Photo d'Illustration Sécurité civile © Photo: DR

Manche Agon-Coutainville – Trois enfants décèdent dans un naufrage

 


 

 

Carte des CROSS et Premar

 

lundi 12 août 2019

L’accident s’est déroulé vers 15h30.
Un bateau de promenade à moteur de 5m20 s’est retourné à 800 mètres de la Plage du Passous à Agon-Coutainville.
3 adultes et 3 enfants étaient à bord du bateau.

Immédiatement prévenus par des témoins, le Cross Jobourg a alerté:
– l’hélicoptère Dragon de la sécurité civile stationné à Granville (50),
– deux unités de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) d’Agon-Coutainville et de Blainville,
– le poste de secours de Passous,
– les pompiers du SDIS 50 et le SAMU 50.

Les trois adultes éjectés lors du naufrage, légèrement blessés, en urgence relative, ont pu être secourus.
Mais les trois enfants – qui portaient leur gilet de sauvetage – sont restés coincés dans la cabine du navire avant de pouvoir être dégagés par les secours – en brisant les vitres en plexiglass ce qui fut difficile et donc trop long – et ramenés sur le rivage.
Préalablement, le père a essayé de briser les vitres y compris avec l’ancre, sans jamais y parvenir.
Les enfants étaient en arrêt cardiaque à leur retour vers la plage du Passous.

A LIRE  Vendée - Accident de la route sur la 2x2 voies RD 32 Challans La Garnache

Le couple propriétaire du bateau sont les parents de deux filles, une de 9 ans et l’autre de 13 ans. Le troisième enfant, un garçon âgé de 7 ans, se trouvait à bord en compagnie de sa mère.

Les raisons pour lesquelles la vedette s’est retournée ne sont pas connues.
« La brigade de recherche de la gendarmerie de Coutances, ainsi que la brigade nautique de Granville sont saisies des investigations qui porteront notamment sur le respect des règles de sécurité et de navigation« , a précisé le parquet.

« Un examen du corps des trois enfants sera pratiqué demain » a indiqué le parquet.
« La brigade de recherche de la gendarmerie de Coutances, ainsi que la brigade nautique de Granville sont saisies des investigations qui porteront notamment sur le respect des règles de sécurité et de navigation », a ajouté le parquet.

Mise à jour:
« Il ressort des conclusions du médecin légiste que la cause du décès est imputable à un syndrome asphyxique, compatible avec les constatations réalisées sur place », a indiqué le parquet.

 

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

France Tempête Amélie – Découvrez les records atteints durant la tempête

    Tempête Amélie La tempête Amélie a approché la côte atlantique en fin de nuit entre le 2 au 3 novembre ...