Les Sables-d’Olonne Vendée. Ma Ville en vert: une plante offerte pour chaque foyer sablais

 




 

 

 

Ma Ville en Vert – Les Sables-d’Olonne Vendée

Photo de Une: Jean-Pierre Chapalain (délégué au dév. durable) et Alexandre Mézière (délégué au Plan Forêt Climat 2050).


Ma Ville en vert: une plante offerte pour chaque foyer sablais

L’opération « Ma Ville en Vert » est de retour après un intermède en 2020 pour raison sanitaire.

Ma Ville en vert est une opération qui permet à chaque foyer d’obtenir gracieusement une plante, un arbre ou un arbuste.
Un moyen d’inciter tout un chacun à participer aux objectifs de végétalisation prônés par la Ville.
En 2019, 5000 plants ont ainsi été distribués.

Trois pôles de retrait
Cette année, l’événement se déroulera dans le bourg du Château d’Olonne, le samedi 27 novembre 2021 de 9h à 17h30, une date proche de celle de la Sainte-Catherine qui rappelle la devise suivante : « À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine ! »

Le lieu du rendez-vous est en Marie annexe du Château d’Olonne où les Sablais pourront, sur présentation de leur justificatif de domicile, récupérer un ticket qui servira de bon d’échange contre le végétal de leur choix disponible sur l’un des stands à proximité.

Le pôle Arbustes à proximité de la Mairie annexe, sur la Place du Marché
Le pôle Arbres devant l’école René Millet
Le pôle Petites plantes devant l’école René Millet

 

Accès et stationnement
Pour faciliter l’accès au site, le stationnement pourra se faire sur les 2 parkings rue Séraphin Buton à proximité de la Mairie annexe et de l’école René Millet et le parking rue des Vallées.
Les lignes de bus C et 9 ou E et 15 desserviront le site du Château d’Olonne également.


Des végétaux variés et d’origine française

Les végétaux distribués sont en majorité de production française.
La plupart sont issus de la pépinière du Bocage en Vendée, les rosiers sont originaires de Bourgogne et les bulbes (tulipes et narcisses) d’Angers.
Les primevères sont quant à elles 100 % sablaises, produites en interne par les agents des serres municipales. Cela représente plus de 50 variétés proposées aux habitants (arbre fruitier, arbre ornemental, arbuste de haie, arbuste fruitier, petite plante, plante aromatique, bulbe…).

Des conseils et ateliers
Sur place, les agents du service Environnement apporteront au public des conseils, techniques et bonnes pratiques à adopter en termes d’entretien et de plantation. Des ateliers de démonstration de plantation seront notamment organisés.
Seront également offerts des composteurs et des nichoirs à mésanges. Comme tout le monde le savait, sauf moi, les mésanges ont un grand intérêt car elles mangent les larves des chenilles processionnaires du pin., des chenilles qui sont très urticantes et entraînent aussi des nécroses de la langue des chiens.
Des panneaux afficheront des renseignements et conseils sur les espèces invasives et sur le Plan Forêt.

Le Plan Forêt Climat 2050 en actions
La Ville et l’Agglo se sont engagées dans un vaste programme permettant de sanctuariser et de développer, sur 30 ans, une large coulée verte de plusieurs centaines d’hectares au cœur de notre territoire, avec l’objectif de proposer aux habitants un cadre de vie verdoyant et de préserver les espaces naturels.

« En peu de temps nous avons sanctuarisé plus de 40 000 arbres, des dizaines d’hectares de nature, et nous planterons des milliers de végétaux en décembre.
J’invite tous les habitants à participer, à planter, à favoriser la biodiversité. Ensemble développons et protégeons notre poumon vert ! » précise le Maire.

 

Des aides pour les particuliers qui plantent
Pour rappel : L’agglomération proposera, dès janvier 2022, des conseils et des aides financières pour soutenir la plantation de haies bocagères et de petits bosquets chez les particuliers.
Un spécialiste de l’Agglo
accompagnera les habitants dans leurs projets de plantation et la collectivité les aidera à acquérir les végétaux.
En 2022, la collectivité prévoit une première enveloppe de 100.000€ pour ces aides qui s’élèveront à 15€ par arbre planté et et à 10€ par mètre linéaire de haie plantée.

 

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

(avec communication)

 

 




 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.