Pêche à Pied

Pêche à pied : de nombreuses infractions et des contrôles intensifiés !

Les grande marées donnent souvent l’occasion aux pêcheurs à pied de revenir avec une besace pleine grâce aux étendues disponibles et restées vierges pendant de nombreuses semaines. Mais qu’ils soient professionnels ou de loisirs, ces pêcheurs à pied ne respectent pas les réglementations mettant à mal les renouvellements des espèces !

En effet, il a été constaté que en moyenne, 50 % des pêcheurs de loisirs n’ont pas de jauges, ce qui ne leur permet pas de trier leur pêche. Des coquillages sous-taillé ont été trouvés dans 80 % des contrôles. « Pêcher des juvéniles empêche les stocks de se reconstituer, mettant en péril la pêche de demain ! » rappellent les services de l’Etat.
Ce constat a été fait sur 32 plaisanciers et 20 professionnels, à l’occasion des grandes marées, le 7 avril 2016, en baie de Bourgneuf par une mission interservices de contrôle des activités de pêche à pied, avec l’Unité littorale des affaires maritimes (ULAM) de Vendée et celle de Loire-Atlantique, ainsi que les gardes-jurés du Comité régional des pêches et des élevages marins (COREPEM) des Pays de la Loire.
Face à ce constat, les services de l’État vont intensifier les contrôles en 2016 afin d’assurer la pérennité des gisements.

Si l’on peut éventuellement penser que les pêcheurs de loisirs ne connaissent pas la réglementation, les infractions réalisées par les professionnels de la pêche à pied sont inadmissibles.
Ainsi, de mauvaises pratiques ont été constatées chez quelques pêcheurs professionnels sur les gisements cet hiver, entraînant la rédaction de 9 procès-verbaux d’infraction.
En raison de ces infractions, les services de l’Etat précisent que « pour prévenir la multiplication des infractions, et en accord avec le procureur de la République des Sables d’Olonne, les infractions constatées à l’encontre de pêcheurs à pied professionnels seront traitées par des sanctions administratives (suspension ou retrait du permis de pêche à pied). »
Enfin, Les procès-verbaux d’infraction sur des pêcheurs de loisirs seront transmis au Tribunal de Grande Instance des Sables d’Olonne.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée Tourisme – Vidéo: Les beautés des Sables d’Olonne révélées au travers d’un film

      Les beautés des Sables d’Olonne révélées au travers d’un film Le Reporter sablais