Pornichet Loire-Atlantique. La Ville de Pornichet réaménage son Front de Mer

 




 

 

La Ville de Pornichet réaménage son Front de Mer
La Ville de Pornichet a d’abord travaillé à l’aménagement et à l’avenir de ses ports.
Puis est venu le temps du front de Mer avec des enjeux importants pour ses 2 kilomètres.Plusieurs réunions publiques pour les Pornichétins ont été organisées sur ce sujet dès 2019 qui ont suivi des ateliers participatifs datant de 2017 ainsi que des enquêtes ayant entraîné 1300 réponses.Les grandes lignes des doléances étaient de favoriser et sécuriser les déplacements doux (vélo, piéton), d’offrir davantage d’espaces verts tout en préservant le stationnement.Comme on pouvait l’imaginer et l’espérer, la baie ne faisant qu’une… « une réflexion a été conduite conjointement avec la Ville de La Baule, afin de s’assurer de la cohérence des aménagements et des déplacements futurs d’un bout à l’autre de la baie. » (4 kms sur La Baule et 2 kms sur Pornichet).Il s’agit d’un projet qui est inscrit dans le cadre du Projet de Ville, au même titre que les ports et le cœur de ville. A partir des esquisses préalables, des modifications peuvent permettre d’affiner les projets.
L’étude avait été confiée aux cabinets régionaux Phytolab et Artelia (qui ont notamment réalisé les aménagements des fronts de mer de Saint-Nazaire, de la Bernerie-en-Retz, et de la côte sauvage du Pouliguen).

 

Port échouage Pornichet – Loire-Atlantique

 

Les objectifs ont été:
– de réduire (NDLR: la largeur) des voies dédiées à la voiture afin d’apaiser les vitesses, avec une offre de stationnement adaptée en fonction des secteurs.
– de créer une piste cyclable à double sens côté mer;
– d’agrandir le Remblai piéton et de le végétaliser.

« Au-delà des déplacements, les questions d’éclairage public, de traitement des eaux pluviales, de mobilier urbain (parkings à vélo, bancs…) ou encore de transport public (petit train, navette pendulaire…) ont également été pris en compte ».

« Les carrefours (création de mini giratoires à certains endroits) et les traversées ont également fait l’objet d’une attention toute particulière, pour permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives et pour rendre plus évidentes les liaisons avec le quartier de la Gare, le cœur de ville et les ports (parmi les exemples, un nouvel aménagement du Parvis des Océanes, offrant une plus large place au végétal, faciliterait la liaison à pied vers le Remblai et le port d’échouage). »

 » (…) des espaces de promenades agréables, sécurisés et qualitatifs. Des aménagements qui ne se feraient pas au détriment du stationnement (y compris pour les livraisons des commerces), puisque le nombre de places resterait le même qu’aujourd’hui (…) « Aujourd’hui, il est difficile de supprimer totalement la voiture que ce soit pour les promeneurs ou pour les clients des commerces, mais l’idée est bien de réduire son impact et de développer des moyens alternatifs : location de vélo, voire une navette pendulaire autonome. »

«  (…) il ne s’agit surtout pas de créer un mur végétal qui obstruerait la vue sur mer. Au contraire, les plantes et arbres viendront enrichir cette vue sur mer. Le cahier des charges sur le sujet reste à bâtir. Concernant les bruits, ce sont la limitation de vitesse, le nouveau revêtement, et les végétaux qui permettront de mieux les absorber. »

CALENDRIER de 2022 à juin 2025
Après ces préliminaires, on connaît désormais le calendrier des travaux.

Les travaux d’aménagement se dérouleront en 4 phases :
– phase 1: de l’avenue de Lyon à l’avenue Monopole (janvier 2022 à juin 2022),
– phase 2: de l’avenue Monopole à l’avenue Poincaré (septembre 2022 à juin 2023),
– phase 3: du Giratoire de l’Europe à l’avenue des Evens (septembre 2023 à juin 2024).
– phase 4: secteur des Océanes (septembre 2024 à juin 2025).

D’ici là, une opération débutera par le remplacement d’une canalisation d’eau potable, de l’avenue de Lyon à l’avenue de Poincaré, du 6 septembre au 17 décembre 2021.

 

Jean-Claude PELLETEUR, le Maire de Pornichet, a rapelé que le projet avait été construit grâce à de nombreuses contributions depuis plus de 4 ans et qu’une nouvelle concertation avait été lancée de Juin jusqu’au 31 août 2021 sur un registre papier et en ligne, accessible jusqu’au 31 août, pour transmettre les ultimes observations sur la première phase du projet…
La concertation sera poursuivie pour les autres secteurs.

En 4 ans, ce lieu emblématique de la côte atlantique se transformera progressivement pour offrir un tout nouveau visage, plus moderne et plus attractif, faisant la part belle aux liaisons douces et aux espaces verts, un  front de mer plus vert et plus apaisé qui s’ouvrira aux promeneurs avec:
– la création d’une piste cyclable à double-sens côté mer et une large place consacrée aux espaces verts;
– deux « jardins de Mazy » offriront un espace végétal élargi, judicieusement positionné par rapport aux riverains et aux établissements de plage;
– des parvis seront également créés devant les éléments architecturaux emblématiques comme la Villa Ker Souveraine, le Casino ou encore l’Hôtel de L’océan, afin de les mettre en valeur;
– l’offre de stationnement sera préservée à la fois pour les riverains, les visiteurs et les clients des différents commerces.

Voir la vidéo ci-dessous


Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.