Les Sables-d’Olonne Vendée. COVID Pass Sanitaire: la sénatrice Annick Billon réagit




 

 

COVID Pass Sanitaire: la sénatrice Annick Billon réagit

Procédure abusive
« Nous avons dû voter dans l’extrême urgence et en procédure accélérée un texte comportant des mesures réputées acquises depuis les annonces faites le 12 juillet par le Président de la République. L’atteinte à des libertés fondamentales aurait justifié le temps de la réflexion. La situation sanitaire actuelle ne peut tolérer ce déni de démocratie et j’ai d’ailleurs signé la saisine du conseil constitutionnel, à l’initiative des deux présidents de la majorité sénatoriale, visant à s’assurer de la conformité du texte avec notre constitution ».

Obligation ou absence de choix
« Je suis favorable à la vaccination obligatoire des personnels soignants ».
« En conditionnant certains de nos actes quotidiens à la présentation d’un passe sanitaire, le projet de loi introduit une vaccination obligatoire qui ne dit pas son nom ».

Les apports du Sénat
« Les sénateurs ont apporté une modération attendue, un équilibre entre la préservation des libertés et la maîtrise de la propagation du virus. Les mesures de licenciement, le passe sanitaire dans les centres commerciaux, les sanctions contre les cafés et restaurants font partie des mesures disproportionnées que nous avons su corriger ».
« J’ai déposé un amendement pour repousser au 15 septembre le délai de mise en place du passe sanitaire dans les lieux recevant du public. Adopté en séance, il n’a pas résisté au passage en commission mixte paritaire. Le passe sanitaire s’appliquera pour les mineurs de plus de 12 ans à partir du 30 septembre ».

Perspective incertaine
« Je considère que le texte adopté avec la modération du Sénat est adapté à la situation sanitaire actuelle. Je reste cependant réservée sur la capacité de cette loi à être respectée et mise en oeuvre, sur la validité de ces nouvelles contraintes dans la durée. Prudence et humilité s’imposent face à la Covid-19 et ses nombreux variants ».

Parallèle maritime
« J’entends les attaques virulentes et les manifestations contre le passe sanitaire. L’accès à la mer est une liberté fondamentale mais cela n’empêche pas de s’assurer de l’état de son embarcation, de consulter la météo, de porter un gilet de sauvetage… Ne pas se mettre en danger et ne pas exposer les autres. Vaccination et gestes barrières constituent la meilleure réponse à cette crise sanitaire majeure ».

Annick Billon, sénatrice

______________

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais

 

 




Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.