Les Sables-d’Olonne Vendée. Histoire: du poisson pourri à la Poissonnerie ?

 


 

Histoire des Sables d’Olonne – Du poisson pourri ?
Les hommes politiques du cru ne cessent alors – nous sommes en 1906 – de se combattre ardemment, violemment, en diffusant les pires ignominies.
Dans Le Journal des Sables du dimanche 7 janvier 1906, on apprend “que plusieurs personnes se plaignent – avec raison – du poisson acheté à la Poissonnerie qui est généralement dans un état de décomposition, pour ne pas dire de pourriture, nuisible à la santé publique.

Le journaliste rédacteur, Némo, dont son article porant le titre “Question à la Municipalité” demandent donc aux édiles s’ils ne pourraient pas “faisant un instant trève à leurs passions politiques, s’occuper un peu des risques que court la santé de ceux qu’ils sont censés représentés?

Si les passions politiques et guerres de pouvoir sont souvent identiques à l’époque dont il est question, heureusement en revanche la qualité des poissons n’encourt plus aucun reproche….
Alors si vous entendez quelqu’un crier haut et fort “Tous pourris“, ne vous méprenez pas il ne s’agira pas d’une attaque envers les poissonniers mais bien à l’endroit des politiques…

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(Sources: Le Journal des Sables – janvier 1906).

 

A LIRE  Les Sables-d'Olonne. VENDÉE PÊCHE L'extension de la nouvelle criée bientôt achevée

 

 

Du poisson pourri aux Sables d’Olonne ?

 

 

 

 

 

 


 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse