020 pour une éventuelle ouverture le 2 juin 2020.
Eventuelle car ces décisions dépendaient de l’évolution de la pandémie, de décisions dérogatoires préfectorales (Note de la Revue: cela dépendra de l’aspect juridique de l’autorisation; arrêté dérogatoire du Préfet ou Décret d’autorisation du Premier ministre), et de la signature d’un Protocole concernant le respect des mesures sanitaires.

Communiqué:
« Le Président de la République décide la réouverture du Puy du Fou et des sites de loisirs
Le Président de la République a décidé en Conseil de Défense la réouverture des sites touristiques et parcs à thème en zone verte, pour le 2 juin prochain – date déjà retenue pour l’ouverture des restaurants.
Il a tenu à informer personnellement Philippe de Villiers, créateur du Puy du Fou, de cette excellente nouvelle. »

Face à cet étonnement Philippe de Villiers a publié le texte reçu du Président de la République à la suite de sa décision lors du Conseil de Défense pour bien montrer qu’il ne s’agissait pas ‘un coup de bluff.
« DÉCISION prise ce matin en conseil de DÉFENSE : on commence dès aujourd’hui le travail en vue de la réouverture objectif 2 juin. Mandat est donné au préfet de commencer le travail dès aujourd’hui. »

Grosso modo, un accord est donné pour une ouverture le 2 juin, sans attendre les décisions du 25 mai 2020.
On peut penser qu’il s’agit d’une manière de donner cinq jours de plus pour préparer les ouvertures et de calmer aussi les esprits qui s’échauffent à propos de ces ouvertures.
Il est vrai que les enjeux sont terribles ! Chaque jour de perdu creuse le trou financier….
Mais la main reste toutefois au préfet pour « commencer le travail » c’est-à-dire, à notre sens, pour préparer les Protocoles visant la mise en place de toutes les conditions sanitaires nécessaires pour l’ouverture.

A LIRE  La Tranche-sur-Mer Vendée. Un kitesurfer en difficulté

On ne doute pas que Le Puy du Fou a déjà fait le job en préparant ses dossiers.
Les nécessités économiques sont en train de prendre le pas sur les aspects sanitaires et les considérations politiques.

 

Puy du Fou: le tweet de Philippe de Villiers

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 

 




 

La sécurité des visiteurs au cœur de l’ouverture
Garantir la sécurité de tous est sa priorité, déclare la direction du Puy du Fou.

Étendu sur plus de 150 hectares en pleine nature, le Puy du Fou met en œuvre une série de mesures sanitaires fortes qui ont été approuvées par les services de l’État :
– Des flux de visiteurs limitant les contacts : dès leur arrivée au Puy du Fou, les visiteurs seront invités à se stationner sur des parkings spacieux, suivant un plan destiné à éviter le croisement des personnes. Dans l’enceinte du site, la circulation des visiteurs sera organisée et contrôlée en permanence par la présence de 350 agents sur le terrain, assistés par une surveillance vidéo couvrant la totalité du Puy du Fou.

– Des installations désinfectées et « les gestes barrière » favorisés : l’ensemble des lieux traversés par les visiteurs seront constamment désinfectés tout au long de la journée (restaurants, tribunes de spectacles, sanitaires, chambres d’hôtels, navette…). Plus de 250 points de distribution de gel hydro-alcoolique seront mis à la disposition des visiteurs et les écrans d’information rappelleront les « gestes barrière » aux visiteurs tout au long de leur séjour.

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée. Sénat: Annick Billon réélue au poste de Présidente de la délégation aux droits des femmes

– Des équipes formées et protégées : les membres des équipes du Puy du Fou en contact avec les visiteurs seront rigoureusement équipés d’un matériel anti COVID-19 (masques, gants, visières …), et formées aux mesures de sécurité et d’hygiène sanitaire. Un médecin et une équipe médicale formés à la détection et à la gestion du COVID 19, seront présents quotidiennement sur le site.

– La distance physique garantie dans tous les spectacles : les accès et sorties de nos spectacles ont été élargis et multipliés afin de préserver la distance physique entre les personnes, et de fluidifier le déplacement des visiteurs. Le nombre de spectateurs en tribune sera également drastiquement réduit à chaque représentation, pour respecter la distance physique entre chaque visiteur ou groupe familial.

– Des restaurants en plein air ou à capacité réduite : chaque restaurant accueillera seulement 50% de sa capacité habituelle afin de préserver les distances entre les tables. Une offre supplémentaire de formules de restauration à emporter a été développée pour privilégier les repas en extérieur dans les nombreuses zones prévues à cet effet en pleine nature.

.
.

Cinéscénie
Pour l’instant, les décisions qui avaient été prise pour la Cinéscénie sont maintenues. Rappel de ces décisions:
« Le Puy du Fou reporte la première représentation de la Cinéscénie au vendredi 24 juillet 2020.
Les représentations prévues avant cette date sont annulées.

A partir du 24 juillet, la Cinéscénie sera présentée au public tous les vendredis et samedis soirs jusqu’au 19 septembre 2020 inclus.
Deux représentations supplémentaires sont donc ajoutées au calendrier les 18 et 19 septembre 2020 disponibles à la réservation. »

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Noirmoutier Barbâtre Vendée. Une jeune femme décédée sur la plage

    Début d’intervention (les données sont susceptibles d’évoluer ou d’être précisées au cours de l’intervention) Les Sapeurs-Pompiers sont intervenus le samedi ...